samedi 13 juillet 2019

The Spaceport Diary #5

Back in the spaceport, finally!

Salut tout le monde!
Ca fait un bail depuis le dernier article sur le Spacioport. Non pas que je n'ai pas avancé ce projet à long terme, mais je n'ai pas pris le temps de relater cet avancement. Aujourd'hui, le mal est réparé, voici un peu les derniers changements sur cette table:


J'ai déjà retapé le hangar. Initialement pourvu d'un toit bombé, Cagn (ce hardcore gamer de tournoi) m'a soufflé qu'il serait pratique d'avoir un toit légèrement incliné pour pouvoir y déployer sa déva canon laser. J'ai donc opté pour cette solution.

Pour la peinture, j'ai bien sûr pris soin de bien masquer le sol autour, vu que tout serait peint à la bombe de Mephiston red.


Il y avait un découpeur à fusion fait de brics et de brocs dans un coin de ce hangar, je décidait de le remplacer par ce superbe générateur à plasma qui me rappelle les grandes heures du premier Dawn of War (mon préféré!)


Je l'ai peint de la même manière que le gros silo, dans cet article.

Les portes des monte-charges devaient recevoir un petit lifting elles aussi. En fait, les portes en elles-mêmes étaient en bon état, mais la structure autour avait pris l'eau et était toute gondolée/décollée.
Je l'ai donc refaite en forex de 3mm d'épaisseur, selon le même profil mais avec un design beaucoup plus simple, prévoyant de peindre des marquages dessus:


J'ai aussi eu l'idée de les enchâsser dans le volume de la table, de façon à donner un peu plus de volume à ce grand mur très plat finalement.



Le tube de déversement des "eaux" usées, ainsi que la structure le soutenant, ont été réparés, et le tube raccourci. J'ai ensuite coulé de la résine polyester dans laquelle j'ai ajouté du Gore Grunta fur pour la teinter.

C'est marrant, la couleur (ou l'odeur) a tout de suite attiré des petits plaisantins...


J'ai donc peint la première porte du monte-charges en rouge, et la bande supérieure en zébra noir/jaune sur ce même mur.


J'ai aussi commencé à ajouter de la végétation, avec des Creeping Vines et de la mousse de modélisme ferroviaire. Une fois les vignes peintes et collées, j'ai passé un voile de Warpstone Glow au pistolet à peinture, de façon à faire de légers halos verts là où la mousse commence à pousser.


Je trouve que ces touches de verdure apporte vraiment beaucoup de vie à cette table!

J'ai aussi repeint ce bâtiment qui était vert initialement. Après l'avoir sous-couché en noir, j'ai passé une couche de bombe d'apprêt grise à 45°, avant de le brosser en blanc.
J'ai ensuite peints certaines zones avec un simple aplat de peinture Contrast (les piliers et la porte), et les dorures en Retributor armour, avant d'y mettre un lavis de Reikland.


Le hangar a aussi reçu son toit en acier rouillé. Sur ces zones, il reste encore à coller la mousse.




Petit close-up sur la nouvelle porte:


J'y ai donc intégré le spot usiné par l'arrière pour laisser passer la lumière, ça fait son petit effet:


Hé ho les Nurglings, on avait dit plus tard la soirée mousse!


Voilà grosso-modo où j'en suis, de jour et de nuit:



Il ne me reste plus grand grand chose à faire, surtout le revêtement de la troisième table, et des détails un peu partout. Je dirais que je suis au 4/5 du projet. Ça se tire cette histoire!

Ah oui, j'ai aussi commandé du forex pré-découpé aux dimensions de chaque section de table, pour faire les champs tout autour.


Ces champs laissaient apparaître le polystyrène brut. Nous les avions simplement peints en noir:


Voici le rendu une fois les champs collés, avec une petit cornière en aluminium à chaque angle:


Et en bonus: J'ai fait sous-traiter une partie du boulot à Maxime!
Un aprèm où je bossais dessus, Maxime m'a rejoint et a découpé tous les renforts de la troisième portion de piste dans de la carte plastique. Un boulot fastidieux mais essentiel. Merci Max!


Il est super motivé par ce projet de table, et a eu l'idée d'organiser une partie d'inauguration, Plaguebones VS Black Templar, une fois celle-ci terminée.
J'ai été séduit par l'idée, d'autant plus que ça fera carrément revival des premières parties sur cette table, à l'époque des Black Templars d'Urlok. Si si, souvenez vous:


Allez, la prochaine, c'est la bonne!


samedi 6 juillet 2019

20 years of hobby #2

Il y a quinze jours, je vous ai présenté mes armées Orks et White Scars, sans beaucoup plus d'explications sur ces "Twenty years". Dans la suite de cette article, je vous livre l'explication avec un peu plus de détails et poursuit la rétrospective.  

Ensuite c'est aussi l'occasion de mettre en pratique une suggestion que l'on nous a fait il y a quelques semaines sur le regroupement sur une même page de l'ensemble des liens vers nos articles (en l’occurrence les miens).  Je vous invite donc, si vous voulez des détails sur une figurine, à cliquer sous le lien en dessous de l'image correspondante. S'il n'y en a pas, c'est qu'il n'y a pas d'article!  Mais si vous demander gentiment, je me ferais un plaisir de combler ce vide. ;P

De plus, j'ai rapatrié ces dernières semaines tous mes précédents articles faits sur le le blog Mes Petits Bonhommes sur le BDK car je souhaitais rassembler tous mes articles au même endroit.  Pour ceux qui ne les auraient jamais vu, c'est l'occasion.
 
-----------------------------


20 ans... 20 ans que ça dure. 20 ans de hobby avec ses hauts et ses bas, mais toujours le même plaisir de me balader dans l'univers de Warhammer 40 000, en coupant, collant, peignant des petits bonhommes, voir des armées entières. Cet article et le précédent sont l'occasion de revenir sur cette longue période passée, de jeter un petit coup d’œil dans le rétro et de voir le chemin parcourue, sans nostalgie, et avec fierté ! :) Voici détaillé comment je suis tombé dans la marmite. 
-----------------------------

J'avais déjà vu une ou deux fois des figurines chez des amis et gardé un souvenir d'une grande curiosité pour ces figurines, bien souvent criardes (rappelez vous les années 90) qui contrastaient forcément avec mon passe temps d'alors, les maquettes d'avions, que j'ai pratiqué 10 ans. Le doigt dans l'engrenage, je le dois à mon frère qui m'a ramené un petit dépliant publicitaire de Warhammer et Warhammer 40 000 et me vantait les trucs fais par ses copains. C'était attrayant. Et puis on a acheté notre premier White Dwarf, le n° 63 de l'édition française.


Mon premier White Dwarf!!! 

 

Et là, j'ai pris une grosse claque... Autant vous dire, que du haut de mes 16 ans, j'ai passé tout l'été à lire et relire ce WD.  Sortie des orks juste après la V3 de 40k, palmarès du Goldem Demon, article de modélisme pour faire des décors, nouvelles sur les contes Vampire (moi qui était déjà fan des Chroniques de la Lune Noire)... Et deux univers extrêmement riches à découvrir qui s'offraient à nous (avec mon frangin)!

-----------------------------

Cette semaine je poursuis donc la rétrospective de mes armées de 40k entamée dans mon dernier article. Ces 20 ans de hobby tombe à une période où j'aurais probablement un peu moins de temps à consacrer aux bonhommes, et je me suis dis que pour savoir où aller, il fallait savoir d'où l'on vient. Cette revue des troupes est d'abord un bon moyen de faire une sorte de bilan de l'état des forces en présences, mais aussi un gros plaisir de tout déballer. Et puis, ça donne des idées sur ce que l'on aimerait ajouter pour la suite, imaginer comment pourrait évoluer ces armées. Et c'est enfin l'occasion de vous présentez mes armées dans leurs intégralités.Mis bout à bout, ça fait du monde... :)






Voici donc venu le moment de détailler mes 3 dernières armées, plus modestes que les deux autres, mais surtout plus homogènes.

-----------------------------

L'Adeptus Mechanicus de la Lune Noire

L'Adeptus de la Lune noire est ma troisième armée et c'est encore un French Waaagh Day, sur le thème du Mechanicus qui en est à l'origine, bien avant que la gamme actuelle n'existe. Cette fois encore la conviction de finir les 750 points en temps et en heure n'était pas là, malgré une grosse envie de conversion. Au final, j'avais encore eu un peu trop d'ambition, notamment pour les véhicules. Cette armée n'a pas beaucoup grossie depuis l’événement et les stocks bien que raisonnables ne manquent pas. Un jour, les sorties GW rejoindront les rangs de ces fidèles adorateurs du dieu Machine sur l'étagère des figurines peintes!


