samedi 30 mai 2015

Larg's hobby room

"On peint comme on range sa chambre" avait dit un jour un illustre figuriniste... J'aime à croire que mon atelier sera plus propre un jour et de façon plus durable! 

 
A mon tour de vous présenter ma hobby(s) room. C'est derrière cette porte, attention chantier, port du casque obligatoire! Et n'oubliez pas le guide à la sortie... 





On reste dans le mobilier suédois, mais dans un style plus champètre, avec une atmosphère moins dark que chez le Morpion, en bois, blanc.  Je peux ainsi profiter de l'impériale lumière naturelle du jour. L'espace de la pièce est suffisant pour y mettre une table le cas échéant, l'atelier vélo en cas de casse ou un lit pour un invité. C'est pas génial? Et puis avec la chaise à roulette, je surfe d'un atelier à l'autre. 
Je passe généralement le plus de temps sur la table à gauche de la fenêtre pour l'espace et la lumière. Mais ils m'arrive très fréquemment de travailler directement sur les établis dédiés, surtout quand j'ai plusieurs projets en même temps. Je dispose un fond blanc à côté de l'écran pour les prises du vues, très pratique lorsque l'on veut prendre des photos en cours sans avoir à se faire une place sur le bureau. Les cartons en haut? Quelques figurines en attente de déballage. Et dans le salon la pièce de l'autre côté de la porte, on peut voir les étagères à codex et bouquin de peinture. Pour les armoires, vous verrez plus bas...




Le coin des joies du scalpel. C'est là que mes bouts de plastiques attendent un coup de scalpel, un petit ponçage, un rebouchage ou une goutte de colle.  Le chauffage pour l’hiver, un carton remplie de bitz, des petites boîtes pour les flocages et divers éléments pour les socles, bref tout l'attirail pour accompagner le bonhomme jusqu'à la sous couche.  En ce moment, beaucoup trop de projets en parallèle s'y côtoient.


 Faut dire que ça bouchonne sévère du côté de la peinture. Tous mes pots sont là ou presque. Les pinceaux, les mediums et l'inévitable palette humide à demeure dans un petit tupperware.


Et si je ne fais pas des bonhommes? Je fais des décors. Bon c'est plus rare, mais j'aime bien aussi. J'aurais bien de quoi remplir plusieurs tables avec tous les cartons de récup' que j'ai. Un jour peut-être. Et je vous avais déjà dit que je buvais beaucoup de chocolat chaud?


Le vrai centre névralgique: la zone aéro. Comme il y a beaucoup de place, c'est en général là que je fais réellement la majorité du boulot. L'aéro bien sûr, mais le grattage et la peinture au pinceau, mais aussi la rédaction de cet article. Et puis quand j'ai un coup de mou ou une idée, j'ai toujours mes bitz dans les tiroirs à portée de main, prêt à farfouiller. Voilà pour l'atelier. Passons aux armoires secrètes.


Sans ordre de préférence, voici l'armoire à White Scars, soutenus par quelques spectre de la légion des damnés. 


Viens l'armoire à Ork, les vrais, les ta moué.  Les étagères sont encore en désordre suite à un test de discorde raté.


Enfin, une petite étagère de Culte Mechanicus et un début de Pandémonium genesis au milieu de trophées et de figurines détentes. Pour les autres étagères, c'est une autre histoire, pour un autre blog...

Voilà. Encore une fois, n'oubliez pas le guide. 

A suivre...

samedi 23 mai 2015

Loué soit le Kouze Morbäck !





C’est un article un peu particulier cette semaine. Cette semaine a eu lieu un des événements majeurs de notre hobby. Il y a plusieurs années de cela, Morbäck  est né !
Pour cette raison, ce dernier découvrira cet article tout comme toi internaute !

Plus sérieusement, notre semi-divin ami et créateur de cet espace dédié à tout ce que le 41ème millénaire peut produire, est maintenant à l’origine de certains bouts de plastique que vous avez peut-être en votre possession.
Pour nous ses amis et Kouzes c’est une chose que nous voulions fêter.

Nous avons donc décidé de choisir chacun une des figurines de sa démentielle imagination et de la peindre en son honneur.

Je vous laisse maintenant découvrir ce que chacun en a fait.


Larg’










Les orks, ça fait un moment que je les côtoie, alors pourquoi ne pas en offrir un au Maniaco psycho blogo peinturlureur derrière le blog des Kouzes ?
Mon choix s'est porté sur la figurine du Mek. Une fig globalement très simple mais bourrée de détails très fins, bref, un truc bien cool à mettre en couleur.

Une fois n'est pas coutume, je suis parti sur une variation de mes teintes de peaux habituelles: glacis de Bleached Bone puis de rose chair puis scorpion green.
Assombrissement progressif au scorpion + noir jusqu'au noir pur. Surlignages des reliefs au scorpion + blanc jusqu'au blanc pur. Ajouts de quelques glacis violet
et rouge au niveau du visage et des tendons/coudes/points de frottements. Pour signer un peu la fig, j'ai peint le reste comme mes orks: différents tons
de verts, du kaki au scorpion en passant par le vert sombre. Le t-shirt est peint en rouge pour le contraste avec le vert et le reste est peint dans des tons
neutres car j'ai toujours une préférence pour ça... Marron, métallique avec différents assombrissements à partir de jus beige, brun et noir. J'ai fini par les câbles en rouge bleu et jaune et les chevrons pour apporter un peu de couleur et casser la monotonie.

Le socle a reçu trois couches de pigment : terre d'ombre brulée, terre de sienne puis ocre jaune. Les pierres ont été basées en bleached bone puis ont reçue
des lavis de vermin brown et réhaussées avec des glacis de violet, de rouge et de noir avant d'être éclaircie au blanc.

Voilà, en espérant qu'elle plaira à son propriétaire... Bon je vais maintenant m'en peindre un pour moi. Ah, et banane hiver cerf Dude!

Larg.




Arkaal










L-O-K-T (à lire Hello Kitty)

Dans Lokt il y a loot, et piller c'est presk' aussi bien ke frapper. Bref, si z'aujourd'hui t'as pas frappé sur kelkun et si t'as pas piké kèk'chose, c'est ke c'est pas une bonne journée... Après piller, ce k'il y a de plus kool, c'est de frimer avek skt'a piqué. D'ailleurs dans la marée verte, vaut mieux être visible, faut porter des kouleurs qui tapent dans t' zieux, jaune, rouge, bleu. Le totem, mek, ça doit envoyer grave, faut sortir de la masse. Z'ont tous des lunes, des dents, t'sais pas ki est ki! Une bonne kouleur kom l'rose et un signe blanc piké dans une fabrik' de z'humain et tout le monde sait c'est ki ke tu es!
L-O-K-T, mek

Bref, cette fig c’était pour fêter les 1ère sorties 100% Morbäck, bien je ne suis pas déçu, et j’en attends d’autres avec impatience ! Et à l’occasion de cet article, bon anniv ! 




Cagn










Les Ork c’est pas trop mon truc, je connaissais pas. Et ceux qui savent faire le font tellement bien que j’avais la pression. J’en suis venu à la conclusion que j’allais faire ce qui me caractérise le plus ces dernières années, c’est à dire de la Théo’agonie.
C’est finalement une figurine clin d’œil que je t’offre mon poto pour te montrer toute l’admiration que j’ai pour l’ensemble de ton œuvre (c’est comme ça qu’on dit, heing !).

