samedi 26 octobre 2013

Windriders!



Salut tout le monde!
Un petit article pour vous faire partager les dernières productions de notre parasite préféré, en vue de prochain French Waaagh Day!
Le bougre se monte une armée eldar, et la base de celle-ci est un véritable tapis de motojets, que voici:









Chaque motojet a reçu un marquage différent, incluant des lignes sombres et le symbole des Blind Necromancers. Dans certains cas, seulement une partie de ce symbole a été utilisé, pour plus de singularité.
Vous noterez que chaque pilote possède un marquage sur ses gants en adéquation avec celui de son engin:


Cette flotte est commandée par un Prescient, converti sur base d'un pilote de Reaver, avec la cape du Mage Haut Elfe de la boîte Ile de Sang, le casque d'un pilote de Hemlock et la lance d'un Cavalier sur Sang-Froid Elfe Noir.






Cette escouade (qui est en fait trois escadrons) a été assez longue à terminer. Il a fallu appliquer la technique de peinture montrée dans cet article, sans vraiment de compromis possible pour ne rien perdre de l'effet organique et de la qualité de la figurine test.









Pour faire simple, ça a été l'usine à moelle spectrale!

Je vous invite à découvrir le petit historique qui permet de contextualiser cette armée quelque peu singulière (en français):

 
cliquez sur l'image

La semaine prochaine, leurs sombres cousins de la Théo'agonie devraient débarquer pour contrer cette menace ;-)



Cagn-

lundi 21 octobre 2013

STRAS WARS Episode I





Le weekend du 12/13 octobre 2013 avait lieu à Strasbourg le premier épisode du Stras Wars. Sur le papier ce tournoi intégrait tous ce que je recherchais dans ce genre de rassemblement.
Premièrement j'habite à quelques kilomètres de l'événement. Ça me changeait des 400 ou 600km habituels...
Ce tournoi ne tenait pas compte des performances individuelles et se jouait en équipe. Il n'y avait d'ailleurs que 2 équipes. La victoire de l'une ou l'autre n'influençait que l'élément narratif de la campagne.
On nous promettait un accueil et une restauration de haut niveau avec une option "All inclusive" (que j'ai prise pour continuer le 40k jusqu'au bout de la nuit ! ).
Enfin, les organisateurs de ce tournoi sont depuis quelques années des amis et j'ai toute confiance en leur vision du 40k.




Le lieu du crime




C'est vrai qu'à mon arrivée j'ai tout de suite été bluffé par le cadre. Ayant fait une partie de mes études à Strasbourg, je connaissais le lieu sans jamais y être entré. De belles salles en enfilade avec parquet en chêne et cheminées baroques, le tout baigné de la lumière provenant des immenses fenêtres bordant un côté de la salle.
Les places étaient restreintes à une vingtaine de participants pour plus de convivialité et de confort.
L'apéro, les repas, stationnement et même le logement étaient regroupés en un seul bâtiment. Que demander de plus ?
Certains ont qualifié le tournoi de "gastronomique". Un peu bizarre pour du 40k... Alors pour vous donner une idée, combien de tournoi avez vous fait où le repas du midi était constitué d'huitres, pavé de boeuf, crumble de mangue ou encore de Munster chaud en feuille de brique ?
Je pense que vous venez de comprendre ;-)




Baal au Stras Wars

Les tables et décors étaient prêtés par les joeurs, associations ou centre hobby du bas-Rhin.
J'avais apporté mes éléments de table Baal pour créer deux tables de jeu. C'était intéressant pour moi d'avoir les avis des joueurs. Visiblement tous étaient satisfait de l'esthétisme et surtout de la jouabilité de cette table.










Jour I, mission I

Les listes suivaient quelques restrictions et étaient limitées à 1500pts. L'équilibre des listes s'était fait par les joueurs eux-même quelques semaines avant l'événement sur le forum des conventions.
La trame générale de la campagne relatait la résistance d'une planète indépendantiste appuyée par ses alliés face à la colère de l'imperium et de ses défenseurs.
Les scénars étaient plus ou moins liés à la narration et apportaient leurs lots de petites subtilités sans encombrer la partie de superflu.

La première Mission était une chasse aux KP. J'ai eu pour premier adversaire l'Executeur et son tapis d'orks sous champ de force kustom.










J'ai eu droit à une grosse fessée avec mes Eldars Noirs. Je me suis déployé comme une buse en me mettant à 24ps des lignes orks. Pour quelle raison ? On va dire que jouer à 9h du matin ça ne me va pas...
S'est passé ce qu'il devait se passer, mes premières forces se font dessouder dans les premiers tours et mes réserves au fur et à mesure de leur entrée en piste. Au final c'est une défaite 33/2.
Cette partie me servira de leçon pour l'avenir ;-).



J I, mission II

La seconde partie se déroulait en équipe. Lionel me donne gentiment Hoder et ses Wolves velus comme équipier pour me donner une chance de m'en sortir...
Le match se joue également sur les KP.





En face de nous une alliance improbable de Taus et de Night lords. La particularité du déploiement c'est  que seul le tau et moi même sommes sur la table. Nous en profitons pour nous mettre copieusement sur la tronche. A ce petit jeu les eldars noirs ne sont pas les plus efficaces face aux taus mais heureusement les wolves de Hoder sont venus ratiboiser tout ça (et se faire ratiboiser aussi...).
Cela n'aura pas suffit à contrer ma poisse (45 tirs dont 5 à F8 PA2 sur 4 terminators qui ne parviennent qu'à en tuer un seul...)
Nous nous inclinons.



