samedi 9 janvier 2016

Bayard The Fearless Knight







"Un instant après avoir entendu les cliquetis du système de déverrouillage, la porte de la carapace du Chevalier s'entrouvrit au milieu d'un léger nuage sous l'effet de la surpression du cokpit. Lentement, elle se leva grâce aux vérins et cerveaux moteurs de l'habitacle. Une main surgit des entrailles du monstre et agrippa le rebord. Le visage du noble Aymon Nheuil Say Du Poulay, impassible scruta le terrain autour de lui. Il contempla longtemps le champ de ruine qui s'étendait aux pieds de sa machine géante avant de lâcher un bref soupire et de re disparaître pour se caler sur le trône de pilotage" Extrait des mémoires du scribe-journaliste PPDA.




Avec cette nouvelle année, il était temps de finir ce colosse, 2 ans après sa sortie. J'espère que cette article vous convaincra de notre motivation à vous montrer des figs toujours plus belles et clôturera une attente qui aura commencée pour moi sur le blog il y a 1 an! Et maintenant, place au Chevalier de la Maison Bayard.










Le Schéma de mon chevalier représentent le Chevalier de la Maison Bayard dont la devise était "Sans peur et sans reproche". Premier Chevalier de son ordre, il fut offert par la Maison Taranis aux forges de la Lune Noire qui fournisssait la maison Bayard. Si la livrée grise et verte est celle de la Lune Noire, l'Héraldique est resté celle de la maison Taranis pour le premier modèle avec comme seule différence, le remplacement du demi-cerlce jaune de Taranis par une lune verte.
La bannière indique que le Chevalier a participer à une campagne aux côtés des White Scars lors de la campagne de Damoclès ainsi qu'avec les saints Ordos sur d'autres fronts.  



Les couleurs du Noble Aymon Nheuil Say Du Poulay proviennent de la couleur du noble conseiller peinte par l'équipe Heavy Metal pour l'Astra Militarum. Le choix de couleurs très claires devait servir à le mettre en valeur sur le dos du chevalier.

 
 

Une fois n'est pas coutume, commençons par la fin et l'épineuse questions de la décoration... L'utilisation des décalcomanies a été rendues indispensables sur les chevaliers par la taille des surfaces planes. A moins d'être un as du Free Hand, ce sont eux qui apportent tout leur cachet à ces monstres, comme je m'en suis rendu compte sur les réalisations de copains. Dans mon cas, j'ai vraiment apprécié l'étape de la réalisation de l'historique de l'héraldique de mon chevalier. J'ai ainsi eu recours aux planches de chevalier, de Space Marine, de Skitarii, de Tau et de la planche Iron Hands de chez Forgeworld.

A chaque fois, la méthode est la même, je découpe les motifs qui m'intéresse au plus près avec une lame de scalpel neuve. J'applique ensuite une couche de vernis brillant sur la zone de collage. Après avoir tamponnée la surface de Micro Set, j'applique mon décalco décollé de son support part quelques gouttes d'eau. Après l'avoir fait glisser en place avec un pinceau un peu rigide, je remets une goutte de Micro Set. Après séchage, j'applique du Micro Sol. Attention, l'effet peut être surprenant en plissant le décal au moment du tamponage, mais cela va s'estomper avec le séchage. Si besoin, j'applique 2 ou 3 couches de Micro Sol si j'estime qu'il adhère mal au support. on peut faciliter l'effet en piquant à l'aide d'une aiguille la surface du décal. Pour les gros motifs sur surface galbée comme les épaules, ont peu donner des petits coups de scalpels léger pour faciliter la déformation avant l'application des produits assouplissant Micro Set/Sol. Une fois satisfait de l'état du Décals, et même s'il reste certaines zones légèrement brillante, je finis par une couche de vernis mat sur toute la surface préalablement vernis en brillant et le décalco. Une fois fait, on peut assombrir les parties blanches et ajouter les éraflures.   

Pour vous convaincre de l'intérêt des décalcos, voici le chevalier après les couches de bases. Un peu tristoune non? 




Les premiers tests de l'utilisation des produits Micro Sol et Micro Set ont été fait sur les petites pièces de l'armure. Toutes les grosses plaques d'armures vierges font encore bien vides.





