samedi 30 juillet 2016

Pandemonium Genesis Plague Drones




Bonjour à tous, cette semaine les drones de la Peste sont de sortie! Comme les Portepestes, ces mouches seront amenées à être invoquée.


Pour le traitement, j'ai pris le parti de conserver mon schéma de base des Portepestes. En effet, les mouches sont, dans le fluff, des réincarnations de bêtes de Nurgle dans le monde réel et sont donc indirectement issues d'humains dégénérés. Les couleurs chaires et rose étaient donc de rigueur. Mais du Nurgle sans pourriture, bof... D'où le vert maladif mélangé au vert vif.


Les griffes des pattes sont peintes en Snakebite leather pour rappeler les armes de mes Portespestes, la rouille et les assombrissements en moins.


Les ailes ont été traitées très simplement, avec des lavis bleus sur une base blanche, entrecoupé de brossage à sec de blanc. L'idée était de suggérer une impression de transparence des ailes sans avoir à y passer des heures en surlignage et lining.



La carapace a été peinte en noire, avant de recevoir des linings de Teclis Blue puis de blanc, en reprenant éhontément l'un des choix de couleur de Morback. Il faut dire que l'ensemble fonctionnait bien avec le choix des ailes bleus et pour le contraste fort avec le reste du corps. Le même schéma est repris sur les bords d'attaque des ailes.




Pour rappel, voici les figs en WIP.



J'avais a l'époque du montage, pris soin de mettre du Maskol dans les trous pour les ailes avant la sous couche et la peinture. Idéalement, je vous conseille aussi de protéger les embouts ronds des ailes pour éviter d'avoir à les gratter une fois la peinture finie. C'est moins efficace si vous optez pour le ponçage, et vous risquer de saloper votre travail de peinture. Pour ceux qui se poseraient la question, j'ai laisser le Maskol pendant 9 mois et je n'ai eu aucun problème pour le retirer à la pince à épiler. Une fois les ailes collées, je n'ai eu qu'à repasser une ou deux couches de noir pour lier l'ensemble.


Voilà, j'espère que ces petites bébêtes vous plaisent autant qu'à moi. Même si la peinture est longue, le kit est excellent par ses textures. Il n'est pas inenvisageable que j'en ajoute 4 pour dire de...  



samedi 23 juillet 2016

Relictor & Vexillor, l'état major de l'host









Voici la suite de mon Host. J'ai attaqué les figures emblématiques des Stormcasts avec un Lord-Relictor et un Knight-Vexillor. Ces deux porte-icônes apportent beaucoup à l'impact visuel de cette armée. Après les 10 Liberators ça m'a fait du bien de me détendre les pinceaux sur du perso. 























Comme vous me l'avez parfois réclamé, je vous ai préparé un petit pas-à-pas sur la méthode de peinture de mon host.
Rien qu'en regardant les images vous devriez être capable de reproduire ce schéma ;-)



Sur une base blanche zénithal sur sous couche noire, je commence par appliquer le doré. Je vous conseille cette peinture. Effet top en une couche !



Une des deux couleurs de base, le scaly green. Je me suis préparé un pot de mélange peinture/medium et eau. Environ 1/3 de peinture, 1/3 medium et 1/3 d'eau. Appliqué zone après zone et dégradé dans le frais avec un pinceau propre et humide. Deux couches sont nécessaires pour arriver à ce résultat.



Même chose qu'au dessus





Tout comme pour le vert et le rouge, j'ai préparé un pot de "rouge-noir". 1/3 de Red Gore avec une pointe de noir, 1/3 de medium et 1/3 d'eau. En deux couches mais sans dégradé.



Un pot de noir dilué comme précédemment. Vous me direz :"pourquoi ne pas prendre du lavis noir ? C'est pareil !?" Hé ben je ne trouve pas. Alors je fais ma petite recette. Je dépose au pinceau fin dans les creux et j'applique sur le rouge noir en couche non dégradée.





Encore une recette ! Bon ben comme avant, mais avec de l'encre violette. Vous me direz encore : "Pourquoi pas du lavis violet ? c'est pareil !?" Hé ben non plus. Je trouve que la couleur est plus vive avec de l'encre.



En même temps quand je ne dis rien vous êtes obligé de jouer à "Où est Charlie" pour trouver où est la zone traité ;-p





A peu près 1/3 de vert et 2/3 de Agrax. Ca donne une teinte verdâtre aux ossements qui les rend plus glauque. 





















Oui je ré-hausse le doré. Les couche de vert et rouge ternissent pas mal le métallique et une petite touche posée ça et là redonne un peu d'éclat.



Passé en linning sur les arrêtes des métaux c'est magique.



Sur une base blanche passée à l'aéro j'applique, toujours à l'aéro, un mélange de orange fluo PA/pigment orange Forged Monkey/medium.











Je reviens ensuite au pinceau avec du blanc très dilué dans les creux. Une fois sec, je pose du orange fluo. De nouveau du blanc très dilué sur lequel je pose du jaune fluo. Enfin de petites touches de blanc très dilué. Je passe un linning de noir sur les arrêts pour renforcer le contraste lumineux.

Voilà vous savez tout et pourrez le reproduire si cela vous chante.




Maintenant je vous laisse avec une petite galerie de photos avec leurs copains.

A+













Conseil:

En fonction de la qualité de votre connexion, n'hésitez pas à mettre la vidéo en mémoire tampon pendant une à deux minutes pour un visionnage plus fluide ;-)