La base de tout bon AM, c'était déjà les skitarii, bricolés à partir de pieds nécrons, de jupe haut elfes, de torse garde impériaux et de quelques doses de milliput.


Les véhicules se devaient d'être très différents des tanks de la garde impériale, tout en conservant les traits et styles, à grand renfort de chassie de chimère ou de Leman Russ, mais surtout de cabine de sentinelles.


Le wip et le 360 du SCS17 (count as Leman Russ ou Dunecrawler)




Pour la première fois, j'ai utilisé des proxis divers pour certaines figurines, car la gamme GW n'existaient pas.


Le titan princeps (2eme rang à droite)
Le pilote de paladin ( 1er rang à gauche)


Enfin l'ajout majeur à ce contingent a été mon chevalier Bayard. L'une des raisons de cette ajout est qu'il pouvait rejoindre mes Whites Scars avec le reste du contingent de la Lune Noire, en plus de la classe que dégage cette figurine. Probablement une des plus grosses claques en matière de modélisme que j'ai prise sur ces 5 dernières années.



En bonus:

---------------------------------

Les Pandémonium Génésis


Les Pandemonium Genesis fût ma 4 eme armée. Elle est le fruit d'une alliance avec mon Kouz' Max pour le FWD 30 (encore). Nous avions décidé de binômer pour notre frappe sur Lenton, et naturellement, il m'a contaminé. La peste et mon esprit dérangé ont fait le reste. Cette fois-ci le contrat fût remplis et l'armée prête le jour J. 



La premier contingent de l'armée n'avait pas toutes les figurines de Dark Imperium qui ont marqué d'une pierre blanche le renouveau des marines de la peste. Initialement et comme je l'ai évoqué dans mes précédents articles, je voulais une armée de troupes, appuyées par de nombreux sorciers. 














L'ajout des démons était une conséquence des règles d'invocation de la V7 pour le codex du Chaos. L'idée de faire surgir des hordes de démons sur la table autour de mes Plague Marines était une vision réjouissante. Si en terme de jeux elle n'a pas un gros impacte sur les adversaires à qui j'inflige peu de perte, mais le nombre et la résilience  m'ont permis de gagner quelques parties aux objos.





En bonus pour l'aspect chaos:

---------------------------------

La Guivre de l'Ombre

On se dit toujours:"bon, après cette armée, je n'en recommence pas d'autre". Et là sbaff! voilà la sortie d'une des armées que je rêvais de faire depuis des lustres. Et Re sbaff!, les figs sont à tomber. Une des plus belles gammes que je classe à égalité avec celle des Eldars Noirs. Cette fois, c'était une armée pour moi, pour le plaisir. Enfin si, il y avait bien une alliance avec un certain Mooz, mais l'implantation du couvain n'a jamais pris sur cet être difforme et c'est donc avec la grande dévoreuse que j'ai dû faire alliance, au grand dam de mes hybrides qui n'auront compris que trop tard les desseins de leurs maîtres.


C'est pour l'instant mon armée la plus aboutie et la plus cohérente de toute, car faite dans un temps relativement court. C'est aussi des changements de techniques, avec plus de temps consacrés aux socles, mais aussi aux personnages. Sur le choix des troupes, le socle initial était naturellement borné par la boîte Deathwatch Overkill. C'est l'autre excellente boîte Space Hulk qui apportera le lot de Genestealer. Là encore, je voulais une armée grouillante, avec une bonne base d'hybride, mais aussi une grosse force de frappe à 4 bras. Je n'ai pas encore eu le temps d'étrenner le nouveau codex, mais des rumeurs courent que d'importants renforts seraient en passe de sortir des sous-terrains.












Et voilà, ce long article en image se termine. Maintenant, je vais pouvoir réfléchir un peu à la suite des évènements pour ces armées, mais sachez qu'il y aura fatalement des ajouts pour chacune d'entre elles. Reste à savoir dans quel ordre. Après un Mortarion encore en cours de peinture, je pense revenir pour un temps plus ou moins long sur le culte genestealer. Ensuite, ce sera peut être les orks. Ils me manquent!!! 

N'hésitez pas à me dire ce qui vous a plu (ou déplu) dans mes articles ou mes armées, si vous voulez des infos complémentaires sur des figs que vous ne connaissiez pas ou qui n'ont pas forcément eu d'article. Bref, vos retours peuvent influer sur la suite de mon hobby. 

Bye.