Contrairement à certains hobbyistes, je n'ai bien souvent qu'une idée vague de là où je veux aller sur mes bonhommes, laissant un peu mon imagination tester des configurations. Certes des fois, cela permet de choisir la bonne option, mais parfois, cela tourne au casse-tête et à la perte de temps. Donc un petit coup de main sur un forum ou auprès de mes kouzes m'apportent la solution! Par exemple, je ne savais pas comment mettre le vert des épaulières. Devant ou derrière? Devant, cela enrichissait l'avant avec les jambières mais appauvrissait considérablement le dos. Du coup, il fallait trouver une parade pour mettre du vert sur le devant de la carapace. Et pour éviter de tout saloper, rien de tel que des pros de la retouche d'image pour faire des tests. Voici 5 tests de schéma de vert pour la carapace de mon chevalier.





Et voici la version finale retenue, avec toutefois un arrêt du vert à la première démarcation de plaque de blindage. Un grand merci au graphiste pour le montage! A cause de lui, j'envisagerais presque de faire un ou deux autres chevaliers!!!


Revenons maintenant sur le traitement de la peinture du gris. Tout le chevalier a été traité selon cette méthode.


Voici un petit tuto très simple sur la patine du gris de mon chevalier. Je Suis partie sur une base à l'aérographe de Noir (PA Air 57) suivie de Gris Allemand (PA Air 52), d'un mélange 50/50 de la teinte précédente avec du Gris Clair (PA Air 50). La difficulté réside dans le placement des lumières, sachant que la porte serait ouverte. J'ai ensuite appliqué autour des rivets et de la verrière des jus successifs provenant de la gamme Army Painter Soft, Strong et Dark Tone. Elle remplace très bien les anciennes références GW de Gryphonne Sepia, Devlan Mud et Badad Black et sont bien meilleurs que les références actuelles d'Agrax Earthshade et Nuln Oil (Citadel). Une fois les jus fait, je reprends chaque rivet en Mithril Silver. Je finis par peindre la verrière avec une base de Space volf Grey, teintée au Ice Blue puis assombrie avec de l'Asurmen Blue (Citadel) et du Dark Tone (AP), finalement éclaircit au blanc pur par des points et des lignes simulant les reflets. 






J'ai ensuite appliqué le même principe sur l'intérieur de la porte avec une base de blanc. Ce choix permet d'éclairer un peu l'intérieur du chevalier, surtout lorsque la carapace est en place.








 Revenons maintenant sur le socle de ce chevalier.

 
Voici les bases sur le Pirahna: une base Sable Irakien (Prince August 819) à l'aéro suivi de quelques passage de Zamesi Desert et Vermin Brown (Citadel). L'avant clair est composé de variation à base de Bleached Bone, White Skull et Elf Flesh (désolé pour les vieilles références!). Les parties sombres proviennent de Dark Flesh, Blood Red et Chaos Black. Les parties métalliques sont traitées en Terre Mat (PA 983) et différents tons de bruns et métallique tamponnés à la mousse de blister. 



Une fois la base faite, j'applique des décalcomanies issus de la planche tau. Le plus difficile à été de retrouver les bons (voir l'explication du pourquoi plus bas). Après les avoir appliqués, ceux-ci ont reçu une couche de vernis mat puis ont été repeins dans les tons appropriés.


A l'origine de cette figurine, il y avait le lancement d'une partie d'Apocalypse sur le thème de la campagne de Damoclès. Dans ce conflit, les chevaliers impériaux avaient la part belle face à l'expansion Tau. Comme j'allais y jouer mon armée de White Scars et que je voulais un peu de soutien, un chevalier était parfait, d'autant qu'il venait de sortir. Pour illustrer cette période, j'ai mis une vieille figurine tau d'un de mes anciens collocs qui traînait dans mes placards (merci Ben).


