lundi 29 août 2011

Iron Angels



cliquez sur l'image pour zoomer



Primogenitor: Dark Angels
Couleurs: Chainmail, Liche Purple et Skull White
Doctrines de combat: Comme tous les Impardonnés, les Iron Angels sont austères et déterminés. A l'instar des Disciples of Caliban, ce chapitre a été créé dans le but de remplir une mission précise, que seuls les membres du Cercle Intérieur connaissent.
Ces guerriers multiplient les incursions entre l'espace matériel et l'Empyrean, n'hésitant pas à frapper au coeur de l'Oeil de la Terreur pour obtenir les informations qu'ils recherchent. Ils sont devenus des spécialistes du combat contre les Légions renégates et les démons du chaos. Personne ne sait quels objectifs les poussent à opérer au plus profond des abîmes. On raconte cependant qu'ils seraient à la recherche du Lion lui-même..


Voici une photo avant peinture de ce nouveau marines:


Comme vous pouvez le voir, j'ai utilisé un des Gothic Backpack que j'ai sculpté pour Maxmini, ainsi que de nombreux bitz en provenance de mon dealer préféré (Eurobitz.com) merci mon Daim's!
Le socle a été intégralement réalisé avec de la photo-découpe d'Earenciel.


La conversion est sobre, presque austère à l'image de ce marine!
Je n'ai pas repositionné les jambes, j'ai juste effectué un ponçage astucieux. Après avoir limé le dessous des pieds de la figurine pour qu'il repose dans cette position, le rebord de botte était sérieusement diminué par endroit. J'ai simplement découpé des bandes de feuille de plomb que j'ai enroulé et collé à la base des pieds pour recréer cette bande et la remettre horizontale.
Pas besoin de se lancer dans un repositionnement compliqué des gambettes!
De même, il n'y a pas de marines gaucher. J'ai dû jouer un peu du cutter et de la GS pour inverser les bras.

En espérant que ça vous plaise! ;-)



morbäck-
et de 7!

samedi 20 août 2011

Bienvenue au Colonel Moustache!!!


Cela fait longtemps qu'on en entend parler, voici venu le seul, l'unique, le Fléau des Boyz, Teigne parmi les Teignes, sac à bière de Squig et libérateur du peuple Gretchin...

Le Colonel Marcel Moustache!

Trève d'annonces tonitruantes, voici une bonne grosse photo:

cliquez sur l'image pour zoomer...

Mais revenons plus en détail sur ce saugrenu personnage. La fig d'origine n'est autre que Gobbo le Rouj', un célèbre perso GorkaMorka. Comme vous le voyez, il chevauche un splendide pupitre de guerre, et est armé d'une redoutable cravache énergétique.
Le pupitre a été réalisé en carte plastique, la cravache (pas encore faite sur la photo ci-dessous) avec un morceau de grappe plastique chauffé et étiré. L'embout de cette dernière est fait d'un petit bout de feuille de plomb roulé.

Et la célèbre moustache, en green stuff bien sûr!
La casquette est celle d'un chef de char GI. J'ai retiré la tête et ai poncé le dessous de la casquette de façon à ce qu'il épouse le crâne de Marcel.
La bannière vient de la grappe de buffle ogre. J'ai simplement remplacé les silex qui pendaient par le 4h du Colonel. Ben ouais, Monsieur mange de l'ork au p'tit dèj' même!


Au niveau des couleurs, c'est toujours du traditionnel Blazing orange, assombri au red gore, éclairci au sunburst et au blanc.
Le turquoise, c'est du Scaly green et du blanc. Point barre.
L'intérieur du manteau a reçu une base de red gore, et a été simplement assombri au noir. Pour l'éclaircir, j'y ai ajouté une pointe de Dheneb stone, pour le désaturer et le rendre un peu rose. Puis j'ai successivement ajouté du blanc à ce mélange. Ça donne un effet un peu "glacé" qui contraste bien avec le pupitre.
Le dos du manteau a été éclairci en charadon granite sur une base de noir. Ensuite, la zone d'éclaircissement a été réduite au fur et à mesure que j'ajoutais de l'astro grey à cette teinte, jusqu'à l'astro pur. Enfin, une série de points blancs est venue suggérer l'aspect brillant du cuir.

Voilà le lascar accompagné d'une bande de teigneux:

Plus de photos wip par ici:


- Da Gretchin army -


Bon, j'y retourne, j'ai un peu de pain sur la planche (les 20 grots qui accompagneront ce charismatique héros):




morbäck

mardi 16 août 2011

Painting review

Lucius et le Remora...


