vendredi 23 août 2013

Gorgones



Après le raider, voici ses occupants. Comme beaucoup de figurines de mon armée d'eldars noirs, c'est dans mes vieilles figurines Rackham que j'ai pioché mes nouvelles recrues. J'ai choisi pour celles-ci les hallebardiers Dirz qui collent assez bien à l'esthétisme que nous nous faisons des gorgones je trouve.




La conversion

Le problème avec ces figurines c'est qu'elles sont en métal... La merdouille quoi... J'ai donc essayé de les modifier le moins possible et d'utiliser des bitzs de Talos pour "eldarnoiriser" tout ça.
J'ai masqué les visages à la green stuff. Je les ai ensuite percés, toujours dans l'idée de coller à l'esthétisme coterie.
Petite extravagance de ma part, j'ai utilisé un vorace volant en guise de dragonet. C'est un count-as liquéfacteur.





La peinture

Je ne présente plus ma technique de peinture. Vous commencez à connaître à force. Je vous laisse donc regarder par vous même.







Je peux enfin vous présenter mon nouveau petit ensemble. Le raider gorgone avec ses occupants.
Vous remarquerez que je peux intégrer une gorgone sur le pont arrière. Cette figurine à un socle custome réalisé avec des chutes de pont de raider. Du coup, elle s'intégre beaucoup mieux que si elle avait un socle "glace".




Vous trouverez plus de photos ici :







Cagn-

dimanche 11 août 2013

Raider gorgone






Aujourd'hui c'est l'objet de tous les cauchemars que je vais vous présenter, le raider Gorgone.

Pour varier les plaisirs j'ai pris pour habitude de personnaliser les transports en fonction des troupes qu'ils transportent.
Comme j'ai une petite fournée de gorgones sur le feu, je me suis fait plaisir en réalisant cette sorte de laboratoire ambulant.
Cette machine terrifiante est basée sur le même principe que celui des guerriers cabalites ou du ravageur. J'ai décidé de ne pas mettre la Scylla sous le navire. Cet engin allait déjà être pas mal chargé et rajouter un élément aussi présent que la Scylla allait nuire à la "lecture" de la pièce.
De plus, cette variante permet de créer un effet narratif avec ce raider immobile en pleine dissection avec sa petite créature vadrouillant dans les abysses en attendant l'appel de ses maîtres.




La conversion





J'ai utilisé pas mal de pièces issues du kit du Talos (c'est une vrai mine d'or). Des cordes de guitare ou de la green stuff ont été utilisé pour les tuyaux/câbles. Pour le reste je n'ai pas eu le choix que de fabriquer avec de la carte plastique ou de la green stuff.

Vous observerez les cages sur les parties latérales du raider. Je me demandais bien avec quoi j'allais pouvoir réaliser des cages qui auraient un aspect eldars/eldars noirs. J'ai très vite pensé aux petites boules en fils de fer que l'on peut trouver en magasin de loisir créatif. Restait qu'il ne fallait pas que les boules fassent trop brut de déballage. J'ai donc fait des testes avec de la colle à bois. en plongeant plusieurs fois les boules dans le pot de colle j'ai petit à petit obtenu quelque chose qui me plaisait.







Beaucoup des pièces restent démontables pour le transport. Imaginez la corvée de protéger et de transporter une telle pièce...



La peinture










On reste dans les même techniques que pour toutes les autres créations de ma cabale. Vous trouverez toutes les explications dans les sujets de l'intitulé Théo'agonie.

Je vais tout de même vous apporter des explications sur ma technique de peinture à l'aéro, comme ça m'a été demandé plusieurs fois.


Voici donc la méthode en photo :



 Sur une base blanche recouvrant une base métal préalablement tamponnée au drawing gum, je place des petits morceaux de scotch en papier. Faites attention il y a plusieurs qualités. Certains sont prévus pour tenir plusieurs jours et d'autres quelques heures. Pour cette technique je favorise celui qui colle le moins longtemps pour éviter d'arracher le drawing gum à chaque fois que je retire le scotch.
Je place le scotch en suivant les lignes de démarcation des plaques de blindage.



Je pulvérise ma couleur la plus sombre le long du bord de mon scotch (dans mon cas le necron abyss).



Je décolle mon scotch et le replace à la plaque de blindage suivante.



Je répète l'opération sur chaque plaque de blindage. Vous remarquerez que je ne cherche pas à créer une ombre naturelle. Je fais généralement l'inverse de ce que la logique voudrait. Cela permet généralement de créer un contraste plus soutenue et d'avoir un effet plus attrayant pour l'oeil.




Voilà ce que ça donne après la première couleur posée.
Dans un second temps, je prends la couleur de base de mon armée (dans mon cas le hawk turquoise) et je la pulvérise en transition entre le blanc et le bleu foncé. Je préfère utiliser une couleur bien diluée et revenir plusieurs fois si besoin.
Parfois pour finir de fondre les couleurs je pulvérise un lavis sur l'ensemble de la pièce.
Je pose aussi quelques glacis (dans mon cas du scaly green) pour nuancer ma teinte.

Voilà vous savez tout.




Pour plus de photos c'est ici :





Cagn-

dimanche 4 août 2013

Test Jetbike


Salut!

Voici ce que j'ai reçu dans ma boîte mail ce weekend: la motojet test pour les Blind Necromancers de Morbäck!







Quelques mots du monsieur:

La peinture a été assez laborieuse... En fait il a fallut que je peigne le capot 2 fois! XD
Cette saleté de peinture nacre était impossible à dégrader dans le frais sur une si grande surface, et de toute façon je n'étais pas super content de ma couche de base.
Comme tu sais que je n'ai pas envie de claquer un max dans un aéro, je suis allé m'acheter un simple pistolet à peinture GW. Hormis les écailles et le surlignage des arêtes, l'ai peint tout le capot avec.
Ben je dois dire que j'ai été surpris du potentiel de ce petit machin! Je l'avais utilisé qu'une fois à sa sortie pour peindre des bâtiments, mais je n'avais jamais testé sur une figurine.
Ça m'a déstressé pour la peinture de mes futurs véhicules!
Le pilote est peint très simplement, à base d'applats et de lavis un peu comme sur les armures Plaguebones.
Résultat, même en ayant pas mal tâtonné (et recommencé!) sur celle-ci, ça n'a pas été très long. Je pense pouvoir me faire une dizaine de motojets en une grosse après-midi, sans forcer.

Il n'y a pas encore de socle, car pour mes motojets je me suis fait un petit socle 30mm en 3D. Je devrais recevoir les tirages bientôt. L'idée était d'avoir le même rebord biseauté que sur les socles classiques, et tant qu'à faire j'y ai déjà inclus la texture: plus qu'à peindre!




La conversion c'est simplement une Reaver Eldar Noir sur laquelle j'ai repositionné des éléments, et modifié considérablement le capot.
Je l'ai rallongé de presque 1cm, et je l'ai lissé pour lui donné un look plus Eldar classique (mais sans effacer l’agressivité des lignes Eldar Noir pour autant: je veux un truc à mi-chemin).







Bon, c'est pas mal... :D

Mais il t'en faut 9 autres maintenant, alors au boulot!

Conseil:

En fonction de la qualité de votre connexion, n'hésitez pas à mettre la vidéo en mémoire tampon pendant une à deux minutes pour un visionnage plus fluide ;-)