samedi 23 août 2014

Kaptain Grot'nout

Space Pineapple, Terreur des nébuleuses du Sud.


Les tambours de guerre retentissent, les Orks sont aux portes de Gretchingrad, prêts à raser la ville pour prélever leur tribut d'esclaves. Marcel Moustache n'a pas le choix, il doit faire appel au pire Freebooter Grot de la galaxie: Kaptain Grot'nout, son beau-frère et ennemi de toujours, qui commande un terrifiant Gorkanaut.


Et quoi de mieux pour apprécier la bête qu'une petite vidéo BDK 360?!

switch to HD 1080p

Revenons un peu sur la conversion:


Le thème "Freebooter Grot" s'est imposé dès le début. Ma source d'inspiration a bien évidemment été les Flashgitz, avec comme principaux attributs les chapeaux et sabres de pirate, un gros fling plein de dakkas et des bannières dorsales.




J'ai rajouté pas mal de câbles un peu partout. Ce Gorkanaut ayant été volé à un Mek peu attentif, les Grots l'ont certainement pas mal rafistolé (et amélioré!)





L'ensemble des éléments blancs sont bien sûr en carte et tubes plastique. Les jointures de plaques ont été comblées au green stuff lorsque c'était nécessaire.




Je voulais créer un certain nombre de scénettes (les grots s'y prêtent bien). La principale est sur le toit du Gorkanaut, réhabilité en pont de bateau d'où le Kaptain crie ses ordres à une procession de gretchins qui viennent alimenter la grosse gatling.

La deuxième se situe dans le ventre de la machine: il s'agit d'un guet-apens. Les grots capturent un ork, le tabassent à mort, lui piquent toutes ses dents avant de le jeter par dessus bord. 



Le grot perroquet est un des détails qui participent autant au thème "pirate" qu'à la dimension comique des grots. J'imagine bien ce petit être costumé se faisant plumer au poker la veille au soir, sous les railleries de ses camarades lui disant: "Demain, c'toi le péroket!!!"



L'ancre et l'épée ont été toutes deux taillées dans du LAB, même matériau utilisé pour la hache du Plague Centaurion.




Niveau peinture, je suis parti sur une recette éprouvée que j'utilise pour tous les véhicules de cette armée. Sous-couche noire, zénithal blanc, brossage chainmail et en avant pour le orange et le turquoise!












Le grot faisant ses besoins dans un casque d'ork a été caché derrière le chapeau!


Ce grot a le meilleur job de l'équipe: un fling énorme et des mecs qui l'alimentent en continu, que demande le peuple?!


Le Kaptain et ses sbires ont reçu le même traitement que mes autres grots, à ceci prêt que j'ai ajouté du violet au schéma pour renforcer l'aspect Freebooter. Certains ont aussi des vestes de marin blanches. Ceci permet de suggérer leur allégeance différente, sans les écarter trop du schéma.



Le grot perroquet est bien sûr le plus coloré. Je me suis inspiré de photos de volatiles pour un résultat aussi évocateur que possible.


La plaque ventrale m'a donné du fil à retordre. C'est une zone immense et très plate (comme j'ai retiré le gros crâne ork dont elle était ornée). J'ai donc opté pour un orange plus riche et nuancé, utilisant les Glazes jaune et rouge pour l'enrichir. De petites étoiles en filigrane ont été peinte en orange plus sombre, dans le but d'avoir une surface un peu "vibrante". Je sais pas si ça fonctionne, mais ça me plaît!



Les métalliques sont traitées sur une base de Chainmail, éclairci au Mithril Silver, ombré au noir et à l'encre marron. Les petites éraflures sont réalisées avec un pinceau Fine Details et du Mithril bien dilué.


Et le voici commandant fièrement la Dred Mob!


 J'ai bien hâte de le tester sur un champ de bataille! En attendant, je me suis bien amusé sur ce kit, même si ça a été pas mal de boulot.
J'espère que ça vous inspirera pour convertir le votre, n'hésitez pas à piquer des idées!

A+

vendredi 15 août 2014

Théo'agonie Vs Spaces Wolves








Avec la sortie des Space Wolves de Space Viking le weekend dernier, nous ne pouvions pas manquer l’occasion de nous taper un peu dessus.
Il y a donc eu Kloze entre la Théo’agonie et la meute de loups. C’était l’occasion pour Pierrick de tester son codex et pour moi de poser pour la première fois mon Tantalus sur la table.

Nous avons jouer le Maelstrom of War : Ténébres et tromperie (bon présage pour les zoneilles…) en 2000 points.


Les listes


La Théo’agonie :

QG : 2 Tourmenteur avec dragonet soufflant
Elite : 4 Grotesques qui tâchent avec dragonet cracheur
Troupe : Gorgone avec dragonet fumant ; 10 cabalites ; 10 Céraste grenadifiées ; 3x5 cabalites en venom
Attaque rapide : Le baron
Soutien : Ravageur et Benou


Les loulous :

QG : Njall ; Pretre des Runes
Elite : Dread autocannon
 ; Bjorn en pod
Troupe : 10 Chasseur Gris flamer en Land Raider ; 5 Chasseurs Gris fuseur/ Garde Loup fuseur-moufle en razorback ; BL
10 CG plasma en Rhino
Soutien :
2x 6 Long Crocs lascan 2 missiles 2 Bolter Lourd en Rhino




Les hostilités




C’est moi qui commence pour le déploiement. Je choisi la sécurité (trop peut-être) en me mettant bien à couvert et bien loin des lignes ennemies.





Les loulous choisissent également la sécurité en se planquant comme il faut.




La suite est logique. Le peu de tir que j’ai à porté arrache difficilement quelques points de coques mais sans arriver à faire rendre l’âme à quoi que se soit.




En retour les Wolves asmatent tout ce qu’ils peuvent et parviennent à faire exploser le raider de mon tourmenteur seigneur de guerre et de ses grotesques.





C’est aussi l’occasion au Pod de déposer Bjorn juste à côté du raider céraste (couillu le vieux loup). Malheureusement pour lui, le champ éclipsant du raider à raison de la mauvaise vue de la relique. Il parviendra tout de même à griller 4 cérastes à bord.






Au second tour je voie arriver le Benou et le Baron avec soulagement. Malheureusement pour moi, les fenrisiens sont toujours au chaud dans leurs rhinos… Pas grand chose à se mettre sous le désintégrateur. Il me faudra utiliser tout ce que j’avais d’anti-char pour mettre la truffe des longs crocs dehors.





De leur côté les cérastes chargent Bjorn mais ne parviennent pas à le tuer. Le dread répondra coup pour coup sans parvenir à toucher les cérastes qui esquiveront toutes les blessures.





Sortez à peine les canidés de leur niche et voilà qu’ils arrosent copieusement ce qui est à porté. Il se trouve qu’en anticipant un de mes objectifs, j’avais placé mon raider gorgone juste sous leur nez. Heureusement pour moi le tir divisé sera une erreur fatale qui sauvera  mes gorgones.





Le Wirlwind ne ratera pas son coup. Un tir magistral qui, en venant frapper le ravageur, éliminera 4 cérastes.





C’est également le tour d’arrivée en attaque de flanc du Land raider de Njal. Lui + le razorback parviendront à bien ramollir mes grotesques.





Au troisième tour , j’ai enfin des cibles pour mon razorwing et mon Tantalus. Les longs crocs se prennent 4 missiles monofaux et 12 tirs F5 PA2. J’aime autant vous dire qu’ils n’ont pas fait long feu. Pendant ce temps, mes gorgones se précipitent vers l’objectif.





Un second rhino explose sous le feu conjoint du ravageur et du baron.
 Mes grotesques chargent les passagers du razorback fraichement cassé mais perdent leur combat. Comme si cela ne suffisait pas, ils sont rattrapés et détruits. Je perds du même coup mon seigneur de guerre…





Dans un élan désespéré, j’avais envoyé mon raider céraste barrer la route du land raider. Il aura suffit d’une attaque de char de ce dernier pour le transformer en épave fumante. Dans la foulé le land raider détruit le raider des cabalites et 5 d’entre eux périront dans l’explosion.





Les deux dernières cérastes parviennent à détruire Bjorn et le drop pod à porté de l’objectif mais se font pulvériser par le wirlwind.
 Le second dread réussit sa charge sur le Tantalus et l’immobilise définitivement. Dans cette position, il en est fini de ses tirs dévastateurs.






Le reste de la partie ne sera que pure agonie pour les eldars noirs. Ils finiront au sixième tour par capituler. Les deux chasseurs se faisant la male de justesse avec un dernier point de coque intact.

 La partie s’achève sur un 18 à 9 en faveur des Spaces wolves. Une véritable suprématie des gardiens du Croc qui n’auront même pas eu besoin de se servir de Njall et sa troupe qui ne débarqueront qu’au tour 5. Il y avait donc 350 points inexploités alors que mes 2000 points se sont fait détruire durant cet âpre affrontement.
Il va me falloir déployer un peu plus d’anti-char lors de la revanche pour espérer faire couler le sang des Astartes.




C’était comme toujours un plaisir d’affronter l’ami Space Viking. Le rendez-vous est déjà pris pour la revanche de la rentrée.





Bonne fin de vacances, A+

Conseil:

En fonction de la qualité de votre connexion, n'hésitez pas à mettre la vidéo en mémoire tampon pendant une à deux minutes pour un visionnage plus fluide ;-)