vendredi 15 juin 2012

[Tuto] Pigment Bases


Salut tout le monde!

La saison des Games Day ayant commencé, c'est l'occasion de se pencher sur une ou deux techniques avancées, que ce soit en conversion, en peinture, mais pourquoi pas en soclage?!
Voici un petit tutoriel pour vous expliquer comment j'ai fait mes socles tout au pigment sur certaines de mes dernières figurines.
Je précise que c'est une technique relativement nouvelle pour moi, que je ne maîtrise pas trop, et que j'expérimente après observation de socles réalisés ainsi, notamment ceux de mon très cher ami Cédric Lurkin (gloire éternelle à lui, qu'une place lui soit réservée à la droite du Trône d'Or). La discussion est donc ouverte à tout conseil pouvant améliorer la technique!

Premièrement, évaluation des forces en présence!





Les principaux outils sont des pigments de marque Vallejo (biens et abordables), et des pinceaux un peu larges. Je vais faire ce tutoriel sur un socle réalisé en ardoise, mais tout type de revêtement peut convenir, la texture finale étant celle du pigment évidemment.


Tout d'abord, sous-couche noire GW de l'intégralité du socle.


Ensuite, phase de masquage des éléments du socle qui ne devront pas recevoir de pigments.
Pour toutes les zones un peu délicates, j'ai utilisé du maskol. Pour le reste, du scotch de masquage.



Après cette courte phase de préparation, on peut se lancer!
On va commencer par le pigment le plus foncé, que l'on va diluer et utiliser comme une peinture.


Ajoutez de l'eau au pigment jusqu'à obtenir une peinture à la texture proche d'une Citadel Base (ou Foundation pour ceux comme moi qui ne sont pas "aware").


Appliquez ce mélange sur l'ensemble du socle.


Vous allez voir, ça sèche relativement vite, et ça prend tout de suite une texture sympa.
Attention: d'une manière générale, les pigments ne tiennent pas! Même après passage d'un vernis en bombe, ça peut facilement se barrer. Cette technique est donc plutôt réservée au socles d'expo, ou pour les personnes très, très soigneuses!


Passons aux étapes suivantes. Gardez toujours une petite flaque d'eau sur votre palette pour pouvoir facilement et à tout moment humidifier votre pinceau.


Pour que le pigment suivant adhère, on va humidifier le pigment déjà appliqué. Attention, cette opération peut retirer le travail préalablement fait. Procédez en tamponnant légèrement avec un pinceau humide.


Armez vous d'un pinceau de brossage à poils durs, humidifiez le légèrement.
Ensuite, ramassez du pigment sec à même le pot. On passe alors à un pigment plus clair. Faites-gaffe à ne pas en mettre de partout, c'est relativement salissant.


Tamponnez ce pigment sec sur les zones préalablement humidifiées. Celui-ci va adhérer.


Répétez l'opération, en humidifiant d'autres zones, et en rajoutant du pigment sec.
Pensez à récupérer excédant de pigment dans un pot. Celui-ci contiendra différentes teintes, je vous déconseille donc de le remettre dans les pots d'origine. Faites-vous un pot avec tout votre surplus de pigments à utiliser pour les tâches ingrates! (socles d'armée, décors...)


A ce stade, on va passer un coup de vernis mat en bombe Vallejo pour fixer cette couche.
Faites attention à ce que le socle ne soit plus humide, sinon votre vernis blanchira. Faites aussi attention à bien agiter la bombe, et à vaporiser de loin pour ne pas souffler le pigment. Et n'en mettez pas trop!


Une fois ce vernis passé, on va répéter l'opération précédente avec un pigment encore plus clair et saturé.
Là, pas besoin d'humidifier. On vient juste de passer le vernis, et ce produit (en tout cas le Vallejo) sèche très lentement, ce qui fait bien notre affaire! C'est lui qui va permettre au pigment d'adhérer désormais.



Après avoir fait tomber l'excédant, c'est globalement fini. Il ne reste plus qu'à enlever le masquage.


Pour retirer le maskol, j'utilise le pinceau à poils durs Citadel:  le Stippling Brush (très pratique dans cet usage)


Pendant cette opération, on a malgré tout pas mal de pigment qui vient se loger un peu partout (surtout si vous être un gros dégueulasse comme moi!)
Une phase de re-peinture du noir est donc quasi-indispensable.


 

 Pour ce faire, j'utilise du Chaos Black auquel j'ajoute du vernis mat en pot (peu importe la marque, je ne sais pas s'il y en a dans la nouvelle gamme Citadel, avant c'était pas le cas.) Ainsi le noir sera bien mat en séchant.


Pour les zones précises, on peu utiliser un Basecoat.  pour le reste du socle, un pinceau large sera parfait.
Essayez de limiter les traits de pinceau, en passant une couche la plis fine possible.



Un petit coup de sèche-cheveux est possible pour accélérer le séchage. J'ai aussi l'impression que ça réduit le risque de traces.

Et voilà le socle terminé!




Je rappelle que les pigments adhèrent très peu. Si vous passez le doigt dessus, ça dégage. Vous pouvez toujours vernir à nouveau à la fin, mais sachez que plus vous mettez de vernis, plus ça atténue l'effet.
C'est donc une technique délicate, mais qui fait son effet!






--
morbäck


4 commentaires:

The Keyman a dit…

Je me suis essayé à la technique et c'est vrai que c'est pas évident. J'avais eu le droit à quelques conseils d'A. Carrasco, mais même avec ça j'avais du mal ^^

Ce qui m'étonne le plus c'est que t'appliques ton premier pigment comme une peinture. Ca recouvre vraiment toute la peinture noir?

davetaylor a dit…

A great looking tutorial, and I love the way you didn't feel the need to keep all of the orange sections "connected".

Cheers
Dave

Anonyme a dit…

J'ai pensé au problème de la fixation du pigment...

-Est-ce que le fait d'ajouter un peu de colle blanche (ou de vernis) à l'eau (surtout lors du passage de la première couche mais aussi à chaque étape) modifierait trop le rendu/effet propre au pigment?

-Ou alors du white spirit, utilisé pour fixer le pigment sur les véhicules...

morbäck a dit…

Ca recouvre vraiment toute la peinture noir?

Ça couvre à mort ouais!
Tu as l'aspect et la couvrance d'une peinture Foundation si tu dilues pas trop. Donc ça le fait!

A great looking tutorial, and I love the way you didn't feel the need to keep all of the orange sections "connected".

Thanks Dave!
This is something I tried on my Red Corsair Sorcerer's base, and I really liked the effect.

-Est-ce que le fait d'ajouter un peu de colle blanche (ou de vernis) à l'eau (surtout lors du passage de la première couche mais aussi à chaque étape) modifierait trop le rendu/effet propre au pigment?

Ça le modifierai légèrement, oui. La colle il faut oublier, je pense que c'est trop épais. Le vernis pourquoi pas, c'est une bonne idée.

Ou alors du white spirit, utilisé pour fixer le pigment sur les véhicules...

Là par contre j'en sais rien, je serais curieux de voir.
Je n'ai jamais utilisé cette technique!