J II, mission III

La mission 3 du dimanche matin était très sympathique car elle m'opposait aux tyranides de Gurvan. Le bonus c'est que ça se jouait sur la jolie table de PiK/Space_Viking.
Au départ je soupçonnais Lionel et guillaume de me donner un Free Kill du fait de mes mauvaises performances de la veille.












Il n'en était rien. Gurvan est un adversaire extrêmement doué. Malgré le fait d'affronter la némésis de son armée, il réussira à se trouver des couverts ou à me masquer certaines de ses unités tout au long de la partie. J'ai donc dû reculer jusqu'à l'avancée inexorable de ses tyranides sur mes eldars noirs. La partie se conclut donc sur une victoire de Gurvan.




J II, mission IV

La dernière partie se déroulait aussi en 2vs2. J'étais allié aux eldars de bobzoneille contre une coalition Tau de Zigo67 et GI de Huldan. Malheureusement je n'ai pas de photos de la partie à vous monter. La partie était intéressante et m'a permise de voir ce que pouvait donner l'alliance eldar/eldar noir.
Nous remportons la partie grace à une stratégie aux petits oignons et une coordination impeccable.






Au final on peut dire que je n'ai pas vraiment brillé pendant ce tournoi. Trois défaites pour une victoire, j'aurais pu rêver mieux mais j'ai à chaque fois passé un bon moment avec des coéquipiers et des adversaires très sympa.
Mes contre performances m'auront tout de même rapporté quelque chose. Vu que dans ce tournoi atypique rien n'est comme ailleurs, les récompenses était attribuées aux plus mauvais résultats. Vous pensez bien qu'avec une défaite 33/2 l'un des bons cadeau offert par la maison de la presse de Haguenau était pour moi.


Si ce tournoi vous intéresse, je vous encourage à aller voir sur le blog du concombre masqué :




Vous y trouverez tous les détails de la campagne, du règlement ainsi que la galerie complète des photos prises pendant l'événement.




Cagn-



dimanche 6 octobre 2013

Sunshark / Razorshark : la peinture





Bonjour à tous !


Me revoici après une longue absence, avec la peinture du Sunshark terminée. Je vous avais laissé avec la bête montée et entièrement modulable. Ce fut long et entrecoupé vacances et de travaux, et j'ai eu du mal à m'y remettre quand il ne restait que la peinture des nombreux détails et pièces détachées. Mais, oh joie, il est enfin fini !


La peinture :

Je commence par une sous-couche noire puis un pré-éclairage à la bombe blanche. Ainsi beaucoup de creux était déjà noirs, mais j'ai ma base blanche pour le dessus.
Ensuite une base turquoise intégrale à l'aérographe (Stegadon Scale Green additionné de gris)




Je masque les zones qui resteraient turquoise au scotch Tamiya.



Puis je repasse une base d'Astronomican grey, suivie de blanc en zénithal. J'en passe aussi un peu sur mon turquoise de manière à créer un léger dégradé.




Pour les marquages orange, j'applique préalablement du liquide de masquage à la mousse de blister, pour pouvoir les écailler ensuite.



Une fois la gomme sèche, je peints les marquages en Macharius solar orange, suivi d'un glacis hétérogène de Dark flesh bien dilué.



Et on retire le liquide de masquage, révélant ainsi la couche du dessous. J'utilise pour cela le morceau de mousse que j'ai utilisé pour appliquer la gomme. Le gros tas de gomme sèche qu'il porte colle et accroche à la gomme sur la figurine, ce qui est bien pratique pour cette étape.




Vient ensuite l'étape des ombres et salissures. Je pulvérise à l'aérographe un mélange de Gretchin green + Charadon granit, puis je rajoute du noir pour un second passage. Je finis avec du noir avec une pointe de Snakebite leather.





Je reprends alors au pinceau les rainures et certaines ombres au lavis turquoise Coelia Greenshade, puis par endroit en marron Agrax earthshade, ou avec un mélange dilué de noir + Snakebite.

Je commence alors le long travail de texture avec des gris jusqu'au blanc. Je passe du Codex grey à la mousse de blister (par endroit aussi un peu de brun), puis du Fortress grey plus parcimonieusement. Je finis avec des touches de blanc au pinceau, pour mieux contrôler ce que je fais (je ne maîtrise pas toujours bien la mousse).





Je fais aussi des linings sur les arrêtes bien marquées.




Pour les grands angles en revanche, je préfère poser la lumière sous forme de multiples touches de blanc, comme des petits dommages et autres rayures. Cela donne globalement un rendu éclairci, mais pas avec des zones pleines ou des traits de peinture entiers. Je rajoute ce genre de petits dommages un peu partout, répartis de manière hétérogène et plus ou moins prononcés.







Les détails :

- Les optiques :







- Le générateur de bombes à plasma :




- Les missiles guidés :




- La tourelle quadritube du razorshark :



- Les drones intercepteurs, Fléaux des Cafards : ;)





- Toutes les pièces détachées !



- Le socle (de chez Warforge) :





Voici les photos finish !
En mode bombardier : le Sunshark :








Le dessous, qui n'a reçu que des lavis de vert/marron à l'aéro et quelques dommages à la mousse de blister.


En mode chasseur : le Razorshark :









Et pour finir, escorté du Remora, les deux drones en action :





Toutes ces photos et quelques autres vues dans la galerie complète :


-= Galerie Sunshark / Razorshark =-


J'espère que ça vous plaira ! :) (parceque j'en ai bavé ^^)
Karun

Conseil:

En fonction de la qualité de votre connexion, n'hésitez pas à mettre la vidéo en mémoire tampon pendant une à deux minutes pour un visionnage plus fluide ;-)