dimanche 30 juin 2013

Sunshark : la conversion



Bonjour à tous !


Enfin un peu de vraie news pour mes Tau : mon sunshark !
Dur dur de passer après les deux autres malades de service, mais j'assume. ^^

Cet article concernera uniquement la conversion (légère) et l'aimantation (lourde) qui l'a accompagnée pour rendre le bestiau entièrement modulable. Y a déjà pas mal à raconter. A l'heure où j'écris ceci, la peinture est déjà bien entamée, donc l'article suivant détaillera ça très bientôt.

Vous pouvez voir le montage terminé sur la première photo ci-dessus.
Le cockpit étant une pièce à part sur la grappe, l'idée m'a frappée de plein fouet de ne pas le mettre, pour en faire une sorte de gros drone.
Des antennes sur la "tête", et au bout des ailes, lui donnent un petit look animal. Un peu comme un gros hibou avec ses aigrettes.
Pour ne pas casser la silhouette de gros piaf, j'ai décidé de ne pas mettre les barres latérales, et de reboucher leurs emplacements.


Notez aussi les lance-missiles à l'arrière, qui ont été mis à plat.




Je n'ai pas collé les petits phares sur le dessus, mais ai ajouté des optiques dans ce creux, assez esthétique par son asymétrie.



Tout a été fait pour rendre les armes modulables, afin de pouvoir passer du Sunshark (bombardier) au Razorshark (chasseur). Vous pouvez voir ci-dessous un aperçu en configuration Razorshark (quand les finitions n'étaient pas encore faites)
Le lance-missile est passé sous le nez, et à l'arrière se trouve la tourelle quadritube à ion, et la petite plaque sur le dessus. Les drones sont aussi transformés en réacteurs d'appoint.





Les drones et la tourelle quadritube :

Les drones ont été modifiés pour améliorer leur allure, et permettre d'interchanger l'arme et le réacteur. Les ailerons ont été mis à plat, et les deux fusils jumelés resserrés à l'écartement exact leur permettant de se loger dans la tourelle quadritube.



Pour cela la plaque séparant deux canons dans le logement de la tourelle a été coupée, et collée directement entre les canons. Un aimant néodyme de 3x1mm a été inséré, pour se coller sous le drone, ou sous un aimant logé dans une armature de green stuff sur la tourelle.


La tourelle se clipse en pivotant grâce à des ergots, mais pas la plaque au dessus du fuselage. Je lui ai donc mis un aimant sur un petit support, en vis-à-vis d'un autre sur une barre collée dans la tourelle. Une fois la tourelle clipsée, il ne reste plus qu'à aimanter la plaque à travers le fuselage.

(Ici en position avant la confection du système en green stuff pour les canons)

Sous les drones un aimant sert pour les canons ou le réacteur. L'autre sert pour se coller à celui d'une tige du socle quand les drones se détachent.


Les ailerons ont du être un peu coupés pour laisser la place nécessaire au réacteur pour s'insérer.
L'aile a du être un peu rabotée pour que le drone puisse se mettre dans son logement.




L'ensemble d'optiques à l'avant : 

Il a été aimanté sur une barre de grappe plastique dans la tourelle avant, pour pouvoir interchanger avec un éventuel canon à induction du razorshark.




Le générateur de bombes à plasma :

J'ai ajouté une bille de pistolet à bille dans le petit arceau (qu'il a fallu élargir un peu en limant), pour simuler une bombe de plasma. Ceci me servira en outre de source de lumière pour placer un osl (effet d'éclairage) : plus pratique d'avoir un élément physique où ancrer cette lumière plutôt que dans le vide.




Ce générateur est sensé se coller à la place de la tourelle quadritube. J'ai donc utilisé le même procédé pour l'aimanter sur le lance-missile placé au dessus, à travers la carlingue.





Les missiles à guidage :

Ils ont également reçu un aimant pour pouvoir être retirés quand ils sont utilisés en cours de jeu.




