samedi 2 février 2019

Devoted of Sigmar #1







Salut à tous !


A mon tour de vous présenter la genèse de ma petite warband. C'est l'illustration de Igor Sid présente dans le dernier battletome stormcast qui m'a donné l'envie de montrer un petit panel des devoted of Sigmar. J'aime beaucoup les différents protagonistes présents tout autour du Celestant Prime. On ne saurait dire exactement si ce sont tous des stormcasts ou de simples humains venant grossir les rangs des armées du Dieu roi.




J'ai choisi de donner à mes devoted of Sigmar des éléments d'armure de sigmarite. Pour moi ce sont des homme libres vivant à Azyr et accompagnant les stormcasts dans les excursions. Ils ont donc un équipement un petit peu Azyréen.




Un peu à l'image de l'inquisition de 40k j'ai également souhaité regrouper des personnages fort du peuple libre humain. Pour cette raison, on y retrouve un prêtre (obligé), une chasseuse de sorcières et bien entendu un noble Stormcast. Chemin faisant, je trouvais que cette petite équipe m'évoquait quelque chose d'un peu romanesque. Cela m'a rapidement fait penser à Sancho Panza (ou pour nos amis italiens, L'armata Brancaleone).



A tout seigneur tout honneur, le Sequitor Prime. Le buste vient du Exalted Deathbringer. J'ai mis cette sublime tête de stormcast et les deux avant bras de stormcast. J'ai bien entendu gratté les symboles du chaos et repositionné le bras droit.




J'ai posé ce buste sur les jambes d'un sequitor prime de la boite guerre des âmes. Pas simple mais avec un peu de green stuff ça passe. J'ai ajouté de l'équipement avec une lanterne et une grande massue.




 Cette dernière est amovible et elle est maintenue par un petit aimant dans la paume de la main. Une tige de fer est placée dans le manche de la masse.




La hanche droite du stormcast faisait un peu "vide" et j'ai cherché quoi mettre pour améliorer la compo. Tout d'abord avec une massue dans son fourreau...






 Malheureusement cette masse n'était pas très gracieuse et avait un trop gros impact visuel.




Les sequitors peuvent également être équipés d'une lame. Une fois l'essai réalisé avec une dague de Knight sur stardrake, je validais cette version.




Voilà le sequitor prime terminé avec sa grande massue amovible, sa lanterne et sa dague. Tous ces éléments racontent déjà une histoire. Dans mon esprit, le sequitor après avoir essayé de se défaire d'un adversaire particulièrement coriace qui aura résisté à la lumière de Sigmar, décide de sortir sa grande massue pour réduire à l'état de pulpe ce manant.







Vous aurez remarqué pendant le calendrier que le prime était suivi d'un écuyer. Ce dernier représente pour moi tout l'aspect narratif.



Le sequitor prime réclame sa sainte massue pour châtier un séide du chaos.



Il se saisi de son arme et ce prépare à frapper telle la foudre.




De la même manière que pour la main du stormcast, j'ai placé un petit aimant pour maintenir la massue sur le suaire.




Le linge a été sculpté avec un mélange de green stuff et de miliput pour profiter des points forts de ces deux matières.




Comme pour le travail similaire que j'avais effectué sur mes Iron Genesis, je réalise une feuille de pâte en la roulant sur un support bien lisse et lubrifié. Je laisse durcir quelques minutes avant de la mettre en forme sur ma figurine.




Une fois complètement dure, je peux retravailler un peu la forme. très souvent je réalise un tissu beaucoup plus long que nécessaire que je viens retailler tranquillement une fois dur.




La figurine se compose d'un corp de Cawdor, un tête d'elfe, une épaulière de stormcast féminin et une petit épée de freeguild greatsword.



Quand j'ai vu cette figurine la première fois je l'ai trouvé très chouette et elle m'a inspiré pour réalisé une chasseuse de sorcière. Une fois que j'avais tournicoté autour je me suis rendu compte que ça serait compliqué d'en faire ce que j'avais en tête. En effet, cette figurine tout en verticalité m'a semblé difficile à exploiter.




Chouette figurine malgré tout. j'ai simplement cassé la verticalité avec un bras armé d'un pistolet pointant vers l'avant et une cape de fourrure qui flotte au vent.




Le pistolet vient des Freeguild il me semble. Bitz donné par Morbäck. La cape et la boussole astrale viennent des Vanguard-Hunters.




Peu de green stuffage comme vous pouvez le constater. Un raccord de fourrure pour la cape, le bras gauche et une crosse de pistolet. Vous remarquerez que j'ai retravaillé le motif de la jupe pour transformer la tête de félin par une comète.




Une petite broche représentant une comète à deux queues et le transfert 40k vers AoS est terminé.





Surement la figurine qui m'a donné le moins de difficulté, mon petit porte étendard. Il est présent dans l'illustration et la composition tombait un peu sous le sens.




La figurine de base est également un Cawdor. Ces figurines sont magnifiques et peuvent vraiment servir de base pour plein d'univers et d'armées.




 L'étendard est issu du Knight-Vexillor. J'avais utilisé l'icône pour la réalisation du mien et je suis content que ce magnifique étendard est trouvé une place dans mon armée.




Comme pour son collègue écuyer, il a également reçu une épaulière de stormcast. Malgré que cette épaulière soit destinée à une femme, elle reste pourtant très grande pour un humain. heureusement que les cawdor ont ce poncho qui étoffe un peu les épaules de la figurine pour rendre cet élément à peu près cohérent.




J'ai également remplacé la main du cawdor par une main de freeguild qui pointe du doigt. Je trouve que ça donne un aspect narratif. Ce tout petit élément montre un personnage en train de haranguer ses camarades. La bouche entre-ouverte de la tête capuchonnée elfe renforce cet effet.




J'ai retravaillé les têtes elfiques en leur rabotant le menton qui était très pointu. Un menton carré fait un peu plus humain.





Elément indispensable à cette petite troupe, le prête. Aucune warband free people digne de ce nom ne supporterait l'absence d'un bedeau. Alors lui pour le coup il n'en a pas l'air mais il m'a donné du fils à tordre.



Un paquets d'éléments d'horizons très variés. Les jambes sont celles du prêtre du Celestial Hurricanum. Simplement coupées à la tailles, elles supportent un buste de freeguild Greatswords. Les prêtres sont toujours amurés. Celle-ci arbore une très belle comète.




 Les bras sont ceux de la sublime figurine de Neave Blacktalon. Un chapelet de Paladin stormcast est placé dans une main et la hache de Neave est modifiée en marteau dans l'autre.




La tête est celle d'un Flagellant de l'empire il me semble. Je l'ai coiffé d'une couronne réalisée avec de la feuille d'étain de goulot de bouteille. J'ai ensuite placé de petits rivets réalisés avec de la tige plastique.




Un prêtre tout à fait classique mais qui n'est pas venu seul. Juste après lui, le petit chouchou de ces dames...






Panza, le preux chevalier chevauchant fièrement son fidèle gryph-hound. N'a t'il pas fière allure ?




Cette vielle figurine Freeguild que Morbäck m'a donné a trouvé très naturellement sa place sur le dos de cette monture improbable. Mais pour rendre la chose crédible il fallait un peu bosser quand même.



Il fallait créer tout un harnachement pour que ce petit humain puisse diriger cet animal sauvage. j'ai donc réalisé des étriers et des rênes en green stuff pour que ça reste un peu souple.




Dans un premier temps j'ai essayé de ne pas tout coller pour faciliter la conversion et je l'espérais, la peinture. Mais à un moment pour travailler la jonction entre les éléments j'ai du me résigner à tout coller.




 Après avoir gratté un peu de matière sur le gryph-hound pour améliorer la pose du cavalier, j'ai fabriqué un petit tapis de selle en green stuff de la même manière que pour le linge de l'écuyer.













Voilà pour la partie conversion de cette warband. C'était très agréable de travailler sur ce projet qui n'avait pour seul objectif que de réaliser des figurines et une histoire autour. Pas de contrainte de point, d'optimisation de jeu... Uniquement représenter ce que nous inspire un univers. C'est un exercice que je vous conseille. Il y a la slow food et il y a aussi le slow hobby.





A bientôt pour vous montrer les étapes de peintures.





10 commentaires:

  1. Un grand bravo pour commencer. J'adore l'esprit narratif de cette bande et l'impact que tu lui as donné sur l'aspect physique des differents personnages. J'ai un petit faible pour l'écuyer et son maitre, dont je trouve la pose très réussie. Dans tout les cas j'attend avec impatience les couleurs de cette joyeuse troupe et en bonus un peu de fluff !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Shrapnel. J’essayerai de mettre un peu de fluff en effet.

      Supprimer
  2. Superbe réalisation et objectif rempli pour cette petite bande « tableau », bravo !

    RépondreSupprimer
  3. De superbes conversions pour une bande très inspirée !

    RépondreSupprimer
  4. Très chouettes conversions. J'avoue avoir été un peu moins fan de la mise en couleur, mais c'est une question de goût j'imagine...

    RépondreSupprimer
  5. Lovely conversions. Panza is my favourite of course, but all the figures are very nice!

    RépondreSupprimer