mercredi 18 juillet 2018

Skirmish games!


Nouvel épisode de Klash a Kouze!

Aujourd'hui j'affronte Maxime Corbeil dans une paire de partie 40k Escarmouche, comme nous vions fait lors du Weekend des Kouzes.
Je joue mon Ordre de l'Arbre Tordu, et Maxime son Eisenhorn accompagné de quelques répurgateurs et Black Templars. C'est parti!


La warband de Maxime. Top-la-classe!




On démarre avec le scénario Treasure Hunt du bouquin AoS Skirmish. Immédiatement, Maxime est déstabilisé et fait tomber un dé dans sa bière...


Nos unités prennent position, de chaque côté du hangar.


Pendant ce temps, je contourne l'ensemble du complexe avec ma sentinelle, tout en mitraillant un Black Templar Primaris, et le blesse légèrement.



Eisenhorn commet alors l'erreur qui lui coûtera la partie: il s'élance en avant de son groupe, s'exposant au Smite de l'Arbrisseau et aux tirs de plasma de Sven. Il ne survivra pas.

 





 

Mais le Prêtre de sa suite, hystérique, se jette sur la Sentinelle et la fend en deux avec son éviscérator, avant de périr sous les tirs de l'Ordre.



 Victoire par K.O.

On enchaîne avec le même scénario (il est cool celui-là!) sur une table différente.




Cette fois-ci, les déploiements sont plus mesurés.





De nombreux tirs à longue portée sont échangés...



Le Hellblaster tente une percée, et vaporise deux membres de l'Ordre avec son incinérateur à plasma. Mais une fois l'angle du mur passé, il périra sous une grêle de tir.



Eisenhorn décidera de prendre les choses en main, et se jette sur le Confesseur Asphodel ! Il parviendra à le mettre hors d'état de nuire grâce à ses talents psychiques et son équipement ésotérique.


Victoire de l'Ordre de l'Arbre tordu au scénario, mais victoire morale pour Eisenhorn qui a éliminé le chef de cette étrange enclave forestière. Reste à savoir si ses soupçons d'hérésie étaient avérés...





samedi 14 juillet 2018

Rat Ogors




Salut tout le monde!
Me voilà de retour dans les Royaumes Mortels!
Après une grosse année sous le signe du 40k, la V2 d'Age of Sigmar me pousse à retourner vers mon armée du Chaos que j'affectionne beaucoup.
Je me lance donc sur une unité de Rat Ogors que j'avais en tête depuis le début de cette armée. La voici:



Mais revenons un peu sur les conversions avant de parler peinture.
J'adore les rats ogres, le seul souci c'est qu'en dehors de deux superbes figurine dans la boîte de l'île de Sang, et d'un autre difficilement convertible sur la Cloche Hurlante, et bien il est difficile de faire son marché. Le kit multipart ayant pas mal vieilli, je savais que je m'aventurais sur la voie du doublon. Mais je voulais éviter le double-doublon, voire le triplon. Vous me suivez? (moi je suis perdu!)


Je prévoyais donc de trouver un moyen de bricoler le Rat Ogre tirant la Cloche. J'ai donc découpé sa jambe pliée, et lui ai greffé la partie inférieure d'une petite patte de l'Abomination.
Je changeais également la tête pour une petite issue de ce même kit. La main disproportionnée, ainsi que la pointe sur le bras gauche, viennent également de l'Abomination.
Ceci fait, il y a eu pas mal de green stuffage pour boucher les trous et retrouver un semblant d'anatomie.


En comparaison, son compagnon de droite n'a reçu aucune conversion, juste un peu de rebouchage.

Je m'attaquais donc à mon doublon, l'un d'eux gracieusement offert par l'ami KaruN.
Le premier que j'ai converti est celui de droite, il a reçu une tête de l'Abomination et un canon de Stormfiend (pour représenter l'arme de tir à laquelle les rat ogres ont accès).
Pour son clone, j'optais pour le coup classique de changer l'orientation de la figurine en tournant la tête de l'autre côté (tête provenant du rat ogre de la Cloche Hurlante). Je me suis ensuite attelé à changer les détails qui influent sur la silhouette de la figurine, comme la cuve et le canon du bras gauche. J'ai réorienté la queue sur le premier, celle-ci fait partie de ces détails déterminant de la silhouette du bonhomme.


J'ai eu l'idée du "chef" du club en regardant la grappe de la Warshrine du Chaos. Le mutant grassouillet portant l'hotel à l'arrière ferait un parfait rat ogre!
J'ai commencé par replacer deux de ses trois pieds par des pattes de rat issues de l'Abomination ou des Stormfiends. Le bras gauche, ainsi que la tête proviennent de l'Abomination également. Le sujet étant le même (de même que le sculpteur), ces bits fonctionnent carrément bien pour faire des rats ogres.


La queue et le canon provienent des Stormfiends que j'avais fait il y a des années. A partir de là, il y a eu un bon boulot de sculpture pour intégrer la tête et le bras. Je décidais de lui sculpter un double menton comme ce mec est un peu un gros tas! De même, j'ai essayé de faire correspondre le style de la fourrure avec celui des rats ogres de l’île de Sang sur ses cuisses et son dos.


Les coutures sur la peau ont été assez techniques. J'ai découpé une fine "gouttière" avec la pointe de mon scalpel, le plus régulièrement possible. J'ai ensuite percé les trous des coutures avec un forêt.
Enfin, j'ai sculpté les coutures une par une avec du green stuff.

Et voilà l'unité après peinture!



Le schéma est le même que celui de mes Stormfiends ou de mon Abomination.
Comme le plus petit rat ogre (celui de gauche) n'avait pas de plaque d'armure à peindre en rouge, j'ai pris parti d'ajouter du sang pour avoir malgré tout une touche de cette couleur.
C'est une assez bonne astuce. Si vous bataillez à appliquer un schéma existant sur une figurine qui ne comporte pas toutes les textures des prédécesseurs, il ne faut pas hésiter à déployer votre schéma différemment pour que toutes vos couleurs s'y retrouvent.



Quelques close-ups:





Le chef rat-ogre est le seul à avoir reçu l'honneur de porter une scarification du chaos. Comme ces créatures sont de moindre importance par rapport aux Stormfiends, ils n'ont pas été gratifiés de l'attention des dieux sombres.





Et voilà toute la portion Skaven de mon armée!


j'espère que vous apprécierez cette unité!
C'est vraiment un soulagement de l'avoir bouclée. Comme je vous ai dit, je l'avais en tête depuis de nombreuses années. Souvent, les idées s'érodent et paraissent moins excitantes au fil du temps. J'ai attaqué cette escouade comme pour honorer une promesse que je m'étais faite. Et je suis ravi de voir que même après plusieurs années, c'est toujours une idée qui me plaît!

A+ !