samedi 17 juin 2017

Electus l'Héritier

L’Élu de Kortharis, leader des Pèlerins Décrépis, Celui qui prêta serment...


Ils sont de retour! Après plusieurs siècles de quête, les Pèlerins Décrépis retournent à leur Chapitre d'origine, menés par leur chef suprême: Electus l'Héritier.

Ceux qui ont lu le background des Plaguebones savent de qui il s'agit. Pour les autres, Electus est le premier lieutenant de Kortharis, que ce dernier avait envoyé mener une quête pour lui, au moment de la chute du Chapitre. Hormis les membres du Conclave des Os de poussière, personne ne savait pourquoi les Pèlerins Décrépis avaient quitté les rangs des meutes virales. On sait maintenant qu'ils devaient rallier à Death Guard et prêter serment devant Mortarion, le primarque démon, au nom des Plaguebones.
Si Electus revient aujourd'hui, c'est surement qu'il a accompli sa mission!





Petit retour sur la création de ce personnage:



Pour la conversion de cette figurine, je me suis fixé de n'utiliser que des éléments de la boîte Dark Imperium (hormis de la green stuff et carte plastique). La figurine de base est bien sûr le Lord of Contagion, auquel j'ai donné la tête qui a le style le plus "Plaguebone" :-)


J'ai retiré l'icône très distinctive de ce personnage pour la remplacer par une cuve issue du même Plague Marine, et des cheminées qui viennent d'une troisième figurine. Une icône Plaguebone découpée en carte plastique vient parachever le tout.


J'ai aussi retiré un des encensoirs pour le remplacer par une bonbonne qui vient des Poxwalkers.


La peinture a démarré de façon classique, en utilisant une recette éprouvée sur plus d'une centaine de figurines, à base de multiples lavis sur base blanche. J'éclaircis par la suite les arêtes au Ceramite White.


Comme certains des personnages de mon armée, je voulais un casque noir. Mais j'ai eu beaucoup de mal à le faire ressortir au milieu de cet amas d'armure et de mécanique très chargé... Heureusement, les Kouzes étaient là pour me filer de bons conseils. J'ai donc poussé les éclaircissements sur ce casque et fait un petit OSL autour des optiques.


Quelque chose que je n'avais jamais fait auparavant, c'est de "flouter" les transitions entre zones d'armures beige et mutations rosées. En général, je délimite de façon bien nette ces différentes textures pour avoir un fort contraste, mais là je me suis dit que si le gars avait parcouru l'Oeil de la Terreur pendant des siècles, les frontières de la réalités pouvaient être plus ténues :-)
J'ai donc passé des jus de Carroburg Crimson et Druchii Violet sur l'armure autour des mutations, et je dois dire que l'effet me plaît bien!




Schindelgeist, vers la fin du 41° millénaire.

Au milieu de l'épais brouillard qui saturait l'atmosphère de ce monde ravagé, Lord Kortharis contemplait le carnage perpétré par ses meutes virales. Des piles de cadavres d'origines diverses ponctuaient les désolations de cendres.
Son esprit déjà tourné vers son prochain objectif, il fut tiré de ses songes par l'Apôtre Noir Khorus:

"Maître, il semblerait qu'un groupe de pèlerins approche... il ne sont pas d'origine impériale."

D'une voix irréelle teintée de haine et de mépris, le seigneur des Plaguebones répondit:
"- Xenos...

- Il ne me semble pas, maître..., répondis Khorus. Servus dit qu'ils seraient peut-être des nôtres..."



Kortharis se retourna, ses optiques luisaient comme pour montrer l'intérêt qu'il portait au groupe en approche.
De lourdes silhouettes se détachaient dans le brouillard, menées par un guerrier encore plus imposant.
Le cliquetis de leurs armures combiné au battement de leurs bottes sur le sol ne faisaient aucun doute: des Astartes.
Une icône surplombait l'armure du guerrier de tête, dont la forme familière emplit Kortharis de fierté:

" C'est lui.
... il est de retour."



