samedi 27 juin 2015

Scarabée Intrépide: "Painting of"

Burning Skies, Chapter IV


Salut à tous!

Aujourd'hui je reviens un peu sur la peinture du fameux Scarabée Intrépide histoire de vous faire part des couleurs et techniques utilisées.


J'ai commencé par sous-coucher tout ça en noir, avant de masquer toutes les parties "mécaniques" et de re-sous-coucher les plaques d'armure en blanc.
Le but est bien sur d'avoir des couleurs très éclatantes sur les plaques d'armure jaunes, là ou la structure de l'engin est sensée être plus en retrait.
J'ai ensuite appliqué 4 couches de Golden Yellow au pistolet à peinture sur ces plaques d'armure. J'ai utilisé le pistolet pour aller plus vite, mais aussi pour avoir une couche bien homogène.
Une fois cette couche de base bien sèche, on peut passer au traitement de ces zones avec les teintes ci-dessous:


Pour les ombres, j'ai simplement passé une multitude de glacis orange (Yellow glaze + Bloodletter) dilué au Lahmian Medium, de façon à générer des ombres toutes en douceur. J'en ai passé... je pense bien 7 ou 8, en réduisant à chaque fois la zone d'action et la dilution (pour que ce soit plus foncé). Les creux ont reçu des linings de Flesh Wash.

Les éclaircissements ont été réalisés sur ce même principe de glacis multiples, en ajoutant du White Scar à la couche de base. Dilution au Lahmian Medium toujours (avec un peu d'eau), les glacis font moins d'auréoles et les transitions sont plus faciles à estomper.
J'ai par la suite surligné les arêtes avec du White Scar dans lequel j'ai mis un soupçon de Golden Yellow, pour obtenir une sorte de blanc cassé.


Les zones bleues (de même que les marquages par la suite) ont reçu une couche de base de Stegadon Scale Green (trop belle cette couleur!). Les éclaircissements sont traités par la même technique de glacis plus ou moins dilués, en ajoutant du Space Wolf Grey à la teinte de base.
Pour les ombres, j'ai simplement ajouté du noir dans le Stegadon (ici du noir army painter, je l'ai simplement transvasé dans un pot à bouchon vissé car je hais ces pots-pipette de m*rde)



Voilà ce que donne la plaque de blindage centrale avant de recevoir le battle damage, et voici ce qu'elle donne après (je reviendrai sur les effets d'usure par après):


Tout ça pour dire que les effets d'usure rajoutent énormément de vie et d'intérêt aux surfaces, il ne faut pas être effrayé si votre blindage paraît un peu fade à ce stade.
Cependant, il ne faut pas tout miser sur ces effets qui ne masqueront jamais une peinture pauvre en dessous, aussi bien réalisés soient-ils.



La structure du vaisseau a été peinte en cuivre en utilisant les peintures ci-dessous:


Le Castellax Bronze a servi de couche de base. Je comptais l'appliquer en brossage intensif, mais c'est impossible. Ces peintures pour aérographe Forge World ne s'utilisent qu'à l'aérographe, soyez prévenus! J'ai donc appliqué cette base au pistolet.
Ensuite j'ai fait 3 ou 4 brossages très intensifs de Hashut Copper (probablement la meilleure peinture métallique que j'ai jamais utilisé, je la kiffe à un point si vous saviez! C'est simple, on a l'impression de peindre avec du métal liquide!), avant de finir par un léger brossage de Runelord Brass.

Pour le vert-de-gris, c'est simplement deux étapes: une première couche un peu large de Scaly Green (du Sotek green fait très bien l'affaire) bien dilué. Je fais ensuite un mélange 50/50 avec du blanc, tout en diluant moins, et je passe ça au pinceau de détail fin dans les creux.



Les turbines ont des formes relativement différentes de la partie centrale, j'ai donc choisi de les traiter de façon vaguement différente. J'ai adapté ma couche de base selon la technique dite du "facetting", en fonction de l'orientation de chaque panneau de blindage, comme sur l'image ci-dessous:

 

Cela permet à l'oeil de s'adapter et de lire le volume avec plus de facilité, dès la couche de base. Les éclaircissements et ombrages ont été traités de la même manière que détaillé précédemment.


Le pilote dans sont cockpit a été peint à part puis collé par la suite. Comme il était quasiment invisible avec la verrière, j'ai décidé d'intégrer une LED pour avoir un effet sympa et le mettre un peu plus en valeur.
D'habitude je suis pas fan de ce genre de gadget, mais positionné habillement, en éclairage indirect, l'effet peut être assez saisissant.
Le pilote en lui-même, étant baigné d'une douche de lumière verte, a été peint de façon sommaire avec les mêmes couleurs que sa version à pied, un aplat, un lavis, un éclaircissement.

Passons maintenant aux petits effets qui parcourent la coque du vaisseau:


Les éraflures sont réalisées au Charadon Granit dilué. Il est recommandé d'utiliser un pinceau fin, mais pas trop histoire d'avoir un peu de réservoir pour avancer relativement rapidement.
C'est la technique de battle damage la plus longue, mais incontestablement celle qui rend le mieux.

Sur les zones bleues, c'est la même technique en utilisant simplement le Golden Yellow de la couche de base. L'idée est de donner l'impression que la peinture bleue se décolle et révèle le jaune d'en dessous.


Les effets de brûlure suivent le même principe, ils sont juste un peu plus gros que les éraflures. Charadon Granit donc.
Après j'ai appliqué des glacis de Flesh Wash dilué au Lahmian Medium tout autour en essayant de fondre la transition avec la couleur de la coque. L'idée n'est pas d'avoir un dégradé parfait, quelques auréoles donnent souvent un rendu plus naturel.
Il faut répéter l'opération plusieurs fois, en réduisant la zone d'action autour de la grosse éraflure pour donner cette impression de brulé.


Le bout des canons laser est traité de la même manière. De l'encre noire vient terminer le dégradé à l'extrémité avant de surligner les arêtes avec une teinte métallique (ici du Ironbreaker).

Et voilà! N'hésitez pas si vous avez des questions ou si quelque chose n'est pas clair, je repondrai avec plaisir.

Les photos de la bête terminée sont dans l'article précédent, ou en cliquant sur cette image:




Buuuuuuurning Skies!!!!  :-)

samedi 20 juin 2015

Scarabée Intrépide !

Burning Skies, Chapter III


Bonjour à tous!

Il s'est fait attendre, je dois bien avouer que c'était un sacré morceau, mais voici enfin le vaisseau de Lukas Kupferberg en couleurs: le Scarabée Intrépide!
Et comme d'habitude pour ce genre de "pièce centrale", rien de tel qu'une bonne vidéo BDK 360 pour le découvrir sous toutes les coutures:


switch to HD 1080p


 




Je profite de l'occasion pour vous parler un peu plus du projet "Burning Skies".
Initialement, il s'agit de règles additionnelles pour les aéronefs parues au départ dans le supplément de campagne Crusade of Fire, mais également compilées dans le Compendium Death From the Skies.
Ces règles apportent un peu de profondeur et une bonne dose de fun dans l'utilisation de nos aéronefs à 40k, et comme souvent leur lecture m'amène à une idée un peu folle...



Avec Cagn, nous avons prévu une semaine de vacances ensemble cet été, et vous vous doutez bien qu'il y aura forcément quelques bonshommes au milieu des tubes de crème solaire et des maillots de bain dans nos valises.
Le seul hic, c'est qu'on doit voyager léger et compact, deux termes difficilement compatibles avec notre cher hobby.
Je me suis alors dit: pourquoi ne pas utiliser ces règles de Burning Skies, monter deux bandes de fous des cieux, et se lancer dans du dog fight!




Nous avons donc décidé de partir là-dessus: peu de choses à emmener, même pas besoin de table de jeu, et un style de combat qui nous changerait de nos parties habituelles.
Cagn a déjà une flotte Dark Eldar a faire trembler de terreur les pilotes les plus aguerris, mais moi j'étais loin de pouvoir rivaliser avec lui. Hormis mon Dakkajet, aucun de mes aéronefs n'est véritablement un chasseur. il allait donc falloir passer ce projet sur l'établi!




Nous avons aussi décidé d'ajouter notre petite sauce à ces règles, en donnant la possibilité de jouer les pilotes à pied. Vous vous doutez bien que les aéronefs au 41° millénaire doivent posséder un système d'éjection! On ajoutera donc deux ou trois petites règles pour voir si les pilotes survivent au crash de leur appareil, s'ils arrivent à survivre assez longtemps sous ce ciel de feu, et si quelques tirs chanceux le bras bien en l'air ne peuvent pas permettre de rendre à l'adversaire la monnaie de sa pièce!



Cagn possède pléthore de figurines Dark Eldar qui feront d'excellents pilotes, mais vu que j'ajoutais au moins un véhicule nouveau à ma flotte, je me suis dit que je ferai les pilotes correspondants!
Lukas Kupferberg était né! Reste à voir quels seront les autres aéronefs à composer ma bande, et qui seront leurs pilotes!



Un genre de Inq 28 dans les airs en somme! Il n'est donc pas exclu que vous découvriez les récis de nos affrontements en image à la fin de l'été!

Et pour ce petit Scarabée, j'ai acheté ce petit cube lumineux à Ikea qu'un collègue m'a conseillé.
C'est au rayon enfants, et ça sert à mettre en valeur leurs jouets préférés (ne rigolez pas, je fais pareil et j'assume!)




Tout en polycarbonate et éclairage LED, j'avoue que ça donne un effet très sympa tout en proposant une petite vitrine d'appoint.
Je vous mets les liens qui vont bien si ça vous intéresse, pour ma part il n'est pas exclu que j'en achète d'autres à l'avenir!

FRANCE:  - http://www.ikea.com/fr/fr/catalog/products/80241543/?query=SYNAS
UK:  - http://www.ikea.com/gb/en/catalog/products/80219622/
US:  - http://www.ikea.com/us/en/catalog/products/60241544/?query=synas

En espérant que ce petit Scarabée intrépide vous aura plu, je reviendrai très prochainement dessus pour vous expliquer toutes les techniques de peinture utilisées ;-)

Bon weekend!

samedi 13 juin 2015

Cagn's Hobby Desk








Après les deux superbes hobby rooms de mes confrères, voici mon hobby desk !

Ça fait un petit moment que je suis en grand travaux dans ma maison. Mes productions de petits bonhommes s'en ressentent...
Mais tous ces efforts n'auront pas été vain car j'en ai profité pour me faire un petit espace hobby à moi.







Encore une fois c'est la marque suédoise qui prédomine l'espace. Le bureau ainsi que les placards à l'arrière sont des éléments de cuisine. Ça a le mérite d'offrir une capacité de rangement impressionnante.

Le coin n'est pas très lumineux mais ce n'est pas un problème pour moi. Mon activité peinture se déroulant principalement le soir, voir de nuit. A ce sujet mes deux petites lampes commencent à être dépassées et je lorgne depuis quelque temps sur le même modèle que Morbäck.




Autre point qui caractérise ma pratique du hobby c'est que j'ai très souvent la télé, une série, film, manga ou docu en fond sonore. Je me suis donc débrouillé pour avoir une téloche à portée.





Enfin, petit luxe et pas des moindre à mes yeux, une arrivée d'air comprimé. A l'aménagement de cet étage, j'ai fait passé un tuyau du sous-sol où j'ai mon compresseur, à l'étage au niveau de mon hobby desk. Fini le tuyau souple qui serpente dans les escaliers à chaque fois que j'ai un coup d'aéro à passer!







J'ai choisi les éléments de cuisine bas avec le plus possible de tiroirs. Vous pouvez voir qu'ils sont bien remplis. Je ne vous cacherait pas que c'est un véritable confort lorsque je cherche un bitz ou un outil.





Le plateau de plus de 1,80m x 0,60m est très appréciable. Contrairement à mes petits camarades de barbouille je n'ai pas plusieurs postes dédiés. Je préfère fonctionner avec des plateaux. Vous pouvez voir le travail en cour avec un beau plateau de blood angels.
Je me suis fabriqué les petites étagères à pots de peinture lorsque j'avais un petit bureau à roulette pour seul espace de loisir. Elles commencent à être bien remplies.
J'utilise quelques grigris pour me motiver, m'inspirer. Vous trouverez sur la gauche le bock du nain blanc offert par Morbäck et dans lequel je range mes pinceaux par exemple.




Derrière moi, tout une rangée de placards où je stock le matos volumineux comme les boites de jeux, les décors, les mallettes de transport ou encore tout le matériel de moulage.




Pour les photos j'ai un petit studio mobile depuis peu. Ça me permet de choisir un emplacement sympa pour faire les shooting.







Mes Blood Angels de la compagnie des anges maudits






Les tristement célèbres fripouilles de la Théo'agonie



Quelques one-shot et figurines peintes par les copains



Mes vitrines sont quant à elles restées au rez-de-chaussée dans le bureau. Cette pièce est à son tour en mutation. Les bricoleurs comme moi savent qu'un chantier dans une maison en chasse un autre... En attendant une mise en forme un peu plus soignée, trois vitrines suédoises accueillent mes pitoux. C'est un point non négligeable je trouve. J'ai pendant longtemps rangé systématiquement mes figurines dans des mallettes. Ce qui me privait de profiter de mon travail au quotidien.


Voilà, la visite est terminée. J'espère qu'elle vous aura intéressé et peut être donné des idées.



Conseil:

En fonction de la qualité de votre connexion, n'hésitez pas à mettre la vidéo en mémoire tampon pendant une à deux minutes pour un visionnage plus fluide ;-)