samedi 6 février 2016

Dig Uhguskes Tûshûs le Mal Voyant.


"Dig le Malvoyant portait bien son diminutif. A cause d'une dégénérescence de ses yeux, il se les était usé à lire des manuscrit pendant des décennies et en avait payé le prix. Tandis que lui et ses frères se tournaient irrémédiablement vers les royaumes de Nurgle, Dig fût le seul à n'être que peu affecté par les mutations, notamment grâce aux connaissances qu'il avait acquises. La seule à l'avoir atteint fût un troisième bras en échange de la restitution de son bien le plus précieux, sa vue." Extrait de Mémoires Impies du scribe renégat Malosinus. 


Voici le troisième et dernier sorcier des Pandemonium Genesis. Initialement, je voulais un sorcier très peu muté, par opposition à ses frères. La figurine de l'archiviste de la boîte Dark Vengeance. Le bras d'un des frères Glottkin irait à merveille pour faire un sceptre de force. En tant qu'ancien archiviste, il se devait de conserver certains attributs de ses fonctions, mais surtout, brandir un énorme manuscrit. Voilà pour les idées directrices.


Pour la peinture, je suis parti de la même base que pour Gahrôv Hyrus. Les bases des tissus, très marron initialement, ont été finalement peint en noir sur le devant et en beige/blanc sur le dos pour contraster avec l'armure. 


Le Manuscrit a été l'occasion d'essais plus ou moins réussi. Si je devais refaire un manuscrit, je pense que je créerais des subdivisions comme des cases pour hiérarchisé l'ensemble qui en l'état fait plus brouillon que vieux grimoire.





Les trois têtes de goules qui sortent du livres devaient représenter le symbole de Nurgle que je pouvais difficilement peindre ailleurs sur l'armure, contrairement à mes autres Plaque Marines qui l'ont sur les épaulières.


Un des petits changements qui me semblait utile par rapport à mes premiers Plague Marines était d'apporter un peu plus de contraste, comme on le voit ici entre Dig Uhguskes Thûshûs et Gahrôv Hyrus. On voit aussi la différence de stature. Finalement, je me dis que cette disproportion convient bien pour distinguer un rat de bibliothèque et un champion.


Pour la conversion, rien de compliqué. J'ai mis un bras du Sorcier des frères Glottkin, un livre issus de la grappe Ravenwing auquel j'ai retiré les cordelettes. 
Et pour rattacher mon personnage à la thématique sur l'invocation des démons, je trouvais qu'un crâne de portepeste ferait bonne figure sur le backpack. Pour le socle, j'ai sur-élevé le sorcier car la figurine d'archiviste, bien que magnifique et très trapue mais n'aurait probablement pas supporté une découpe pour l'allonger comme mes autres Plague Marines.









Voici une option qui avait été envisagée pour le grimoire. Le bitz de skaven de livre orienté vers l'avant aurait permis de voir directement l'intérieur. Si c'est figurinistiquement agréable, car tous les détails auraient été visibles sur une seule image, je préférais conserver le plaisir de ne pas tout révéler dès le premier coup d’œil. Tout en apportant un côté mystérieux au grimoire, la posture retenue rajoutait un peu de vraisemblance à la figurine, en donnant l'impression qu'il lisait dans le livre avant de jeter son sort. 


Et voilà, c'est tout pour cette fois, mais restez aux aguets, quelques choses me dit que le Chaos va être à l'honneur encore quelques temps. A suivre...


samedi 30 janvier 2016

Les Fils de Kortharis

un peu de background...



Salut tout le monde!

Aujourd'hui un article un peu différent qui ravira les amateurs de fluff (du moins je l'espère!)
Au milieu de cette grosse session Plaguebone, j'ai entrepris de donner un petit coup de jeune au background que j'avais rédigé quand j'avais commencé cette armée, il y a presque 8 ans.

Ce nouveau background, intitulé Plaguebones: livre de contagion, intègre le premier jet légèrement remanié et le développe. Il introduit également de nouveaux personnages ayant fait leur apparition récemment, ou n'attendant que ma folie du scalpel et de la green stuff me pousse à poser les pinceaux pour les commencer! ;)
Enfin, il pose les bases pour un certain nombre d'évènements à venir pour cet armée, et ajoute donc un peu de profondeur à ce que vous pourrez voir sur le Blog dans les semaines à venir.

J'en ai suffisamment dit, vous pouvez lire tout ça ici, et même le télécharger si vous le souhaiter:


http://www.flipsnack.com/morback/livre-de-contagion.html


Note to our foreign readers: This "book" is fully in French, sorry about that!
I don't feel confident enough in English to write something grammatically right and interesting to read. But if you are a native English, speak French and want to help and translate those few pages, feel free to send me an email: leskouzes[at]gmail.com


Bon weekend!




samedi 23 janvier 2016

The Rotten Swarm

Bzzzzzzzzzzzz...
 

Salut tout le monde!

Un gros article avec plein de photos aujourd'hui: voici mon essaim de 7 Plague Drones au grand complet, suivi d'un tuto pour faire du dégueuli-dégueulasse! :-)

 

Je n'ai pas opéré beaucoup de conversions sur ces figurines, simplement du nettoyage/rebouchage, et j'ai donné un peu de courbure aux ailes que je trouvais un peu plates. C'est pas très réaliste mais bon on parle de mouches démoniaques géantes alors vous me direz...


 



Ces figurines donnent vraiment un super effet de groupe de par leur ampleur, l'espace qu'elles occupent, leurs volumes. Voyons un peu à quoi elles ressemblent de manière individuelle:




Vous aurez remarqué que si les carapace sont traitées de la même manière à travers tout l'essaim, les peaux sont toutes un peu différentes. J'ai appliqué 3 recettes:

1 - Base de Rakarth flesh, éclaircissements Rakarth flesh+blanc puis blanc pur. Lavis Agrax earthshade dilué au vernis mat, puis nuances au Carroburg Crimson par-ci et encre violette diluée à l'eau par-là.



2 - Base de Rakarth flesh+ Blanc, éclaircissements en blanc pur. Lavis Carroburg Crison dilué au vernis mat. Nuances à l'encre violette diluée à l'eau.


3 - Base d'Astronomican Grey, eclaircissement au Astronomican grey + blanc puis blanc pur. Lavis Druchii violet dilué au vernis mat, puis nuances au Carroburg Crimson par-ci et encre violette diluée à l'eau par-là.




 


Et maintenant voici comment j'ai procédé pour faire le vomi visqueux qui dégouline de leurs orifices et permet de soutenir la figurine:


Liste du matériel:

- Eau artificielle (un vernis brillant acrylique fait aussi l'affaire, 'Ardcoat ou autre)
- Encre rouge et peinture blanche
- Perceuse à main
- Scalpel
- pince coupante
- tige de plastique transparent (se trouve en magasin de modélisme, ou sur internet)
- votre socle peint
- votre figurine sur un socle à part
- un briquet
- Super glue
- Activateur de super glue.




Premièrement, à l'aide d'un briquet je chauffe la tige de plastique pour la ramollir. Il faut tenir la tige à 3-4 cm de la flamme, bouger celle-ci de droite à gauche en la faisant tourner entre vos droit pour que la chauffe soit la plus homogène possible.
Attention à le pas brûler le plastique! Si cela se produit, cette section de matière est perdue: recommencez.
Le plastique est à bonne température quand l'extrémité de la tige se courbe sous son propre poids.
Voilà ce qu'on obtient:


Coupez ensuite la tige selon la longueur désirée. Ce morceau sera votre jet principal.


Faites un montage "à blanc" pour vous assurer de la bonne dimension du jet de vomit.


A ce stade, vous pouvez percer un trou dans le socle là où la tige passera pour que votre montage soit au plus prêt de la réalité. Recoupez la tige si-besoin.




Répétez l'opération de chauffe sur un autre morceau, mais cette fois étirez le plastique pour obtenir un long filament:
 
 

Si ce fil très fin est assez intéressant, la section que l'on recherche est celle où le fil redevient légèrement plus large. C'est la section qu'on utilisera pour créer une goutte. Coupez cette section et mettez-la de côté (répétez l'opération plusieurs fois si besoin):


J'utilise le manche circulaire d'un outil pour courber la future goutte. Notez qu'une goutte qui pendrait à la vertical sur une figurine immobile ou ne bougeant que lentement n'a pas besoin d'être courbée.


Par la suite, appliquez une petite goutte de super glue sur la surface plate la plus large de la section. Dès que la goutte est appliquée, vaporisez votre activateur de super glue dessus.


L'utilisation d'activateur permet de réduire le blanchissement de la super glue et d'éviter (ou en tout cas de diminuer) ces dépôts blanc qui sont pas très esthétiques. Voilà ce qu'on obtient:


On peut répéter l'opération, et faire remonter la colle sur les côtés si on veut une goutte plus grosse:


Ensuite il vous faudra découper l'extrémité plus fine de la goutte en fonction de la surface qui va l'accueillir. Comme dans mon cas la goutte "s'échappe" du jet principal, j'applique une découpe en biseau pour augmenter la surface de contact et faciliter le collage:



Je colle ensuite la goutte sur le jet principal, toujours en utilisant l'activateur.



Une fois la goutte en place, je rajoute un peu de super glue  pour la lier au jet principal, et je vaporise encore de l'activateur (oui, j'en consomme en quantités industrielles!)


Répétez l'opération autant de fois que nécessaire, en fonction de l'effet désiré.



Une fois satisfait, il est temps de coller le jet sur la figurine, puis de coller celle-ci au socle:


Je mets de la colle des deux cotés du socle pour plus de solidité.



J'applique ensuite un mélange d'eau artificielle légèrement teintée avec un tout petit peu d'encre rouge et de peinture blanche pour un rendu un peu rosâtre:


Et voilà le résultat une fois sec:


 Voilà messieurs dames, j'espère que ce petit tuto vous servira, et que cette unité vous aura plus.
J'ai vraiment hâte de la déployer sur une table de jeu et d'arpenter le champs de bataille avec (oh, et il faudra que je tue quelques ennemis des dieux sombres au passage, quand même!)





Conseil:

En fonction de la qualité de votre connexion, n'hésitez pas à mettre la vidéo en mémoire tampon pendant une à deux minutes pour un visionnage plus fluide ;-)