Electus l'Héritier s'arrêta à bonne distance du Prince démon exalté qu'était devenu son seigneur et mentor d'autrefois. Bien que son apparence ai grandement changé, il le reconnu instantanément. S'appuyant sur le manche de sa hache, il mis un genoux à terre et s'inclina devant son maître.
Six des silhouettes qui l'accompagnaient en firent de même, mais ce ne fût pas le cas du reste de la horde.
Kortharis força sa vision démoniaque pour percer les méandres du smog et se faire une idée plus précise des guerriers qui refusaient de s'agenouiller devant sa toute puissance. Au milieu de la brume noirâtre, il découvrit des Astartes incroyablement anciens qui avaient certainement combattu pendant l'Hérésie du Maître de Guerre. Leurs corps bouffis et corrompus étaient à peine contenus par une armure grise et verte corrodée et parsemée de lésions. Certains portaient des casques de type Mk3, coiffés d'une unique pointe en leur sommet.

" la Death Guard..." murmura Kortharis.


Electus se releva et brisa le silence, s'exprimant d'une voix rauque, dure mais fatiguée:

" Seigneur Kortharis,
ma mission est accomplie. Après des siècles de recherche, je suis parvenu à retrouver la légion de la Death Guard. Leurs cohortes purulentes nous ont escorté jusqu'à la Planète de la Peste, où j'ai prêté serment au nom de la Meute Virale devant leur maître suprême"

Kortharis restait immobile. Electus était son meilleur guerrier, mais il avait douté de le revoir un jour tant la mission qu'il lui avait confié était périlleuse. S'il parvenait à rallier les guerriers de la 14° Légion, rien ne disait que leurs éminences pestiférées ne massacreraient pas les Pèlerins Décrépis comme de vulgaires renégats sans valeurs.
En scrutant l'armure de son fils, il se rendit compte que les négociations n'avaient pas été sans heurts, tant celle-ci était parsemées de traces de combat.
Electus repris:

" Nous faisons désormais partie des légions du grand Mortarion. Les Plaguebones restent sous ton commandement, mais dorénavant nous accompliront la volonté du Seigneur de la Mort.
Celui-ci exige votre présence sur la Planète de la Peste, sans délai. D'après lui, le rejeton du faux-empereur qu'on appelle Guilliman lancerait une croisade pour réarmer les Chapitres loyaux à l'Imperium.
Pendant votre absence, j'assurerai le commandement des Meutes Virales."

A ces mots, une expression de dégoût mêlée de jalousie se dessina sur le visage de Servus Bone.
Les rivalités internes n'avaient jamais vraiment disparu au sein du Chapitre renégat, et le retour de l'Héritier n'allait surement pas apaiser les esprits.






C'est tout pour cette semaine!
J'espère que cette figurine, et l'avancement du petit bout d'historique qui va avec vous ont plu!

A bientôt pour de nouvelles aventures!


samedi 10 juin 2017

The Blind Necromancers




Salut à vous!

Pour le Golden Demon cette année, la catégorie Open n'ayant plus de restriction de taille de socle, j'ai pu mettre en pratique un truc que je voulais faire depuis de nombreuses années: présenter une armée entière!
Pour moi, une armée reflète vraiment ce qu'est notre hobby, beaucoup plus que n'importe quelle fig d'expo. J'avais envie de célébrer ça! :-)
J'ai donc choisi mes Eldars, et je leur ai fait un petit plateau de présentation pour faciliter la manipulation par les juges.
Ce plateau est une plaque de plexiglas que j'ai dépoli avec une simple ponceuse électrique et un peu d'eau. C'est l'occasion de faire des photos de cette armée complète!


Au final, ben ça s'est plutôt bien passé au niveau du Golden Demon puisque j'ai gagné l'or dans ma catégorie! Vraiment la plus belle des récompenses dans un concours comme celui-ci, une armée primée comme une figurine d'expo!











Je me suis fait un petit titre imprimé sur papier autocollant. Vous l'aurez remarqué, je voulais quelque chose de sobre et d'élégant.



J'ai aussi mis à jour mon historique, en ajoutant deux pages supplémentaire qui j'espère vous intéresseront. Bonne lecture!








Et dans la foulée, une petite série de parties avec mon compère Cagn et ses Drukharii/Ynnari. Une guerre fratricide entre oreilles pointues en somme!

On commence par une partie à 2000pts pour enterrer dignement la V7 de 40k, en Maelstöm of War.




