mardi 11 novembre 2014

Traks Blood Axe: WIP

"Du gros dakka sur des grosses bécanes, y'a que ça de vrai pour faire un max de ramdam!" Chant de guerre des Toufeuh Touflam', équipages de traks de la waaagh Largwisnub. 


Le tournois des vikings se rapproche à grands pas et mon armée n'est pas encore prête. En plus de la peinture des kanons bien sûr... Il manque donc 3 traks qui traînaient dans mes cartons depuis des lustres et qui se languissaient de sortir un jour. Comme ces kits accusaient leur âge, il fallait faire quelque chose pour les rendre un peu plus attractifs. 


Les deux premières modifications indispensables étaient de remplacer les vieux orks V2 par des orks V3 et l'avant très pataud par les modèles actuels de motos. Cela implique de jouer un peu du cutter pour ôter les roues ou chaîne arrière. Une fois partie sur cette base plus saine, je pouvais me lâcher sur les artilleurs.


Avec la première base, je me suis retrouvé avec la chenille arrière dans la main à lui chercher une utilité. Après une courte (mais intense) réflexion, elle serait parfaite pour représenter une courroie de transmission. Du coup, comme il fallait quelque chose à actionner, je me suis tourner vers une tourelle. Pour faire bonne mesure, il fallait des gros kanons rotatifs, comme dans une des scènes cultes ou un gros tir comme un malade dans Water World (mais si, avec Kevin Costner)... La tête de l'ork fait aussi référence à ce gros malade avec ses petites lunettes.


Pour le reste, il s'agit de carte plastique et de divers bitz comme l'arrière d'un canon tau, un bout de Mekgun, des bras de pilote de truk et des chargeur de canons laser GI principalement.



Les plaques de blindages sont là pour offrir un peu de surfaces à la fois pour le futur kaki du trak (blood axe oblige) et pour recevoir des flammes qui apporteront la couleur nécessaire pour égayer l'ensemble.




Les deux autres traks ont reçu des gros flings plus classiques sur la base de ceux des motos. Moyennant un peu de carte plastique et de bitz, on arrive vite à un aspect convaincant dans le style des armes antiaériennes d'autrefois. Beaucoup vont me dire que l'artilleur ne voit rien. Ici, c'est fait exprès. Fallait bien justifier la CT 2. Bon, ça me permettait aussi de m'éviter de charcuter l'artilleur ou de le faire reposer sur une pile de caisse qu'il aurait ensuite fallu peindre!




Parmi les ajouts à ce modèle, je voulais qu'une plaque de blindage donne l'impression de tomber, pour représenter l'assemblage de bric et de broc que sont sensés être les véhicules orks. Pour ça, j'ai utilisé du fin fil de cuivre torsadé pour attacher le plaque pendante par un seul rivet.


L'antenne de la radio est de la corde à piano sur laquelle est collé un fin triangle de carte plastique. Le reste du matos est composé de caisse et matériel que j'ai dupliqué en résine issu de diverse gamme. On retrouve pêle-mêle des bitz de chockboys, d'escouade d'arme lourde GI, de filet de camouflage de sentinelle GI, de bidon d'essence...




Je voulais pour le troisième trak un aspect dissymétrique. Comme les gros flings des motos. Ça tombait bien, il m'en restait un. Après avoir bricolé un support d'arme avec un bout de grappe plastique et le pied d'origine des traks, il ne restait plus qu'à s'occuper de l'artilleur.




Le torse provient de la grappe de chariot de guerre orque (je crois). Il contribuait parfaitement à la dissymétrie voulue par son épaule droite levée. Il s'ajustait alors parfaitement à l'arme, en donnant l'impression soit qu'il se cramponne à l'arme, soit qu'il l'a maintient fermement. Comme je voulais aussi désaxer le tir, j'ai du charcuter un peu les jambes au niveau des chevilles et combler les trous avec un peu de greenstuff.




Pour le reste, rebelote, caisses, munitions, armes, sacoches, chaînes pour retenir le tout. Bref un parfais petit transport à la mode Bloodaxe, plein de matos piqués, empruntés ou achetés.



Pour finir, voici juste 4 photos de wip pour montrer la base des blindages latéraux, faits avec un profilé rectangulaire de 4mmx1mm et un "fer" cornière de 4x4mm. Le reste, c'est des rivets issues de cylindre de différents diamètres.






A suivre...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire