mercredi 28 juillet 2010

Allangork le Mek'boy

Bon, Greg va encore dire que c'est de la fig de cheminée... Détrompez-vous, je suis allé relativement vite sur ce bonhomme! Il s'agit du Toubib/Mékano sculpté par Allan Carrasco à l'occasion du FWD XX. Plus d'infos, sur son site...

Pas grand chose à dire là dessus. Je n'ai effectué aucune conversion, la figurine étant déjà sublime à la base. C'est la première fois que je peins une figurine d'Allan, et je dois dire que c'est un vrai bonheur. Les volumes et les différentes zones sont bien démarqués, les détails vraiment précis... le boulot est presque déjà mâché!

Ah si! J'ai rajouté la goutte de fluide qui coule de la seringue!
J'ai également repris l'idée d'Allan, sur sa version peinte, de la fiole qui fuit avec le liquide noirâtre qui en sort... j'ai trouvé ça tout simplement génial. Et oui, que voulez-vous, on invente rien, les maîtres s'en chargent!

Pour ce qui est des couleurs utilisées, j'ai opté pour une base de Snot Green pour la peau, assombrie avec du Chaos Black, et éclaircie avec du Sunburst Yellow, puis Sunburst + Skull White (en de multiples étapes...)

Pour les parties mécaniques, il s'agit d'un aplat de Chainmail sur lequel j'ai passé un Lavis Badab Black. Certaines zones ont reçu un coup de Maskol appliqué à la mousse de blister. J'ai ensuite peint ces zones avec de l'Astronomican Grey (j'adore cette couleur), éclairci avec du Skull White.

Les zones rouges sont peintes en Blood Red, éclairci par divers mélanges de Blazing Orange et de Sunburst... et peut-être même un peu de blanc... je sais plus!

J'ai ensuite viré le Maskol, puis ça a été la foire aux pigments! J'en ai un Gris/bleu bien foncé, qui est top pour assombrir l'Astronomican Grey. Différents bruns et oranges viennent figurer la rouille. Deux/trois détails par-ci par-là, vernis satin en bombe, socle, et roulez jeunesse!


Plus de photos, ici:





-morbäck-

lundi 26 juillet 2010

Embuscade sur Euradis

En 897.M41, la Waaagh! d'Urlok ô mill' dents, seigneur de guerre Bad Moon, était bien établie sur le monde industriel d'Euradis. Ce sont ses ressources pétrolières qui attirèrent l'attention de Kortharis, Archi-hérétique Plaguebone. Récemment élevé au rang de Prince Démon, il convoitait cette substance pour développer un nouveau virus à répandre en vu de l'invasion d'Ichar IV.

Au crépuscule, la meute virale Plaguebone lança l'assaut, frappant vite et fort. Les orks, visiblement au fait du attaque imminente, s'étaient bien préparés au combat, et lancèrent immédiatement leurs unités d'attaques rapides pour accueillir les Marines de la Peste.

Mais les adorateurs de Nurgle, menés par Kortharis lui-même, décimèrent ces unités trop téméraires.
Le Big Boss Urlok, fou de rage, déchaîna la puissance de la Waaagh! en lançant à l'assaut ses unités de réserve. Une véritable vague de muscles et de métal s'est abattue sur les lignes chaotiques.

Là, les Plaguebones essuyèrent des pertes des plus douloureuses. Les armes lourdes et anti-chars ork, bien que rudimentaires, eurent raison de l'emprise de Kortharis sur l'univers matériel. Pendant ce temps, Urlok et sa suite de méganobz, protégés par des armures d'un jaune crasseux ornées de multiples colliers de dents, chargèrent une escouade complète de Marines de la peste et la mirent en pièce.

A quelques centaines de mètre des principaux affrontements, les Kommandos se lancèrent dans une sanglante mêlée contre le dreadnought du chaos. Beaucoup d'entre eux périrent, mais le Nob de l'escouade réussit à tronçonner l'épais blindage du marcheur et à le faire exploser!

C'est alors que le voile de la réalité se tordit, la pression atmosphérique chuta brutalement, et tout les mécanismes s'arrêtèrent temporairement... Une brèche s'ouvrit au milieu du champ de bataille, et des démons du Warp s'en déversèrent. Le plus gros d'entre eux se jeta sur Urlok et l'ingéra d'un seul coup, mettant en pièce son escorte à l'aide de ses bras fibreux et gluants.

Bien que la tête du dispositif ork fut coupée, l'élan de violence et l'arrivée constante de renfort leur permirent de disloquer la vague d'assaut Plaguebone.