Voici donc un petit retour sur la conversion et la peinture de Lucius, et du désormais célèbre Remora!
Commençons par ce personnage à l'histoire entachée d'infamie...

J'ai eu l'idée de faire Lucius dans la voiture de mon pote Ulren, en rentrant du GD français au mois de mai. En triturant dans tous les sens la fig event de FW, et en en discutant avec mon aimable chauffeur, l'idée a peu a peu germé. Quelques jours plus tard, je pondais une première ébauche de conversion, fortement inspirée de ce personnage issu de la couverture de Fulgrim.


J'étais convaincu par pas mal d'éléments, un peu moins par d'autres. Comme vous pouvez le voir, jusqu'à quelques jours avant le GD allemand, Lucius avait une bannière sur son socle! N'étant pas convaincu, je demande son avis à Ced, qui me confirme que, bien que plutôt bien peinte, cette bannière le desservait plus qu'autre chose.
De même, j'avais bricolé une épée en photo découpe, mais elle était trop fine, et pas assez droite. Je me suis donc rabattu sur l'épée de Sigvald le Magnifique.
La tête est celle d'un cavalier sur sang-froid battle, sur laquelle j'ai re-sculpté le front, et les cheveux.
Il était temps de passer à la peinture...


Les premiers trucs que j'ai peint on été le socle et la bannière, car j'aime bien planter le décor avant de m'attaquer au personnage! Ça peut paraître joliment dit, mais c'est vrai! Cela permet d'ajuster et de mieux répartir les teintes sur la fig (enfin, moi je préfère).
Le socle, initialement fait de bloc de milliput pour figurer du béton, a été peint d'un mélange de brossages à sec et de dégradés dans le frais, sur base de noir, avec de l'astronomican grey auquel j'ajoute une pointe de scaly green. Le tout éclairci jusqu'au blanc.
La bannière, paix à son âme (!), a reçu un zénithal de blanc sur une sous-couche noire, et ce zénithal a simplement été renforcé au pinceau avec du noir et du blanc.
J'ai ensuite utilisé un papier décalco pour le texte en filigrane (une vraie saloperie, il m'a fallu une matinée d'essais pour arriver à un truc potable). L'aspect brulé a été fait, je vous le donne en mille, avec du brulé! En faisant bien gaffe, j'ai passé la bannière dans la flamme d'un briquer. Un dépôt de carbone des plus réaliste!
Pour le rouge de la partie arrière, je voulais un rouge qui ai un aspect froid, pour rester dans l'ambiance générale. J'ai utilisé du red gore éclairci avec du blanc (dans ce cas, l'aspect rosé est plutôt bénéfique) et assombri avec du scaly green, et du noir.

Maintenant, le vif du sujet: l'armure du meilleur duelliste de l'univers!


La couche de base est constituée d'un mélange de warlock purple avec une pointe de red gore. Pour les éclaircissements, j'ai ajouté à ce mélange de l'elf flesh, et du blanc, en allant quasiment au blanc pur. Mais je trouve que ce qui fait la qualité de cette armure ce sont ses ombres. Une fois n'est pas coutume, j'ai employé du scaly green que j'ai ajouté au mélange initial, ce qui m'a donné un violet un peu bizarre. J'ai continué à ombrer jusqu'à arriver au scaly pur.


Là, j'ai appliqué sur toutes les zones d'ombres un mélange de lavis trakka green et asurmen blue, dilué avec du vernis mat et un peu d'eau, que j'ai dégradé dans le frais de façon à fondre les transitions et ne pas "éteindre" ma teinte. Cette étape a été répétée (4 ou 5 fois), et ce sur l'ensemble de l'armure.

Les parties dorées sont peintes d'un mélange de dwarf bronze (pour la teinte et l'aspect métallique) et de charadon granite (pour la couvrance). J'ai ensuite appliqué du shining gold à différents endroits, en fondant les transitions. J'ai ajouté du mithril pour éclaircir, et ai enfin surligné les arrêtes au mithril pur. Ensuite, j'ai assombri mon doré avec mélange de la teinte initiale avec du noir, puis j'ai passé localement un peu de Lavis vert et violet pour enrichir un peu le métal. Pour finir, quelques points de lumière au Chrome Vallejo ont été appliqués.


Alors que j'avançais petit à petit sur les différentes zones d'armure, j'ai peint l'épée et le visage.
Ce dernier devait rester dans une ambiance assez froide. J'a appliqué une couche de base de catachan green, éclaircie progressivement avec un peu d'elf flesh (pour quand même s'approcher d'une teinte de peau) mais surtout du blanc. J'ai ensuite appliqué des nuance de warlock purple te de red gore très dilé autour des yeux et des lèvres. Les cheveux ont été peints en astronomican grey, en éclaircissant jusqu'au blanc pur.