Pour ceux qui ne connaîtrait pas l'historique du choix de couleur, il faut d'abord préciser que ce schéma somme toute très classique et appliqué avec l'effroyable technique dite du "Tic-Tic" n'est pas de moi (rien que les éclaircissements, j'en ai eu la nausée). En effet, je me suis efforcé d'imiter le style presque inimitable tellement la technique est horrible à appliquer et à regarder d'un triste sire qui sévit dans le sud de la France connu pour être le tenancier de la French Waaagh. Pour vous en convaincre, j'ai réussi à (s)u(b)tiliser la figurine d'origine sans qu'il ne se rende compte qu'elle avait disparu de sa vitrine... Mais chut! 






 
L'exercice de style ne fût pas aiser, tellement il est difficile de retrouver les mêmes teintes quand 2 ou 3 gammes de peintures se sont succédées, et sans parler de la méthode d'application en elle même. Un jour, je pense que je referais une version sans la méthode du Tic-Tic, juste pour voir. Bref, si vous avez un pire ennemie sur les tables de jeu, n'hésitez pas à faire de même, voire sa tête blêmir lorsque vous déballer la fig vaut toutes les récompenses du monde!

Pour ceux qui aime les WIP, je vous invites à vous reporter sur les articles du blog de Mes Petits Bonhommes que je tenais avant de devenir un Kouze:

-Les jambes
-Le socle et les armes
-Le corps

Pour la vue d'ensemble, ça ressemblait à ça:










Edit: Pour répondre à une question, seules les armes sont aimantés. J'en profite donc pour rajouter la version avec canon thermique et une photo avec les éléments aimantés démontés. Les




Et voilà pour l'histoire de ce petit chevalier qui j'espère vous fera bien débuter 2016!

35 commentaires:

  1. magnifique réalisation !

    est il aimanté? si oui 2 ou 3 photos seraient les bienvenues si possible.

    Bonne continuation !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Alambix. Oui, il y a quelques aimants, principalement au niveau des armes. Je voulais pouvoir mettre l'obusier ou le méga-fuseur. J'ai rajouté 3 photos à la fin de l'article pour avoir la version fuseur que j'avais oublié de photographier. Pour plus de précision sur les positions des aimants, je t'invite à aller voir les wip en liens.

      Supprimer
    2. merci l'ajout des photos est plus que sympathique!! surtout qu'avec les liens des wip j'avais la réponse à ma question... faut pas que je fasse plus attention quand je commente avant une heure raisonnable le matin!! lol

      Supprimer
  2. J'adore les noms de tes figs, je dois toujours les lire 2 ou 3 fois pour comprendre le jeu de mots mais chapô , pour les trouver. Je pense que cela te prends un certain temps voire un temps certain à trouver la bonne orthographe.
    Quoi qu'il en soit,ton chevalier est intéressant par l'association de couleur gris-vert qui pète bien. Juste les câbles métal qui auraient mérité, pour moi, un traitement plus aboutis par la présence de jus simulant l'huile et autre liquide suintant.
    Vistenholder

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Vistenholder. Pour les noms, étant un grand lecteur de BD, j'ai été biberonné aux Astérix and Co et ça a laissé des traces. Et oui, c'est un petit côté amusant de la fig, et pas toujours simple. Ca permet aussi de souligner un trait de caractère ou simplement de faire un clin d'oeil.
      Pour les cables, je peux effectivement rajouter un peu de jus huileux. Merci encore.

      Supprimer
  3. J'adore le travail et le super boulot d'explication (sur lequel je reviendrai très certainement), c'est assez cool d'avoir toute l'approche.
    Mention spéciale aussi pour vaoir mêler le chevalier Bayard à la lune noire dans une fig 40k, fallait oser mais ca marche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Asslessman. N'hésite pas si tu as des remarques, des questions ou un développement à faire.

      Pour le mélange, c'est pas compliqué, j'ai gardé le souvenir d'une sortie scolaire ou l'on avait vu une statue impressionnante du Chevalier Bayard. Du coup, l'association Chevalier et Bayard est assez souvent immédiate. Sans parler de sa devise qui sied plutôt bien à 40k. Pour la Lune Noire, comme au dessus, c'est mon côté BDphile qui est ressorti, avec les chevaliers d'infortunes, compagnon du héros.

      Supprimer
  4. Super article, très didactique comme à ton habitude. Le résultat est superbe. Sûrement beaucoup de boulot, mais ça en valait la peine! Petite question: d'où provient l'intérieur du cockpit ?
    BK

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci BadKarma. Oui, il y a un certain nombre d'heures de boulot et même un nombre certain. Content que ça en ait valu la peine.

      Le cockpit est un scratch à partir d'un fauteuil de sentinelle Astra Militarum. Le reste, c'est quelques rabiots (un bout de radio GI, un morceau de land speeder SM) et des câbles. Je t'invite à rejeter un œil aux WIP pour les images.

      Supprimer
  5. Hé oui, ça fait bien débuter 2016 :D

    La méthode du Tic-tic, c'est du point par point ? Si oui, en effet c'est une horreur à réaliser ^^

    Pour ma part je pense que si ce Chevalier est le premier de sa maison alors il doit être maintenant trèèèèèèèèèèèès ancien.
    Du coup, je pense qu'il faudrait le vieillir un peu plus avec des traces d'huiles et quelques Battle Damage supplémentaires ainsi que marquer davantage les traces dues aux fortes chaleurs sur les échappements du moteur et l'extrémité du canon au bras droit.

    Maintenant, s'il n'est pas aussi âgé que je le pense, il est très bien ainsi ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sébastien.
      Le tic-tic, c'est effectivement une méthode point par point ou trait par trait en l’occurrence. C'est paradoxalement une technique très facile à faire car il n'y a pas de fondu, mais c'est très long. En gros, c'est pour Greg qui ne sait toujours pas faire des fondus dignes de ce nom après 25 ans de hobby... ;P.
      Pour son âge, je pense en fait qu'il va rester jeune. Et que le vieux tromblon viendra un autre jour, sous une autre forme. A suivre!

      Supprimer
  6. Magnifique, mais un vrai boulot de titan!

    RépondreSupprimer
  7. Alors là waouh, ça fait longtemps que j'attends la fin de ta bestiole, bah je suis pas déçu ! Tu arrives vraiment à faire un superbe vert, toujours aussi pétant. Bon bah sinon la pose comme la peinture sont géniales hein héhé... Pas grand chose d'autre à dire ! Ah si, j'adore le socle, l'effet usé est énorme !

    A+ !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci David. Content qu'il te plaise. Et désolé pour l'attente! ;)

      Supprimer
  8. Renversant,spectaculaire ^^
    On commence l'année par du très lourd..
    Larg,serait tu un amoureux de vert ?^^
    Charogne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Charogne. Je pense que si je devais donner une couleur préféré, je dirais le vert.

      Supprimer
  9. Beautiful work and full of story elements. I love it! Things like this are why I stay in the 40k game even with tons of other options. You just don't get amazing work like this in other games.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thanks Tim.
      I'm glad to be a little bit responsible of this addiction. And I agree with you with the story and background we could have in the 40k game. Cheers!

      Supprimer
  10. En dehors du socle du plus mauvais goût, on peut dire que tu t'es bien sorti les doigts du luc sur ce coup-là. Ça ne te garantira pas un podium, mais ça fera siffler sur les tables de jeu.

    RépondreSupprimer
  11. Et *PAF* un pavé pour bien démarrer l'année !

    J'adore le principe du clin d'oeil à ce monsieur Greg sur le socle. C'est à la fois très provoc' et rempli de respect pour lui. Et l'aspect crayeux rendu par la technique "tic-tic" est très intéressant.

    Merci pour la partie dédiée aux décalcos : c'est très instructif pour ceux qui comme moi n'ont jamais été plus loin qu'essayer de mettre des insignes de chapitres sur des épaulières de marines, simplement à l'eau, et forcément être déçu par le résultat...
    Juste un truc, j'ai trouvé le site du fabricant du Micro set/sol mais je ne vois pas de Micro set : C'est remplacé par quelque chose d'autre ?

    En tout cas, la figurine dans son ensemble est magnifique, bravo Larg' !

    Dernier truc, il me semble l'avoir déjà lu sur le blog mais qui est l'adeptus (ou les adepti) responsable de la retouche d'image chez les kouzes ?
    Parce que le p'tit flouté hebdomadaire est quand même de très bon goût à chaque fois ! Idem avec les simulations avec le vert sur le chevalier, c'est très réussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Igor. Fais gaffe, baisse la tête, si tu prends un pavé dans la face, je ne garantie pas un bon début d'année. :D

      Pour le côté crayeux, je suis sûr que ça ira droit au coeur de ce technicien. En même temps pour un gars qui passe son temps à se rouler dans la poussière.

      Pour les produits de décalcos, l'entreprise se nomme Microscale Industries Inc. Les deux produits micro Set (bleu) et Microsol (rouge) sont vendus séparément dans les boutiques de modélismes. Je ferais un petit tuto à l'occasion. Je n'ai pas à ma connaissance eu vent de changement de produit.

      Pour la retouche au flouté velouté, la faute en incombe à Maître Morbäck. Pour les simulation de vert, c'est Daouide qu'il faut loué! Merci à eux.

      Supprimer
  12. Très belle réalisation ! Moi qui aime les tutoriels je suis servi ! Moi j'ai bien aimé le rappel sur les chroniques de la lune noir et asterix ;-) !

    RépondreSupprimer
  13. Super boulot, il a vraiment de la gueule!
    Des chevaliers bien peints il y en a quelques un maintenant qui sont passés mais le tien sort du lot avec le pilote visible, bien pensé et très bien intégré. Et le socle est vraiment réussi, bien dosé. Il y a un vrai boulot de composition sans en avoir fait des caisses et surtout il n'interfère pas avec les volumes de la fig comme ce qu'on voit bien souvent. La sur-élévation de la jambe apporte un dynamisme supplémentaire. Un coup de maître!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Waouh, n'en jette plus.:) Merci Pandera, cette lecture de fig me va droit au coeur.

      Supprimer
  14. Fantastic work on the Knight, really love the tweaked pose and the Tau Piranha trampled underfoot! :) My favourite part is that you took the tome to include a pilot and cockpit, however: It baffles me how so few people seem to be doing that. Was the cockpit kitbashed/scratchbuilt or did you use some pre-fabricated parts? Come to think of it, building a cockpit like that for a plastic Imperial Knight would make for an excellent tutorial -- just sayin'... ;)

    Keep up the excellent work!

    KS

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thanks Krautscientist.
      I'm glad you liked the position. It took a long time to do it properly. For the cockpit, it's a mix of kitbashed and scratchbuilt. The seat comes from a Sentinel for example. Have a look on the link:
      http://mespetitsbonhommes.blogspot.fr/2014/07/montage-et-detaillage-du-corps-dun.html
      It show you pieces before painting.

      Supprimer
  15. Hello,

    Cet IK est superbe. Le travail sur la base à l'aéro est superbement bien mis en valeur par la reprise au pinceau: l'ensemble est de toute beauté (et on a que les bons cotés de l'aéro: pas d'aspect granuleux ou trop... "aéro". C'est top). Le socle est superbe; c'est très beau!

    Elda

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Elda.
      Comme tu le soulignes, la difficulté de l'aéro est de ne pas donner l'impression que ça a été fait avec. Content que le socle plaise, c'est souvent l'étape que j'ai tendance à négliger. Bon, pour une fig pareille, il vaut mieux pas...

      Supprimer
  16. Sacré Boulot... C'est un must (avec les Plaguebones de Morbäck)...

    Je suis content de constater que je ne suis pas le seul adepte du "VERT", intégré au diverses armées dispos... Mat, si tu lis cela, tu te reconnaîtras :o)

    J'apprécie surtout le tuto très complet, démontrant par la même occasion, que le chemin est long, développe des qualités supplémentaires sur les figs au sein des diverses étapes...

    La transition aéro/peinture avec les décalcos/salissures/finitions a rarement été aussi bien démontré, la fig du chevalier aidant :o)

    En attente d'une de tes prochaines fig... Sincèrement :o)))


    AlEX

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Alex.

      Le chevalier ne peut pas s'affranchir des décals, même avec une belle peinture tellement il y a de surface plane. Et puis ce sont eux qui apportent le côté historique/fluff aux chevaliers. Il n'y a qu'à jeter un oeil aux différents codex avec toutes les versions et héraldiques.

      Et encore merci pour tous ces messages!!!

      Supprimer