Le socle :

C'est un modèle en résine de chez Warforge. J'ai réutilisé celui que j'avais peint pour les photos "studio" du site, comme ça il est déjà peint ! ^^
Je l'ai percé avec une mèche de 7mm pour y insérer une tige de PMMA de 7mm. Ca bougeait un peu donc j'ai consolidé avec un peu de green stuff.
Le haut de la tige a reçu un aimant de 5x2mm. Un autre est bourré dans du green stuff dans le fuselage.


Ce système n'est pas parfait car la tige peut pivoter, et donc l'avion sur son socle également. Il faut que je trouve une parade, mais si vous avez des idées je suis preneur.


Et voilà l'ensemble prêt pour la sous-couche !




A bientôt pour la peinture ! ;)

dimanche 23 juin 2013

The Blind Necromancers


Salut tout le monde!

Devinez ce que j'ai eu dans ma mailbox ces jours-ci: le nouveau projet de Morbäck!
Et oui, je sais ce que vous vous dites: et la photo d'armée des Plaguebones alors?! Je me dis la même chose...

Quoi qu'il en soit, le monsieur est en train de s'attaquer à une armée d'eldars (c'est à la mode il paraît) qui s'annonce bien sympathique, sur une thème de Nécromancie, à mi-chemin entre Eldars Vaisseau-Mondes et Eldars Noirs.

Voici donc son Spitite, converti sur base du Prophète plastique:












Et me même avant peinture:







N'hésitez pas à donner vos avis! Moi je trouve ça... correct.

Et n'oubliez pas, c'est la dernière ligne droite pour le concours Herald of The Dark Gods!



Plus qu'une semaine!!!


Karun


mercredi 12 juin 2013

Razorwing Benou





Après les châssis raider, c'est au chasseur razorwing de subir les modifications apportées par les tourmenteurs de la Théo'agonie.

L'idée de départ quand j'ai attaqué mon armée Eldars noirs était de créer un maximum de créatures. Ca devait me changer des Blood angels.
Lorsque j'ai vu cette merveille de chasseur, il est tout de suite monté en première position des figurines les plus belles de Games Workshop. Du coup il y avait dilemme.

"Comment customiser une figurine sans dénaturer sa perfection ?"





La conversion


Mon idée à donc était d'intégrer sur le ventre de l'avion une sorte d'oiseau qui n'interférerait pas avec les lignes épurées de la figurine. Le problème, ben c'est qu'il fallait le sculpter le piou-piou...







J'ai utiliser quelques bitzs pour le réaliser. Il y a un dos de Talos, des pattes de griffon et une queue de trygon. Pour le reste c'est une armature de profilés plastiques recouvert de green stuff.

Vous aurez remarqué que j'ai intégré des missiles sur le ventre. Ils sont aimantés pour me permettre de les retirer au fur et à mesure de leur utilisation in game.





J'ai lissé le cockpit comme pour mes venoms. Le Benou est le pilote de l'avion !




La peinture



J'ai suivi le même schéma que pour le reste de ma cabale. Des dégradés de bleu pour la carrosserie. Un peu de corrosion part-ci part-là.













Les recettes et couleurs sont toujours les mêmes que pour le ravageur ou le raider que vous trouvez dans l'article "ravageur Scylla".



Pour Piou-piou, j'ai utilisé les mêmes recettes que pour les Scyllas.

Sur sous couche blanche :
- Macharius solar  orange
Macharius solar  orange + Bleached bone
Macharius solar  orange + Bleached bone + Blanc

Sur cette base je pose divers glacis bien dégradés :
- Evil sunz scarlet
- Liche purple

Et enfin les derniers éclaircissements :
- Astronomican grey pour donner un côté "peau froide"
- Blanc
- Blanc à la mousse de blister un peu comme l'a fait Morbäck sur ses possédés





Vous trouverez plus de photos ici :

Piou-piou





Cagn -