La conversion est volontairement légère pour ne pas dénaturer la figurine. Je me suis simplement permis de modifier un grot. Je l’ai personnalisé à l’image de mon « personnage » de Cagn avec un casque de blood angels et un pistolet à peinture rempli de bleu

Pour la peinture du Mek Gunz c’est tout simplement la technique utilisée sur mes eldars noirs. J’ai essayé de fagoter les grots comme le fait Morbäck en reprenant son schéma de couleur.
L’idée général de ce petit dio c’est qu’un guignol de grot portant un casque rouge n’a rien trouvé de mieux à faire que de peindre un Mek Gunz du colonel Moustache aux couleurs des méchants zoneilles bleu…

T’as un petit bout de Théo’agonie chez toi maintenant. Le cheval de Troie tout ça tout ça…

Bon anniversaire mec ;-)




 TOUF










"C'est la première fois depuis plus de 15 ans de hooby que je peignais un ork, donc pour rester en terrain connu, j'ai choisi pour la peau un vert similaire à celui de ma flotte ruche tyranide.
La couleur de base est du gretchin green que j'ai assombris en ajoutant du catachen green puis de l'hormagaunt purple (le violet de mes tyranides encore une fois) et éclaircis avec du Ushabti bone.
J'arrivais donc à une peau très désaturée, pour bien contraster il me fallait donc une couleur très saturée pour les parties métalliques, j'ai choisi le blazing orange pour faire un clin d’œil aux orks du colonel moustache. ;)
J'ai finalement fait les câbles en scale green pour ajouter un peu de fraîcheur à la figurine.
Le reste de la pièce à été traité avec des couleurs les plus neutres possible (noir, gris, rouge) pour ne pas casser l’harmonie de l'ensemble.

Pour le socle, je séchais un peu et Cagn m'a gentiment envoyé un socle de sa création avec un genestealer mort dessus. L'idée était toute trouvée, j'ai peint le genestealer aux couleurs de ma flotte ruche et le mek avait un socle (merci Cagn).

C'est une figurine qui m'a finalement demandé beaucoup de temps de peinture, malgré un traitement des couleurs très basique, en raison de la quantité de détails présents sur cet ork.
Le travail de sculpture, notamment la posture très agressive de ce mek, est vraiment sensationnel, c'était un plaisir d'avoir posé mes pinceaux dessus.

Bon anniversaire mec. :)"



KaruN :










J'avais en tête de tester l'association jaune/bleu, et je suis tombé sur une belle boîte de thé en métal avec un bleu sombre et un jaune ocre, ce qui m'a inspiré. Comme quoi l'inspiration peut venir de n'importe où :)
Ce bleu est à base de Necron Abyss, éclairci au turquoise puis Rotting Flesh. Assombri au noir dans les rainures mais les ombres ne sont sans doute pas assez marquées.
Le jaune est à base de Tausept Ochre retravaillé au Snakebite Leather.
J'ai eu du mal à trouver comment traiter les détails sans dénaturer mon association jaune/bleu. J'ai fini par trouver la solution en faisant les câbles en gris nuancé de lavis turquoise et marron et en posant les mêmes nuances sur des métaux chromés.
Restait les lumières et écrans qui m'ont aussi donné du fil à retordre. Il fallait qu'ils ressortent davantage et j'ai fini par opter pour du rose, mais en touches discrètes.

Cette unité a été bien marrante à peindre, mais finalement beaucoup plus longue que je ne m'y attendais. Une super fig en tout cas alors grosse bise au sculpteur et bon anniv ! ;)




--------------------------------------------------




Cette petite aventure était vraiment sympa. Peindre des figurines qu’un pote a sculpté c’est quand même la classe.
J’ai l’impression qu’on a tous pris énormément de plaisir avec cette expérience et j’espère que nous aurons rendu honneur à Morbäck et à son travail. J’espère également que certains internautes y auront pioché quelques idées ;-)




Retrouvez toutes les photos en cliquant sur le lien en dessous.









samedi 16 mai 2015

Screaming LostSouls

The Blind Necromancers are back...


Salut à tous!
Comme vous le laissait entendre le Desktop of the Week de cette semaine, les Blind Necromancers sont de retour avec une unité pour le moins... exotique!