Pour la lame de l'épée, je ne sais pas trop ce qui m'a pris, mais j'ai été tenté de m'essayer au MNM, bien que je n'affectionne pas trop cette technique d'habitude. Je pense que la grosse erreur lorsqu'on s'essaye à cet exercice est de peindre le métal en gris. Une surface métallique n'est jamais grise en fait, mais est le reflet de multiples couleurs de l'environnement proche. Imaginant mon personnage dans un environnement principalement froid, je suis parti sur un mélange de hawk turquoise et de noir. Ce mélange a simplement été assombri au noir et éclairci au blanc. Les arêtes ont enfin été surlignées au blanc pur.


L'effet d'énergie a été réalisé avec du blazing orange dilué, puis en ajoutant du blanc à cette teinte, avec un seul mot d'ordre: plus tu te rapproche de la source d'énergie, plus tu rajoutes du blanc, et moins tu dilues.
Les éclairs ont été tracés avec un pinceau fine details.


Les parchemins ont été remis après peinture, puis peints en catachan green. Ils ont ensuite été progressivement éclaircis au bleached bone, puis au blanc. J'ai ensuite ajouté quelques nuances avec de l'encre flesh wash diluée mais je suis pas sûr que ça se voit bien (peut-être à certains endroits). Enfin, après collage sur le socle, les pieds et les jambière ont reçu un peu de battle damage, et du pigment gris pour salir un peu tout ça et le lier au socle. Voilà donc le Lucius terminé, près à en découdre dans les vitrines du GD!


Passons au Remora!
Voyant le gay-luron d'au dessus quasiment fini une semaine avant l'évènement, je lorgnais depuis quelques jours un Remora FW racheté à l'ami Karun il y a peu, que j'avais bien envie de barbouiller.
Chaud comme la braise, je l'attaque. Ma copine me dit alors: "c'est un peu con, tu vas le bâcler, et après tu n'en sera pas content". Paroles pleines de sagesse, mais ô combien dépourvues d'ambition!

Qu'est ce que c'est que ce truc, vous allez me dire?! Et bien c'est comme ça que j'ai fait le socle. Dans un capuchon de bombe de sous-couche, j'ai nivelé le sol avec de la pâte à modeler, et après avoir graissé le tout, j'y ai coulé de la résine. Brut de décoffrage, voilà ce que ça donnait:

Et après nettoyage, collage d'ardoise et de deux trois détails, et assemblage du véhicule:


Aucune conversion sur celui-ci, j'ai juste pas collé les petites pièces en bout de réacteurs que je trouvais un peu inesthétiques. Les possesseurs du kit comprendront. Time has come to paint...


Pour la carlingue de l'engin, j'ai employé la même, strictement la même technique que pour peindre les véhicules de mon Adeptus Mechanicus. J'ai commencé par un brossage de knarloc green de partout. J'ai progressivement ajouté du blanc à cette teinte, en continuant de l'appliquer en brossage.
Il est primordial d'utiliser un pinceau aux poils denses mais fins, d'une largeur suffisante, pour ne pas faire de traces.
Ces différents brossages ont ensuite été affinés avec des filtres de peinture diluée, allant quasiment jusqu'au blanc pur pour les zones les plus claires, et jusqu'au noir dans les ombres.
Ces filtres ont pour effet de gommer les éventuelles traces indésirables, et de renforcer radicalement les contrastes.


Le socle a été peint en Iyanden darksun. Vu la surface, je l'ai un peu nuancé en ajoutant du dark flesh à cette teinte. La couche de base est visible deux photos plus haut.
J'ai ensuite brossé tout le socle en dheneb stone, plus dheneb + blanc. Les ossements ont été peints comme les parchemins de Lucius, et j'ai enfin ajouté du pigment jaune et brun clair un peu partout. Je voulais ajouter de l'herbe sèche à quelques endroit, mais j'ai oublié! Je ne pense pas que ça m'aura porté préjudice...

