samedi 28 octobre 2017

Terminator White Scars QulôoDhî Khan



"Le vétéran QulôoDhî Khan avait gagné le droit de porter l'armure terminator relativement tôt pour un space marine. Parmi ses faits d'armes, on retrouve dans les archives un assaut à moto d'une précision inégalée et exécuté avec une rapidité surprenante. Cette action lui aura valu d'attirer l'attention du Capitaine, alors simple lieutenant, qui demanda à l'intégrer au sein des terminators pour effectuer des raids sur des Space Hulks." Extrait des archives de Chogoris.


Un space marine blanc en chasse un autre... Mais cette fois, c'est un vétéran d'un chapitre primogenitor! Et avec lui mon premier terminator de la vieille mais non moins excellente boite Space Hulk.



L'un des gros point fort des figs de cette boîte était le dynamisme. Depuis, le niveau à été largement étendu à toutes les factions de 40k.  Bref, de belles figs qu'on prend toujours plaisir à tripatouiller. Cependant, faire oublier le chapitre initial n'est pas une mince affaire.


Pour ce terminator (et ceux qui suivront) tous les symbôles Blood Angels d'origine ont été enlevés au scalpel en prenant soin de ne pas entamer le plastique un peu dur (et cassant). Les finitions sont faites au papier de verre fin. J'ai ensuite ajouté un éclair en milliput sur le bolter et une queue de cheval à la ceinture en guise de trophée. Je reviendrais sur la fabrication de ce détails dans un futur article.


Pour la peinture, j'ai cherché à accentuer les contrastes (en comparaison de mes premiers terminators) surtout au niveau des linings  en conservant une couleur blanche très marquée. Les assombrissements vont du gris bleuté léger à plusieurs nuances de gris pour finir par du noir dans les creux. Le rouge et les parties or apportent du peps à la fig tandis que les éléments noirs (bolter et gantelet) sont là pour casser la monotonie du blanc. L'intérêt de ce choix est également la notion de d'équilibre gauche/droite des teintes sur la fig. 


Pour ajouter un peu de fluff, j'ai décidé que tous les casques de mes terminators vétéran seraient rouge. Le noir du gantelet serait le symbole montrant que le personnage à survécu à l'abordages d'un Space Hulk. Ce noir a également été l'occasion d'un travail plus fin sur la patine, à base de charadon granite et de diverses teintes métalliques.


Pour l'OSL, je suis resté volontairement sobre, car je comprends de moins en moins l'intérêt d'avoir des yeux brillant dans le noir, si ce n'est celui de se faire éventrer plus vite par le stealer caché dans l'ombre...:P  Il n'est pas à exclure que je revienne aux bonnes vieilles lentilles. Comme quoi, les modes, c'est toujours cycliques.


Voilà, cette semaine l'article aura été court, mais c'est pour mieux revenir en force très prochainement. Toujours est-il que si vous aimez ces terminators autant que moi, sachez que le prochain est déjà monté, converti et à déjà reçu pas mal de couleur. A suivre... 


4 commentaires:

  1. Excellent article, décidément j'adore fureter ici même si je ne peins pas (ou plus ) de 40k.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Moipasfou, sympa de laisser un petit commentaire, même si tu ne peins plus ;)

      Supprimer