samedi 19 novembre 2016

Painting of: Ahzek Ahriman



Citoyens de Prospero, je vous salue!

Voici le petit "painting of" de mon Ahriman que j'ai présenté au Golden Demon au début du mois.



Sachant que je ne convertirai quasiment pas la figurine, j'ai décidé de démarrer par le socle.
La première chose que je voulais modifier était le Space Wolf mort sur le socle, voulant changer légèrement l'environnement et l'instant que capturerai ma figurine. J'avais plus en tête quelque chose qui se passerait quelques heures avant que le sol de Prospero soit jonché de cadavres, à l'instant même où les premiers fils de Russ poseraient le pied sur la planète.


Je suis dont parti sur 3 petites marches pour malgré tout adapter mon socle à la pose de la figurine. Il s'agirait du parvis d'une des places de Tizca, j'imaginais du marbre avec des rainures dorées. J'ai aussi choisi un angle de cette série de marches, simplement parce que ça me permettait d'introduire une forme triangulaire qui évoquerait les pyramides de Prospero.

Le socle est en résine, les deux marches sont en Forx (pvc expansé). J'y ai tracé les rainures à l'aide d'un scalpel, avant d'appliquer du green stuff liquide dedans pour lisser le fond.
Lorsque j'ai envoyé cette photo à Cagn, il m'a dit que je faisais un socle Nécron! XD



L'objectif de ces rainures était de symboliser des rayons de lumière, évoquant ainsi le savoir, la connaissance qui sont des valeurs primordiales des Thousand Sons. Les lignes directrices générées permettent d'orienter encore plus le regard sur le personnage, comme elles convergent vers celui-ci.
Le voila finalement sous-couché:


Je l'ai peint tout de suite. L'effet marbré ne ressort pas sur la photo complètement cramée!
La base du socle est du Screaming Skull, ombré en ajoutant un tout petit peu de Stegadon Scale green à la teinte de base, et éclairci au blanc. Les marbrures sont faites avec du Stegadon Scale green dilué.
Les rainures sont peintes en Retributor Armour. Les runes et le symbole TS sont des décalcos.


Allez zou, j'attaque la peinture du personnage!
Chose que je déteste habituellement, je l'ai peint majoritairement en pièces détachées. Ça rend l'appréciation du rendu global très difficile, mais ça permet de pouvoir traiter toutes les zones avec la même attention. Autrement dit, c'est chiant mais c'est un mal nécessaire ;)


L'armure est peinte en Khorne Red, ombré en ajoutant un peu de Stegadon green. J'ai ensuite accentué l'ombrage avec du Coelia greenshade, pour finir par des linings de noir dans les creux.
Pour éclaircir mon rouge, j'ai testé le Ruby Red de chez Coat d'arms. Certains anciens d'Eavy Metal disent que le meilleur rouge qui n'ait jamais existé est le vieux Ruby Red Citadel. Celui-ci étant très proche, j'ai tenté le coup et je dois dire que ça marche bien (même si cette peinture est très peu couvrante!)
Les arêtes sont surlignées en Wild Rider Red, puis j'ai appliqué des points de Lugganath Orange sur les angles les plus saillants.
Par la suite, je passe deux ou trois glacis de Bloodletter Glaze dilué pour rendre le rouge encore plus riche.


Une fois la technique validée sur une jambe, je l'applique sur le reste de la figurine.


J'attaque le doré selon ma technique habituelle: base de Retributor Armour + Charadon Granit (70-30), puis éclaircissements au Retributor pur dilué, en plusieurs passages.
Je fais ensuite un mélange de Retributor et Chrome PA air pour surligner les arêtes, et j'applique enfin des point de Chrome pur sur les angles saillants.
Petite touche "so 'eavy metal", je passe deux ou trois lavis de Chesnut Ink dilué, pour rendre l'or plus chaud et contrasté.


Le cuir du holster est peint en un mélange de Vermin Brown et Steel legion Drab. Je l'ai ombré avec des lavis de Flesh Wash dilué, et je l'ai éclairci en ajoutant de l'Astronomican Grey à la couche de base, jusqu'à des points d'Astro pur sur les angles.


Même travail sur la partie torse+bras droit. Je peins les Tissus en Screaming Skull, ombré par te très légers lavis de Seraphim Sepia. J'éclairci par un mélange de Screaming skull et blanc, avant de finir au blanc pur.
Pour tracer les runes, j'ai fait un mélange 50/50 de Doombull Brown et Charadont Granit.
Le liseré blanc est peint en Astro grey, ombré avec du Coelia greenshade et éclairci progressivement avec du blanc. C'est la même technique que j'ai utilisé sur le masque ci-dessous:



Alors que la partie jambes-corps est quasiment fine, je peux enfin assembler le torse. La seule jointure apparente se situait sur le renfort de l'épaulière gauche et le symbole Thousand Sons sur cette même épaulière. Il a fallut que je la rebouche au green stuff par dessus la sous-couche, avant de pouvoir peindre cette zone.


Les bandes jaunes et bleues sont peinte comme suit. Le jaune: base de Flashgitz Yellow, ombrage au Reikland flesh et eclaircissement au Flashgitz + blanc. Le bleu: base en Sotek green, ombrage au Nuln Oil, éclaircissement au Sotek + blanc. Pour finir je pose des points de lumière de blanc pur.
Les gemmes bleues sont peintes exactement de la même manière.
Les petits scarabées sont peints en noir, éclaircis au Scaly green, puis Scaly + blanc avant de recevoir des points de blanc légèrement cassé avec une touche de Scaly, puis une couche de vernis satiné.


Je peux enfin coller la tête et poser la figurine sur le socle pour voir ce que ça donne. Je suis bien content, mon masque blanc était une bonne idée, il ressort carrément. Ça va, j'avais peur que mon beige des tissus soit trop proche de celui du sol, mais les teintes sont différentes. Le bâton (peint en Kommando Khaki) est lui encore trop proche du socle, mais il n'a reçu que la couche de base. Je décide de continuer avec cette pièce.



Sur ma base de Kommando Khahi, j'ombre avec de très légers lavis de Reikland flesh dilué. J'éclaircis avec de Kommando + Blanc puis blanc pur. Je voulais beaucoup de beige sur cette figurine, mais il a fallut se creuser la tête pour trouver des valeurs de beige différentes et ainsi montrer les différences de matières.


Les perles sont peintes en Dheneb Stone avant de recevoir un lavis de Carroburg Crimson. J'ai ensuite utilisé ma peinture Pébéo "perle" (la même que pour mes eldars), appliquée sur l'ensemble de chaque perle en évitant les creux.

Avoir posé la fig sur son socle m'a révélé une chose: même si je voulais un socle très sobre, celui-ci fait un peu vide. J'emmène alors la fig au boulot en quête d'idées et de bitz pour l'étoffer un peu.
Christan me file un bouquin du Gaunt Summoner, et Steve B. des fioles issues du Chariot de l'Empire. Ça fait grave le taf, mais je ne suis pas sûr d l'agencement des fioles!
Je fais donc quelques essais de compo, que j'envoie à Christian et surtout à mon équipe de Kouzes de choc pour trouver la meilleure idée:





 

Au final, je pars sur cette solution et peint l'ensemble dans la foulée:



Les pages du livre sont peinte dans un mélange de Charadon Granit, Knarloc Green et Dheneb Stone, éclairci progressivement au Dhened Stone pur bien dilué, avant de surligné les arêtes au Dhened quasiment sans dilution.


Le truc rigolo c'est qu'après j'ai passé une couche de vernis mat, une poussière s'est déposé sur le vernis. Après séchage, impossible de l'enlever, je prends donc une toute petite pince afin d'attraper la-dite poussière. Et là... AAAAH! j'accroche la surface du bouquin et arrache un copeau de peinture!!!

... mais attends... c'est pas si mal en fait, on dirait qu'il y a un trou dans la page! Et comme c'est fin comme une couche de peinture, c'est presque l'épaisseur que le papier aurait à cette échelle! Alors je me suis mis à arracher de la peinture ici et là pour affirmer l'effet. (et j'ai eu la poussière, au passage...)


 Bon, c'est sacrément bien avancé, il reste plus que le backpack et la cape! J'ai décidé de partir sur un schéma inverse de celui d'Eavy Metal pour la cape, car je me disait qu'un intérieur noir resterait mieux au second plan et ferai mieux ressortir le rouge qui est devant.
J'ai peint cette zone en noir, éclairci progressivement au Stegadon Scale green, avant de passer un mélange de Stegadon + Astro sur les arêtes du motif.


Le dos de la cape est peint en Screaming Skull, éclairci au Screaming Skull + blanc.
Pour les ombrages, je voulais quelque chose de très doux, j'ai donc ajouté du Flesh Wash dans le Screaming skull, et j'ai dilué tout ça au Lahmian Medium pour obtenir des transitions très douces dans les dégradé.
Je l'ai volontairement très peu ombré, pour conserver la sensation de légèreté et de douceur du tissus.


J'ai oublié de parler du Heqa! La lame est peinte avec un mélange 50/50 de noir et Chrome, éclairci au Chrome et ombré au noir. J'ai ajouté des points d'un mélange de Chrome et blanc sur les angles.

A plusieurs reprises j'ai emmené la figurine au boulot, histoire d'avoir des retours de quelques collègues qui taquinent en peinture. Voilà le genre de petit post-it que je ramenais à la maison à chaque fois :-)


 Pour découvrir (ou re-découvrir) la figurine finie, c'est par ici:


Merci de m'avoir lu, et à la semaine prochaine!



14 commentaires:

  1. C'est tout une aventure ce petit Arhiman ! J'aime bien le coup du "so'eavy metal".... ressortir les vieilles encres est une bonne idée ! En tous cas, chapeau Master Morbak !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Manu!
      Et oui, bien souvent les vieilles recettes sont les meilleures!

      --
      morbäck

      Supprimer
  2. Super tuto pour une magnifique figurine!!!
    Belle article très détaillé comme on les aimes.

    J'aurai aimé un peu plus de détaille sur l'effet marbre de ton socle.

    Bonne continuation!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Alambix!

      Qu'est-ce que tu veux savoir sur le socle? J'ai détaillé le procédé, en fait c'est pas plus compliqué que ce que j'ai mis dans l'article alors je vois pas quoi rajouter! Mais si tu as des questions plus précises, n'hésite pas! ;-)


      --
      morbäck

      Supprimer
  3. Génial, merci beaucoup pour ce tutorial masterclass!

    RépondreSupprimer
  4. Superbe!

    La question indiscrète, mais intéressante vu qu'on parle quasiment de peinture pure : combien d'heures ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de m'apercevoir sur la neuvième image que ton travail de l'armure me rappelle celui d'un autre figuriniste : Bobby Wong !

      Supprimer
    2. Merci Baramyne!

      Je suis bien incapable de te répondre... longtemps!
      Du moins, beaucoup plus longtemps que ce que ça prendrait à un habitué de ce type de peinture; Il a fallu que je fasse et que je refasse certaines zones de nombreuses fois!

      J'aime beaucoup la peinture de Bobby Wong. Beaucoup plus maîtrisée que la mienne, mais c'est un beau compliment, merci!


      --
      morbäck

      Supprimer
    3. Perso, je trouve ta peinture plus "juste" que celle de Bobby Wong, qui est un peu extrême dans son choix esthétique.

      Supprimer
  5. Bon step by step comme disent nos voisins d'outre-Manche. je comprends quand tu disais dernièrement que le niveau Golden est rébarbatif mais je pense que le fait de temps en temps de se donner des challenges sur un mois comme tu l'as fais, va te servir tout au long de l'année sur une peinture d'armée. Je me suis déjà aperçu de cela pour mes propres figs. En tout cas, encore bravo pour ton Arhiman.
    Vistenholder

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Vistenholder!
      Oui même si c'est laborieux c'est un très bon exercice!


      --
      morbäck

      Supprimer
  6. Aha j'étais pas le seul à voir du nécron dans tes indices !

    Très étonné dans un premier temps quand j'ai vu que tu avais peint ta figurine "éclatée", ça m'est ensuite apparu à la fois évident et osé compte tenu de la structure de la figurine.

    Merci pour ce pas à pas très détaillé ! On sent à la fois que tu as cherché à t'améliorer, (te et nous) montrer que tu maîtrisais déjà des techniques avancées et que tu n"hésites pas à demander leur avis à d'autres en cours de chemin.

    J'ai adoré ton épisode malencontreux avec la poussière ! A notre échelle, c'est digne d'un Fleming découvrant la pénicilline par hasard ^^ Et hop, un slogan : Lé kouzes, le génie passe aussi par la bourde.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Igor!

      Oui c'est quelque chose que je fais rarement, mais si tu veux traiter chaque zone avec le même soin c'est un peu incontournable.

      Demander conseil à de meilleurs peintres m'a grandement servi. Ils ont pu pointer tous les petits défauts que je n'arrivais pas à discerner. Je pense que c'est vraiment ce qui a fait la différence le jour du concours.

      Et oui parfois on découvre quelque chose en faisant une bourde. Enfin... Pas parfois: souvent en ce qui me concerne!

      --
      Morbäck

      Supprimer