Il était temps d'attaquer le camouflage optique du véhicule. Je me suis dit que de trainter la transition au maskol me donnerait une bonne base, suffisamment aléatoire. Tout d'abourd, une couche de vernis mat Vallejo en bombe, au cas où... J'ai appliqué la gomme de masquage à la mousse de blister, en couvrant une surface assez large en cas de petite boulette (je suis le roi de la boulette). J'ai ensuite peint la zone en Iyanden darksun, nuancé de la même manière que le socle avec du dark flesh, et du blanc.
Une fois la peinture sèche, j'ai retiré le maskol en frottant avec les doigts. Ci-dessous, deux photos avant et après retrait du maskol:

Pour faire l'effet d'énergie résultant de la transition carlingue-camouflage, la technique a été en quelque sorte la même que sur l'épée de Lucius. Je faisais néanmoins un essai sur une aile, pour voir ce que ça donnait avant de l'étendre à tout le véhicule:


La teinte employée est du hawk turquoise, éclairci au blanc.
En étendant l'effet, je l'ai aussi appliqué aux rainures propres à l'armure des Tau, en accentuant l'intensité dans les angles, là où l'on peu imaginer être à un confluent d'énergie...

Les "gemmes-scarabées" ont également été traintées en hawk turquoise.
Les canons quant à eux sont en charadon granite, éclaircis au dheneb stone.
Après reprise de quelques détails, renforcement de certaines arrêtes, la bestiole était prête à aller survoler les désolations teutoniques.


Plus de photos wip de ces deux entrées ici:




Pfiouu... la longueur de cette article!
Je vais aller casser la croûte pour fêter ça... ;-)



morbäck-

lundi 8 août 2011

Le Jour du Sacre.


- La vidéo -

Catégorie véhicule à la 5° minute.
Special thanks to Massive Voodoo

Les nouvelles vont vite... Même pas le temps de rentrer et de fêter ça que déjà certains le savent. Hier, mon drone Remore a pris l'or en catégorie véhicule au GD allemand! Mon premier golden... grosse surprise mêlée d'émotion, que du bonheur hobbyistique en somme!
C'est quand même dingue pour une entrée commencée une semaine avant l'évènement. Comme quoi, des fois...

Mes deux autres entrées ne sont pas en reste. Le Duel s'est fait jeter de sa catégorie pour cause de socle non réglementaire (même un duel 40k doit être sur socle carré!) pour échouer en Diorama! Ironie du sort, il était déjà petit parmi les duels, je vous laisse imaginer comme il se sentait à l'étroit en Dio! Il sera malgré tout pré-sélectionné dans cette catégorie de fous-furieux.

Lucius aura lui aussi droit à sa pré-sélection. Un membre du jury est venu en personne me ramener mes figs, pour me dire qu'il n'était pas passé loin, car il termine 4° (Derrière le splendide Terminator de Julien Casses!). Encore une fois, ravi!

Je profite de cette petite brève pour remercier chaleureusement Cédric Lurkin et Aliaume Chapelle qui m'ont, on peut le dire, pas mal coaché lors de nos petites séances peinture. Merci les gars, je vous revaudrai ça (je sais pas comment, on verra!)


Et je dédie ce premier Golden à celui qui un jour m'a mis une fig dans la main en me disant "regarde ce truc comme cé cool!" : Urlok mon Kouze!


morbäck

EDIT: Je rajoute les photos "officielle" du drone:

Et mes deux autres compères de podium en lien ici:



samedi 6 août 2011

Frère Lucius des Emperor's Children

et Drone Remora Tau.

Voici donc mes dernières entrées pour le GD allemand de demain. Étant finies, ça ne sert à rien de vous faire attendre jusqu'à ce soir.
Tout d'abord, celle qui a occupé le plus clair de mon temps ces dernières semaines, mon interprétation personnelle de Lucius, avant les tristes évènements qui firent basculer cette fière Légion dans la folie.


Je ferai dans les prochains jours un article complet sur la création de ce personnage, et sa peinture...

Lien
La photo-découpe sur le socle a été faite par Earenciel, que je remercie chaleureusement parce que c'est du travail d'artiste!
Petit zoom sur l'épée, mon premier MNM en fait:

Et le socle:


Ensuite, voyant dimanche dernier que ce lascar avançait vite, j'ai été pris d'une chaleur peu commune, et je me suis lancé dans la peinture d'une 3° entrée, à une semaine du concours! Voici donc mon Remora (merci KaruN!!!):


Tribute to Bruno Rizzo, dont le splendide camouflage optique en aura traumatisé plus d'un! Je me rend compte qu'il est difficile de faire aussi bien que lui. Bon, il faut pas lui dire sinon il va encore prendre la grosse tête, mais il est bon le gars quand même!


Voilà, j'espère au moins arracher une ou deux pré-sélec'. L'exercice de style est appréciable, mais sur 3 entrées ça traîne un peu trop en longueur. Un peu dur quand même pour le peintre d'armée que je suis, je ne sais pas si je vais pas aller monter des grots dès cet aprèm! ;-)


Germany!





morbäck-