 

Voici donc les "Screaming LostSouls", une terrible bande d’âmes eldar damnées menée par un sombre personnage appelé le Gardien des Pierres.. Elle comptera en jeu comme une escouade de Howling Banshees.





Les Gardiens des Pierres sont des individus rares qui vivent en marge de la société Eldar. Autrefois des Spiritseers de premier ordre, de tristes événements les ont amenés à perdre la quasi-totalité de leurs facultés psychiques. Certains disent qu'ils furent les premiers à tenter de scinder leur âme, et que le processus aurait mal tourne, laissant leur demi-âme libérée être aspirée dans l'Empyrean. D'autres pensent que leurs séjours répétés dans les tréfonds de la Sombre Cité y sont pour quelque chose.
Aujourd'hui vieux et affaiblis, ces parias ont pour fonction la surveillance des chambres mortuaires des Vaisseaux-Mondes et sont par conséquent les gardiens des nombreuses pierre-esprits qu'elles renferment.
Préférant la compagnie des morts à celle des vivants, il n'est pas étonnant de les trouver au milieu des Osts Fantômes, secondant les Spiritseers "valides" dans leur tache morbide. 






En ces temps de malheurs, les Gardiens des Pierres sont contraints d'avoir recours à des mesures que la plupart des Eldars des Vaisseaux-Mondes rejetteraient catégoriquement. Les pratiques nécromantiques visant à scinder son âme en deux pour en placer une partie dans le corps d'un défunt sont vues avec suspicion. Le fait de volontairement briser une pierre-esprit pour libérer l’âme qu'elle contient et l'envoyer au combat pour une dernière attaque avant que celle-ci ne soit aspirée par Slaanesh est un véritable blasphème. 
C'est pourtant ce que font les Gardiens des Pierres, ainsi passés maîtres de hordes fantomatiques, nimbant le champ de bataille dans une brume noirâtre parsemée d’étoiles scintillantes et de visages hurlants. Une autre preuve que même dans la mort, les Fils des Étoiles n'ont pas dit leur dernier mot.








Jetons un petit coup d’œil a chaque fantôme de cette escouade. Vous aurez sans doute remarqué que chacun possède une rune sur son front, symbole de la voie du guerrier que l’âme avait emprunté dans sont incarnation charnelle...

  Banshee, Autarque et Scorpion

Fire Dragon, Windrider et Warp spider (pas très visible sur la photo)


Ranger, Gardien de choc et Swooping Hawk



Petit making-of de l’unité, avec la conversion du Gardien des Pierres, basée évidemment sur le nécromant de la Charrette Macabre.
J'ai utilisé une hache de Garde Fantôme, et les pierre-esprits ont été prélevées sur les ghostglaives du même kit.




Le "surf" qui lui permet de suivre les fantômes au combat est fait de plusieurs bits de Chevalier Fantôme, et d'un peu de tube plastique.



 J'en profite pour vous expliquer comment sont peints les effets d’étoiles sur les fantômes, c'est tout simple:


Sur une sous-couche noire, j'applique une auréole de Snot Green dilue en essayant vaguement d'estomper les bords avec un pinceau humide. Pas besoin de quelque chose de régulier et particulièrement bien fondu, il faut juste faire illusion.


 Avec un pinceau de détail fin, je trace la forme d'une étoile par dessus cette auréole, avec un mélange 50/50 de Snot Green et de White Scar.


Je place un point de Ceramite White au milieu.


 Enfin, je passe une fine couche de pigments vert fluo Forged Monkey, très dilués avec du Lahmian Medium autour de toute la zone de l'étoile, en débordant un peu.
Une fine couche de vernis satin Purity Seal vient faire le fondu de cette dernière étape et protéger la figurine de la rudesse des champs de batailles!


Bon weekend a tous!


Conseil:

En fonction de la qualité de votre connexion, n'hésitez pas à mettre la vidéo en mémoire tampon pendant une à deux minutes pour un visionnage plus fluide ;-)