Voici le déploiement, Morbäck composé un noyau dur d'Eldars vaisseau-monde, alors que Cagn disperse des unités tout le long de sa zone de déploiement comme un fourbe de Dark Eldar.





Tour 1: tous les Blind Necromancers avancent vers le centre de la table. Le Serpent tir sur un Voidweaver et lui fait sauter un point de coque, tandis que le Wraith Harvester prend pour cible le Venom et le détruit.

De son côté, Cagn avance et encercle les unités de Morbäck. C'est la rafale de tirs éclateurs qui tue de nombreuses motojets, gardes fantômes, point de coque de Serpent. Mais hormis une escouade de Windriders en fuite, tout le monde tient bon!



le Cagn: "Heuuu, tavu là je suis en mode polo-casquette... 
ça veut dire pan-pan-je-te-rafale-tu-meurs!"


Morbäck riposte au tour 2 en faisant rentrer son Solitaire, puis ses motojets accompagnées du Wraith Harvester mitraillent les Hellions sur la colline et en font de la charpie.
Les Scourges de Cagn ratent leur frappe en profondeur et tombent lamentablement sur le Serpent :-(
Une unité de perdue pour les Drukharii...
Le Raven fighter aura plus de chance en frappe et mitraille le Serpent lors de sa descente, lui ôtant au autre point de coque. Le reste de l'armée parviendra à faire quelques morts supplémentaires...




Le tour 3 de Morbäck restera dans les annales des Blind Necromancers comme "le Grand Vide". Le néant absolu. Rien, rien fait...
De son côté, Cagn fera pleuvoir la mort sur un Morbäck désemparé, massacrant de nombreux Eldars.

Au tour 4, le Solitaire se joint à l'Avatar et se lance à l'assaut des Wracks. Ils n'en feront qu'une bouchée. Le reste de l'armée parcourt le champs de bataille à la recherche d'objectifs.
Les Kabalites de Cagn mitraillent alors les gardes fantômes commandés par le Wraith Harvester, puis les Grotesques se lancent sur les survivants en les transforment en amas de moëlle spectrale, avant de s'en prendre au Spiritseer et disloquer son enveloppe charnelle.



Au tour 5 (dernier tour), la course à l'objo est lancée. L'Avatar détruit un Raider qui lui contestait un objectif, alors que les Dark Eldar exterminent les dernières poches de résistance dans les collines, sous les duels aériens des aéronefs Aeldari.



 Il ne restera plus rien des Blind Necromancers hormis le Solitaire (qui, oui, c'est senti bien seul!). 
Au décompte des objectifs, nous tombons à 8 points partout, l'égalité la plus parfaite entre deux Kouzes pour enterrer dignement cette version de 40k.


Ensuite nous avons joué deux parties de Gangs of Commoragh, un jeu très sympa et tactique que nous recommandons chaudement!


Cagn jouait un Gang d'Hellions particulièrement redoutable, et Morbäck avait composé un petit Gang d'Harlequins sur Skyweavers. Ça tombait bien, l'un deux étant un Troupe Master, il avait une figurine pour le représenter!





La première partie fût très difficile pour les Harlequins, les Hellions les ont baladé tout le long de cette joute, les éliminant un part un.
Ces filoux ont la possibilités de s'accrocher aux bâtiments avec leurs vouges pour effectuer des virages serrés, et ont surclassé les encombrantes Skyweavers en agilité pure.

Pour la deuxième partie, Morbäck était remonté à bloc et a lancé ses Harlequins à pleine vitesse sur le Gang Commorite qui contournait l'ensemble de l'arène.


Ce qu'il y a d'assez stressant dans ce jeu, c'est qu'aucune figurine ne doit entrer en contact avec un décors sous peine d'être détruite! On est donc constamment en mouvement, à essayer d'éviter ce qui nous arrive inexorablement dans la figure, alors qu'on est pourchassé par l'ennemi.


Même s'il s'en est mieux sorti en tuant la majeure partie des Hellions, Morbäck devra malgré tout concéder la victoire à Cagn qui achèvera le dernier Harlequin d'un revers de vouge dans la nuque.
Au final, c'est plutôt fluff que les Dark Eldars l'emportent sur les Harlequins: ils sont les maîtres des arènes de Commoragh après tout! 





Toutes les photos de ces parties sont disponibles dans cette galerie:



Bon visionnage et à bientôt!