Au final, 10 unités de ces putrides combattants avaient disparu, contre 9 des Boyz d'Urlok. Une amer défaite pour le seigneur Kortharis...

Urlok, longtemps sans adversaire à se mettre sous la dent, n'a rien perdu de sa superbe...


Plus de photos, ici:





Lé Kouzes-


Ps: Il paraîtrait qu'après cette escarmouche, un autre Big Boss venu de contrées lointaines, chevauchant en plein désert une machine diabolique, aurait rejoint les rangs de la Waaagh! d'Urlok... Affaire à suivre...

jeudi 15 juillet 2010

Tuto peinture d'un Plaguebone

Vous en rêviez, morbäck l'a fait!


Cela fait longtemps que j'entends dire: "ouais, ça serait cool un petit topo sur ta technique de peinture des Plaguebones [...] sans forcément entrer dans le détail [...] juste pour savoir!"


Hum...

Du bon gros Tuto à la mode de chez Lé Kouzes, en veux-tu en voilà!


1. La base de chez base: veillez à ce que votre figurine soit bien prête (ébarbage, conversion terminée, green stuff bien sèche) avant peinture.

2. Sous-couchez votre figurine en Skull White. Je préfère faire deux passage pas très couvrants qu'un passage qui pourrait être trop épais.

3. C'est là que la magie s'opère: Effectuez un mélange 1/3- 1/3-1/3 de Gryphonne Sépia, Ogryn Flesh et Vernis acrylique mat.Le vernis fait office de diluant pour les Lavis, ayant une consistance similaire. Appliquez généreusement ce mélange sur toute la figurine.
Notez que ce choix de proportions 1/3- 1/3-1/3 n'est nullement gratuit. Il a pour but de contenter les dieux et d'assurer leur clémence pour offrir une éternité de carnage à votre figurine!

Bon, passons...

4. Utilisez un pinceau de détail pour effectuez un lining dans tous les creux de la figurine, avec du Brown Ink auquel on ajoute une pointe de Scortched Brown pour le rendre plus couvrant. Cette étape est longue et fastidieuse, mais elle est déterminante pour la lisibilité de la figurine.

5. Surlignez toutes les arêtes en Skull White.

6. Peignez les parties métalliques en Scortched Brown, ainsi que les plaques d’armure rouge et les optiques en Red Gore.

7. Tamponnez un mélange de Vermin Brown et de Blazing Orange à l’aide d’un petit pinceau de brossage sur toutes les parties métalliques (cf: Tuto Rouille). Attention à ne pas tâcher l’armure ! Les plaques d’armure rouge sont éclaircies au Blood Red, et la moitié inférieure gauche des optiques est peinte avec cette même teinte.

8. Surlignez toutes les arêtes des parties métalliques en Chainmail. Des traits fins simulant des rayures sont également ajoutés. Peignez le tiers inférieur gauche des optiques en Blazing Orange.
9. Un point de Skull White vient achever les optiques. Leur contour est peint en Skull White.A ce stade, on peut considérer la figurine comme finie. On peut par la suite ajouter des traces d’usure.
10. A l’aide d’un pinceau de détail fin, tracez de fines lignes et tâches au Chaos Black sur la figurine, en privilégiant les zones où un frottement semble inévitable. La finesse de ces traces d’usure est primordiale. Cette étape augment considérablement le niveau de détail de la figurine.

11. Sous-lignez ces éraflures avec du Skull White. C’est la partie inférieur de l’éraflure qui reçoit cet éclaircissement, car c’est elle qui est sensée accrocher la lumière.

12. Enfin, tracez des coulures au Brown Ink à différents endroits de l’armure, pour la rendre suintante, comme il sied aux adorateurs de Nurgle !


Voilà, la figurine est terminée. Vous noterez que j'ai exposé ici la technique exacte que j'utilise, incluant des références de peinture citadel qui n'existent plus. Avec un peu d'ingéniosité, et/ou en cherchant dans d'autres gammes de peinture, on peut très certainement remplacer les chaînons manquants.
Pour ma part, je m'assoie sur mon stock de Brown Ink!


Ce tuto me permet d'introduire une figurine test pour une future escouade de Marines du Chaos. Moins bouffis que les Marines de la Peste, mais toujours avec la Plaguebone's Touch!

J'espère que ça vous a plu!
Et bonne peinture!
-morbäck-

Conseil:

En fonction de la qualité de votre connexion, n'hésitez pas à mettre la vidéo en mémoire tampon pendant une à deux minutes pour un visionnage plus fluide ;-)