dimanche 1 mars 2020

The Venom


Salut à vous!

Aujourd'hui c'est le 5° volet de la série Colours of Evil, avec un Splintered Fang que j'ai peint il y a quelque mois.
Par conséquent, je ne me rappelle pas de toutes les couleurs utilisées, c'était encore une période d'expérimentation avec les Contrast. Par avance, veuillez m'en excuser!



En sculptant cette figurine, j'ai tout de suite pensé que de peindre les écailles comme des gemmes serait super classe. Bien sûr appliquer ça sur tout un gang serait fastidieux, mais pour une figurine unique, ça s'y prêtait bien. Tout est parti de cette idée.


J'ai donc commencé par traiter les écailles. Sur base d'une sous-couche Greyseer, j'ai appliqué une couche d'Aethermatic blue. J'ai ensuite appliqué un peu de Kabalite green sur la moitié supérieure droite de chaque écaille, puis un mélange de Kabalite et de noir sur le quart supérieur droit encore une fois. Avec du Contrast Black Templar et un pinceau bien fin, j'ai tracé des linings noirs entre chaque écaille, avant d'appliquer un reflet sur chacune d'entre elles, d'un point de Corax White sur le coin supérieur.



Pour le cuivre, j'ai testé une peinture recommandé par mon copain et peintre 'eavy metal Aidan Daly (on aime bien tester plein de nouvelles peinture! :D ), à savoir ce cuivre de marque Golden Acrylics:


Cette couleur est très cool, mais vraiment très très rouge pour un cuivre, c'est pour ça que je l'ai atténuée pour commencer en y ajoutant du Charadon Granit. Je l'ai ensuite appliquée pure pour les premiers éclaircissements, avant de la mélanger à du Stormhost Silver pour faire les arêtes.


Les lanières noires ont juste reçu deux couches de Black Templar. Simple mais efficace.


Pour la peau, j'ai un peu tâtonné. Je ne me rappelle plus trop des teintes utilisées, mais c'était majoritairement des Contrast diluées au médium. J'avais démarré en Apothecary White car je voulais un teint un peu livide. Puis j'ai passé des filtres de plusieurs couleurs peau, du Carroburg Crimson autour des articulations, avant d'éclaircir en Rakarth Flesh dilué. Toutes ces techniques tout en filtres transparents donnent un léger aspect translucide à la peau.


J'ai peint la crête avec plusieurs passage de Magos Purple dilué. J'ai ré-éclairci après coup avec du Corax White.


Après avoir peint les lames en Leadbelcher, j'ai passé des jus de Moot Green, en réduisant la dilution plus je m'approchais de la garde pour en intensifier la couleur. J'ai ensuite surligné les arêtes au Stormhost Silver.



Pour le socle, je l'ai couvert de green stuff en formant des petits vallons pour que ça ne soit pas plat. J'ai aussi fait l'empreinte de ma fig pour donner l'impression d'une mousse un peu molle.
Avant que la GS ne sèche, j'ai tamponné la surface avec un pinceau à poils dur pour donner une légère texture.
J'ai ensuite bombé mon socle en Caliban Green, puis j'ai tamponné différents verts avec de la mousse de blister. Puis j'ai collé la fig dessus, de la mousse, et les herbes sont simplement des petites bandes de papier découpé, peinte en vert. Technique que m'avais montré Aliaume, jadis ;-)


Et voilà! N'hésitez pas si vous avez des questions!
J'espère que ce schéma vous a plu, il était très rafraîchissant à peindre!

A bientôt!


8 commentaires:

  1. J'adore !Mon favori de la série jusqu'à maintenant;, je crois même que je vais éhonteusement te piquer l'idée ! :D

    RépondreSupprimer
  2. Beautifully sculpted and beautifully painted. You really are one of the masters.
    Matteo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thanks a lot, mate ;)
      I am glad you like him, and it is a huge compliment on my work!

      --
      morbäck

      Supprimer
  3. Super ce schéma alternatif. J'imagine que le traitement des écailles est un peu long, mais ça en vaut la peine !
    Petite question sur les veines, qui semblent charrier du poison: tu les as tracées avant ou après tes différents glacis sur la peau ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci BK!

      J'ai tracé les veines avant les tous derniers éclaircissements, histoire qu'elles se fondent dans la peau.

      --
      morbäck

      Supprimer