samedi 18 avril 2015

Pandemonium Genesis: Nuées des bas-fonds

Des Tréfonds des entrailles de Pandema surgirent les nuées de rats, prêtes à propager maladies et peurs au sein de la population.


Initialement, les équipes de nettoyeurs, généralement composées de deux à trois ouvriers quadrillaient des secteurs de 500 à 1000 mètres de côté par jour  afin de chasser la vermine des niveaux inférieures de la ruche. Les rapports accumulés montraient un accroissement considérable du nombre de rats et autres rongeurs. Les dégâts engendrés par ces animaux pouvait être important et entraînait de grave dis-fonctionnements dans la gestion de la ruche. Conduits et égouts bouchés, câbles rongés, vêtements et aliments mangés. Le gouverneur de Pandema décida alors de réquisitionner des ouvriers des chantiers des mines de surface pour supporter l'activité des nettoyeurs. Loin d'être suffisante, cette mesure se solda par un premier incident grave. Un groupe de nettoyeur a été littéralement attaqué par plusieurs centaines de rats. Leurs blessures, bénignes en apparence allaient être le vecteur de la transmission de plusieurs maladies parmi les populations d'ouvriers. Cet instant marqua le début d'une pandémie sans précédent et allait conduire à la cinquième émeutes de Pandema.


"Les rats ont la capacité de se reproduire très rapidement, avec 6 à 8 portées par an, comprenant en moyenne 7 à 14 petits chacune. Cela explique l'explosion de la population au sein de la ruche Pandema. Mais l'observation la plus singulière faite à travers la surveillance de ce foyer de rats réside dans l'organisation sociale de ces animaux. Un schéma de structure a ainsi été dégagé mettant en avant une hiérarchisation presque pyramidale, à l'instar des populations humaines. 
Le premier niveau est composé d'individus faisant office d'éclaireurs, s'insinuant partout, mettant à profit toutes les failles architecturales pour remonter dans les étages moyens de la ruche afin de repérer les sources de nourriture et rapporter leur découverte au reste de la population. 
Le second niveau, constitué de la masse sert à la prospérité démographique. Elle rapporte également au foyer la nourriture détectée par les éclaireurs. Une certaine intelligence collective a été observée au travers de constructions vivantes visant à atteindre certains objectifs. 
Le troisième niveau est constitué de rats plus gros, plus développés. Ils semblent faire office de guetteurs et aident parfois les plus petits dans certaines situations, là où la corpulence des autres fait défaut. Fait étonnant et bien qu'inconcevable, une image de mauvaise qualité laisserait pensé que l'un d'eux semblait être équipé d'un dispositif greffé à même le corps. 
Enfin un tel schéma ne saurait existé sans dirigeant, mais aucun indice ne saurait étayer cette hypothèse. Un seul rapport sur une intervention de nettoyeur qui aurait mal finie, fait référence à un rat à posture humaine, mais le témoignage de l'homme serait à remettre en cause, ce dernier ayant été diagnostiqué comme étant atteint de folie après ses soins. " Extrait des travaux du scribe Hâl Ahr H, troisième scribe du liber encyclopedis.


Et voici mes fidèles animaux de compagnies, des nuées de rats, petits et gros, boutonneux et sournois. Quelle idée d'inclure des rats Battle au milieu d'une armée de 40k? La raison est simple est m'a été dictée par le jeu et l'envie de diversité dans les figurines. Sans entrée ici dans les détails, sachez seulement que ces petites nuées seront jouées en count as Nurglings. Je ne vous en dis pas plus pour garder un peu de suspense sur la liste et les figurines qui viendront après . 


Pour le bricolage, j'ai fait simple. Je voulais des nuées assez consistantes, avec des socles biens remplis pour représenter le nombre. Après mes emplettes, j'avais suffisamment de rats pour me faire deux séries de 3 nuées. En observant les nuées de nurglings, je devais aussi faire en sorte que certaines des nuées ne soient pas trop basses, afin de ne pas léser mes adversaires pour les lignes de vues. J'ai donc ré-hausser certains socles avec de l'écorces ou même un space marine. Cela permet aussi de jouer avec les postures variées des rats qui donnent l'impression de bondir par dessus un obstacle.


Pour la peinture, c'est là aussi très simple et assez efficace. Je suis partie de base de couleurs os et sables en aplat bien homogène. Les têtes sont ensuite passé en chair clair Elf Flesh. A partir de là, le travail consiste uniquement à appliquer des jus et lavis. Je commence par du Agrax Earthshade en 2 ou 3 passage, en insistant de moins en moins sur le haut des bêtes et en évitant la tête, les pattes et les queues. J'enchaîne avec un glacis rouge sur le bout du museau et les oreilles, un lavis d'Ogryn flesh sur la queue et les pattes. Des glacis verts et violet enrichissent la palette de couleur sur les pustules et autres blessures. Les yeux sont peint en rouge, puis le pourtour est assombris avec du Nuln oil, également appliqué sous le ventre des bestioles. Le museau est éclairé avec un mélange de chair et de blanc puis fini avec du blanc pur. Enfin les détails sont peints classiquement.


Voilà, en espérant que vous ne serez pas à votre tour contaminés par ces bestioles. 

A suivre...

vendredi 10 avril 2015

Lukas Kupferberg

Burning Skies, Chapter 1.


Salut tout le monde!

Voici quelque chose d'un peu différent aujourd'hui, puisqu'il s'agit du premier chapitre du projet Burning Skies, dont je vous parlerai plus en détail dans un prochain article :-)



Mais pour en savoir un peu plus sur ce mystérieux personnage, je vous propose de jeter un coup d’œil a une transcription interceptée par un agent de l'Imperium, au lendemain d'une fusillade ayant impliqué d'enigmatiques xenos, dans les bas-fonds de Belis Corona:

"Je suis Kupferberg, chasseur de prime et paria de l'Imperium. Je n'ai ni dieu ni maitre, et personne à qui rendre des comptes. Tout ce qui m’intéresse, c'est de me faire un max' de blé pour pouvoir aller me la couler douce dans quelques années, au delà des frontières de cet empire décati.
Je recherche activement le pirate Eldar connu sous le sobriquet de Baron Rouge. Il prétend être le meilleur pilote de la galaxie, et ben je vais lui montrer qu'il se trompe cet espèce de freluquet blanc comme un linge! 'Y va prendre une belle bordée de missiles dans les miches, ça va pas faire un pli. Toute information me permettant de remonter jusqu’à lui vous donnera accès a de sérieuses récompenses (en "service de nettoyage", cela va sans dire).
Bref, tout ça pour dire que vous me devez un petit pactole pour le ménage que j'ai fait hier dans votre ville pourrie. Gardez quelques coffres bien remplis sous le coude, je passerai chercher tout ça bientôt. Et si ça vous convient pas, vous subirez le même sort que les oreilles pointues, héhé!..."


Lukas Kupferberg,
l'As de pique, rogue trader et pilote du Scarabée Intrépide.







La peinture de cette fripouille a été un réel plaisir, j'ai pu tester des couleurs que je n'utilise que rarement, c'était rafraichissant!
La veste est peinte sur une base de Stegadon Scale Green, assombri au Nuln Oil et éclairci en ajoutant de petites touches d'Astro Grey a la teinte de base.
Le jaune est traité sur une base de Golden yellow, ombré au Reikland Flesh et au Fuegan Orange, et éclairci en ajoutant du blanc au Golden Yellow. 
Les cuirs noirs sont peints sur une base noire (sans rire?) éclairci en ajoutant de petites touches d'Astro Grey. Les lanières et poches en cuir brun ont recu une base de Steel Legion Drab, ombré à l'encre marron et au Devlan Mud, éclairci au Kommando Khaki.
 

Le socle est peint en utilisant les teintes de rouille du set Dust&Rust de Life colours. Je l'ai ensuite brossé à sec au Runefang Steel, et ai peint la bande en Astro Grey, éclairci au blanc.
La loupiotte de guidage (il s'agit des abords d'une piste d'atterissage) est peinte en Scorpion Green éclairci jusqu'au blanc pur.


 Petit coup d'oeil à la conversion avant peinture:


Il s'agit dun Cultiste de Dark Vengeance (encore un XD) auquel j'ai ajouté quelques bitz des Skitarii fraichement sortis et un petit scarabée qui provient du kit de Treeman.


Comme vous pouvez le voir, les jonctions et quelques détails ont été sculptés en green stuff. 




J'espère que ce personnage vous aura plu, et que vous mourrez d'envie d'en connaitre d'avantage sur le projet Burning Skies.

Espéront que le futur nous apportera la réponse à la question que vous devez vous poser: Mais qu'est-ce que c'est que ce Scarabée Intrépide?! 



samedi 4 avril 2015

Warriors of Gorham-Stout


Salut tout le monde!
Aujourd'hui le Culte de Gorham-Stout reçoit du renfort sous la forme de 11 cultistes de plus, pour former une grosse escouade de 21 (et oui, 3x7, autant être fluff a fond!)


Ces cultistes ont été traités exactement comme la première partie de l'escouade, visible ici: Cult of Gorham-Stout.

Jetons un coup d’œil d'un peu plus près:


Le cultiste de gauche a reçu une mitrailleuse. Comme je suis les bons préceptes de Larg', je ne pouvais avoir deux porteurs d'arme lourde identiques!
Le porteur de mitrailleuse d'origine (ici au centre) a donc reçu un fusil mitrailleur. Comme il a fallu repositionner un peu le bras, un peu de green stuff a été nécessaire pour resculpter son coude.
Le troisième est en mode berserk!


Le combattant de gauche a reçu des bras du porteur de bannière des Tempestus Scions. La bannière quant a elle vient des Plague Drones. Rien de bien compliqué en terme de conversion, mais ce petit porte-icone enrichi la dimension narrative de l’unité.
Pour le gars du centre, j'ai juste remplacé la main griffue par un gun plus conventionnel (il ne sera pas joué comme chef d'escouade)  


Le cultiste de gauche manie deux pistolets, ce petit veinard! Celui du milieu est une bonne brutasse, avec son fusil a pompe qu'il manie a une main (Terminator style!!!)  et une arme rustique faite d'un bitz issu de la grappe des Maggoth Lords.


Voila l’unité au grand complet. Ça cause plus que 10 pauvres péquins!
Et je me suis amusé a faire une petite armée a thème: le Groupe de reconnaissance de Gorham-Stout.


Voila, j’espère que ça vous a plu! Il y a eu beaucoup de cultistes ces temps-ci sur le Blog (mais bon, il faut bien avouer qu'ils sont d'enfer!), et il y en aura encore surement car Larg' prévoit de faire une armée complète composée majoritairement de ces fanatiques.
Mais promis, on va varier les plaisirs prochainement!



vendredi 27 mars 2015

Painting Crusade XII



Il y a trois semaines avait lieu la douzième édition de la Painting Crusade, un concours de peinture de figurines que je vous avais déjà présenté l'année passée.

Cette fois-ci, plutôt que de vous faire un nouveau compte-rendu pour vous dire comment c'est trop cool et pourquoi vous devez venir l'année prochaine, je vais vous donner mon avis en tant que jury. En effet, en plus de faire partie de l'organisation du concours, on m'avait demandé cette année de juger le concours en compagnie de Jérémie Bonamant et Maxime Corbeil, le gagnant de l'année passée.

Beaucoup de travail en perspective.

Pour moi, c'était une première de faire partie d'un jury dans un tel événement et j'avoue que je ne savais pas trop à quoi m'attendre ni comment j'allais m'en sortir.  Il faut savoir que la Painting Crusade est un concours Open où les pièces sont présentées en display.  Le format Open permet de récompenser chaque participant méritant un trophée.  Il peut par exemple y avoir trois bronzes, un argent et deux ors ce qui rend le jugement un peu plus aisé, car l'on ne doit pas trancher entre les participants.
De plus, le jugement est basé sur l'ensemble des pièces présentes dans le display.

Pour changer, il a fait beau tout le WE à Namur.
Le concours est divisé en trois niveaux : débutant, confirmé et master.  Juger les deux premières catégories ne fut pas trop compliqué.  D'une part, il y avait un peu moins de pièces et d'autre part, les différences de niveau entre les participants étaient un peu plus fortes.

La catégorie master fut la plus dure et la plus longue à juger.  Il y avait énormément de pièces et surtout les figurines étaient toutes plus belles les unes que les autres.  Ajouté à cela, que l'on se sent un peu moins à l'aise de juger des personnes qui peignent mieux que soi.  Dans ce cas, quand le niveau technique était similaire, je me suis essentiellement concentré sur le travail effectué sur les socles et les conversions.  Mais à ce niveau-là, il faut bien avouer que cela se joue essentiellement au niveau du coup de coeur et que la subjectivité occupe une place plus importante dans le choix des gagnants.

Heureusement, il y avait de quoi se détendre :)

Et vu qu'on est sur un blog de figurines, voici quand même une sélection des plus belles pièces du concours. Comme vous le verrez, il y en a pour tout les goûts même si j'ai essayé de sélectionner un maximum de figs W40K.




Le Best of Show















Et pour finir, voici quelques photos de la catégorie figurine exclusive qui avait été offerte l'année passée au participant.

Ma version





Quelques photos de l'ambiance sur Facebook

Le staff en bonne compagnie
Copyright Angel-Jean Watté ©


Rendez-vous le 12 et 13 mars 2016 pour la 13e édition !