dimanche 17 février 2013

Motojet White Scars (4eme partie): apothicaire et archiviste.

### "Le savoir est une boîte de Pandore lorsqu'on utilise les pouvoirs du Warp. Mais savoir admettre ses faiblesses et son ignorance peut permettre d'éviter les dangers du mal, tapis dans l'ombre et prêt à dévorer votre corps et votre âme." Extrait du discours de Fhu Mwhal Khan, 1er Archiviste des Whites Scars. 

Cela faisait longtemps que je n'avais pas fait de tournois, l'annonce d'un dernier tournois au Mesnil sous la houlette de Yen et Targannis était halléchante, et les copains Ben & Djérries s'y sont inscrits. Il n'en fallait pas plus pour se motiver. 

Il ne me reste donc que 3069 points de White Scars à aligner. Restait à savoir comment jouer les motojets récemment ajoutées. L'unité qui convenait le mieux était l'escouade de commandement. Comme celle-ci doit comprendre un apothicaire, la motojet de chez Zealot Miniatures serait parfaite. Et comme il me restait encore une motojet et que j'avais patiemment collecté des pièces plastiques pour un archiviste, les derniers points seraient pour un Epistolier. Restait maintenant à convertir tout ça.


L'apothicaire est basé sur une armure MK2 de Forgeworld à laquelle j'ai ajouté des rabiots issus des apothicaires de l'Hérésie d'Horus de la même marque. J'ai ainsi repris le bras droit, l'épaulière et le backpack. Un panier à glande progénoïde a été confectionné en carte plastique et tube de nécron. La moitié d'un dos de nécron sert de radiateur au système de conservation. 




Une épée tronçonneuse et une boîte de la grappe de Ravenwing ont été ajouté ainsi qu'une queue de cheval issus des hommes bêtes (je crois) retenue par du fil de cuivre fin torsadé. Au niveau de la moto, c'est le pire modèle en impression 3D, avec des reliefs sur toutes les surfaces, exceptées (heuresement) sur les détails.


La conversion de l'archiviste a été plus lourde, je m'y attarde plus loin. Pour la moto, j'ai d'abord supprimé les armes qui étaient trop petites, un poil trop basses (c'est con de détruire sa propre moto) et surtout mal définies. Après un bon coup de lime, je les ais remplacées par des bolters de moto GW passablement alléger des fioritures. Le reste de la moto a été montée en l'état et n'a présenté aucun problème, l'alignement avant/arrière étant parfait, et mon tirage ne présentant pas de ligne de moulage hideuse. J'ai finalement laissé les réacteurs d'origine et j'ai fini le montage avec simplement un tigeage des poignées d'accélérateur, un grattage des contours des rivets pas très propre et un ponçage de certaines surfaces.
  










Le pilote a été particulièrement sympa à faire. Je voulais une pose dynamique, avec dans le cahier des charges, une main faisant mine d'envoyer un sort, et un sceptre de force. La tête, le dos du torse et le sceptre proviennent des kits de chevalier gris. Le backpack, les bras, les épaulières et les jambes viennent d'une armure MK3 Forge. Le plastron du torse vient des vétérans Dark Angel. La main ouverte vient du kit de la garde sanguinienne Blood Angel. La tête de mort du sceptre est une pièce Space Wolf et la queue de cheval vient de l'ancien kit de gobelin de la nuit. Enfin, la peau de loup, le parchemin et le livre sont issus de la gamme Batteul.




Le crâne de l'épaulière a été prélevé sur une bannière des rois des tombes de Kehmri. 



Le bras droit a été aimanté pour faciliter le rangement et la peinture. La lanière du livre est coupée dans une feuille de plomb de bouteille de vin. 



Peinture à suivre.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire