samedi 2 avril 2016

Scions of the Lord of Decay !

Portepestes de Nurgle...


Bonjour à tous! :-)

Aujourd'hui je vous présente deux unités de Portepestes de Nurgle que je compte invoquer sur le champs de bataille, mes sorciers Plaguebones étant désormais adeptes de démonologie.


C'est clairement des unités "de masse", peu de conversions donc, hormis sur les champions que je souhaitais vraiment faire ressortir.


Pour ce faire, j'ai utilisé des Blightkings qui se prêtent bien à cet exercice. L'idée n'est bie sûr pas de moi, beaucoup de gens ont déjà converti ces mortels mutés en gros portepestes. Quelque chose que j'ai rarement vu mais qui me semblait essentiel était de remplacer les parties inférieures des jambes par des jambes de portepeste. Désolé, mais des Portepestes avec des jambes armurées ou pire, des bottes de cuir, moi je ne m'y fait pas!
J'ai utilisé du green stuff pour lier les différentes zones entre elles.


Voici les deux unités séparément. Comme vous pourrez le constater j'ai utilisé un musicien et un porte-étendard ancienne version, je trouve que ces figurines ont beaucoup de charme/



J'ai doté certains portepestes de jambes de sanguinaires, histoire de rompre un peu l'uniformité des silhouettes (j'aime l'idée d'une bande de démons un peu disparate) mais aussi pour rappeler mes Toxic Warpclaws.




Au même titre que mes Plague Drones, il y a trois nuances de peau, toujours pour tabler sur cette esthétique de bande hétéroclite, dont voici les différentes recettes:

- Base de Rakarth flesh, éclaircissements Rakarth flesh+blanc puis blanc pur. Lavis Agrax earthshade dilué au vernis mat, puis nuances au Carroburg Crimson par-ci et encre violette diluée à l'eau par-là.

- Base de Rakarth flesh+ Blanc, éclaircissements en blanc pur. Lavis Carroburg Crison dilué au vernis mat. Nuances à l'encre violette diluée à l'eau.

- Base d'Astronomican Grey, eclaircissement au Astronomican grey + blanc puis blanc pur. Lavis Druchii violet dilué au vernis mat, puis nuances au Carroburg Crimson par-ci et encre violette diluée à l'eau par-là.




au final, des figurines très agréables et rapides à monter et à peindre. Il est pas exclu que j'en rajoute quelques uns à l'avenir (d'autant plus que je compte les jouer à Age of Sigmar également).

A+ !




11 commentaires:

  1. Ca me fait bizarre d'écrire ça... Rien que du très classique mais tellement impressionnant de simplicité et d'homogénéité. Une belle petite équipe répugnante à souhait, bravo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Olivier!

      Oui c'est tout à fait ce que je cherche avec ce genre d'unité, rien de tape à l'oeil ou de particulièrement compliqué, juste quelque chose qui fonctionne bien et qui a un bon effet de masse.
      C'est le B-A ba de la peinture d'armée, mais c'est pas toujours aussi évident qu'on ne le croit... :-)

      Merci pour ton commentaire en tout cas!

      --
      morbäck

      Supprimer
  2. Schéma classique au niveau peinture, le contraste entre les lames et la peau est sympa. Le rouge des intestins et des escarres est pour moi trop rouge.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire Anonyme! :-)

      Je ne vois pas vraiment ce que le schéma à de "classique" cela dit, ces teintes étant rarement utilisées pour peindre des portepestes...
      Je suis d'accord avec toi sur le rouge, il flash quand même pas mal. J'aime bien les trucs assez colorés en général, mais c'est pas exclu que j'y repasse une couche de smoke un jour.

      --
      morbäck

      Supprimer
  3. C'est marrant de voir ton style passer progressivement du Nurgle "rouillé" au Nurgle "pourri". C'est pas déplaisant à regarder. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis 100% d'accord, d'autant plus qu'il me semble qu'à l'origine, Morbäck voulait vraiment s'éloigné du côté putride de Nurgle pour les Plaguebones.

      Supprimer
    2. Oui vous avez raison tous les deux!

      C'est un aspect de Nurgle que je n'avais que très peu abordé (uniquement avec mes Possédés en fait), mais je me suis dit que ça apporterait un peu de diversité, et puis je n'avais pas encore fait honneur à ces super démons de Nurgle en plastique ;-)

      Merci pour vos comm's les gars!

      --
      morbäck

      Supprimer
  4. belle réalisation!!

    RépondreSupprimer
  5. Les différentes nuances de peaux rendent vraiment très bien, le rendu de masse est parfait.
    Je suis vraiment fan de tes armes (d'obsidienne ?), faut vraiment que je tente ça un jour !

    A+ !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci David!

      Oui c'est un peu l'idée d'une teinte obsidienne, même si je les imagine plus comme étant quelque chose d'organique qu'un minerai de quelque nature que ce soit.
      Dans mon idée, c'est la même "matière" que la carapace des mouche (je mets matière entre guillemets, on parle de démons du warp quand même!)

      --
      morbäck

      Supprimer