lundi 26 juillet 2010

Embuscade sur Euradis

En 897.M41, la Waaagh! d'Urlok ô mill' dents, seigneur de guerre Bad Moon, était bien établie sur le monde industriel d'Euradis. Ce sont ses ressources pétrolières qui attirèrent l'attention de Kortharis, Archi-hérétique Plaguebone. Récemment élevé au rang de Prince Démon, il convoitait cette substance pour développer un nouveau virus à répandre en vu de l'invasion d'Ichar IV.

Au crépuscule, la meute virale Plaguebone lança l'assaut, frappant vite et fort. Les orks, visiblement au fait du attaque imminente, s'étaient bien préparés au combat, et lancèrent immédiatement leurs unités d'attaques rapides pour accueillir les Marines de la Peste.

Mais les adorateurs de Nurgle, menés par Kortharis lui-même, décimèrent ces unités trop téméraires.
Le Big Boss Urlok, fou de rage, déchaîna la puissance de la Waaagh! en lançant à l'assaut ses unités de réserve. Une véritable vague de muscles et de métal s'est abattue sur les lignes chaotiques.

Là, les Plaguebones essuyèrent des pertes des plus douloureuses. Les armes lourdes et anti-chars ork, bien que rudimentaires, eurent raison de l'emprise de Kortharis sur l'univers matériel. Pendant ce temps, Urlok et sa suite de méganobz, protégés par des armures d'un jaune crasseux ornées de multiples colliers de dents, chargèrent une escouade complète de Marines de la peste et la mirent en pièce.

A quelques centaines de mètre des principaux affrontements, les Kommandos se lancèrent dans une sanglante mêlée contre le dreadnought du chaos. Beaucoup d'entre eux périrent, mais le Nob de l'escouade réussit à tronçonner l'épais blindage du marcheur et à le faire exploser!

C'est alors que le voile de la réalité se tordit, la pression atmosphérique chuta brutalement, et tout les mécanismes s'arrêtèrent temporairement... Une brèche s'ouvrit au milieu du champ de bataille, et des démons du Warp s'en déversèrent. Le plus gros d'entre eux se jeta sur Urlok et l'ingéra d'un seul coup, mettant en pièce son escorte à l'aide de ses bras fibreux et gluants.

Bien que la tête du dispositif ork fut coupée, l'élan de violence et l'arrivée constante de renfort leur permirent de disloquer la vague d'assaut Plaguebone.

Au final, 10 unités de ces putrides combattants avaient disparu, contre 9 des Boyz d'Urlok. Une amer défaite pour le seigneur Kortharis...

Urlok, longtemps sans adversaire à se mettre sous la dent, n'a rien perdu de sa superbe...


Plus de photos, ici:





Lé Kouzes-


Ps: Il paraîtrait qu'après cette escarmouche, un autre Big Boss venu de contrées lointaines, chevauchant en plein désert une machine diabolique, aurait rejoint les rangs de la Waaagh! d'Urlok... Affaire à suivre...

3 commentaires:

  1. Hannn!!!! c'est méchant les Orks...
    Sympa ce petit rapport de bataille, avec des photos alléchante... enfin si on peut dire dans la même phrase alléchant et Nurgle :D

    Bref félicitation pour cette bataille :)

    RépondreSupprimer
  2. Bien ce petit rapport romancé. Le tout sur une belle table. Ça donne envie.

    Good job!

    RépondreSupprimer
  3. Ouais, il nous a été suggéré de romancer un peu plus nos rapports de bataille... C'est un peu un test.
    C'est vrai que c'est sympa, tant mieux si ça vous plaît!

    RépondreSupprimer