samedi 14 mai 2016

Revenant 09, le making of




Rares ont été les figurines qui m'ont donné autant de boulot. Heureusement que mon nouvel espace de travail m'a permis de le faire dans de bonnes conditions.
Le projet à commencé le 06 Janvier 2016 pour prendre fin officiellement le 23 Mars 2016. Alors bien entendu je n'ai pas travaillé dessus chaque jour. Mais il a rempli à lui seul mon planning figurine pendant toute cette période. A savoir également que cela fait plusieurs années que ce projet mûrissait dans ma tête...








Comme à chaque fois avec les figurines Forge World et la résine en matière général, il a fallu entièrement retravailler l'état de surface de chaques pièces. Au final, des centimètres cube de poussière de résine PU...



Le gros challenge de mon projet, ajouter des bras à cette figurine. Pour m'inspirer, je me suis servi d'un bras de waithknight.



Après un dessin rapide sur un bout de carte plastique, je le positionne sur la bête pour vérifier les proportions.



Sur cette base de carte plastique qui me sert de gabarit, j'ai modelé un mélange de green stuff et de milliput. Une fois dur, je n'ai plus qu'à affiner la forme en ponçant.





Pour le petit soufflet de l'articulation j'ai utilisé des petits ronds de carte plastique réalisés avec une pince à œillet.




Pour le galbe de l'épaule j'ai réalisé une forme en carte plastique que j'ai mis en forme au seiche cheuveux sur un cylindre en acier. Une fois collé à sa place, j'ai suivi cette forme en la remplissant de mon mélange Green /Milliput.



Toujours en m'inspirant des pièces de waithknight j'ai faconné la paire de mains. J'ai commencé par réaliser la paume que j'ai équipé de tige à l'emplacement des doigts.



La fabrication des phalanges était plus compliquée. J'ai utilisé de la tige plastique que j'ai percé pour pouvoir l'enfiler sur les tiges de doigts.






Pour donner une forme d'osselet, j'ai poncé les deux extrémités de la phalange et j'ai réalisé quatre faces convexe.



 Il y a ensuite l'assemblage des phalanges sur les tiges et un petit enrichissement avec l'ajout de billes au niveau des articulations et de petites tiges plastique sur le dessus de la main.



J'ai pour habitude de finir les surfaces en appliquant sur les zones fines ou fragiles un peu de Superglue que je ponce une fois sèche.



Pour réaliser les gemmes j'ai utiliser de la Green Stuff que je roule dans le creux de ma main.




Une fois dure, je découpe en deux cette petite perle de Green Stuff. Il est possible de réaliser des gemmes allant de 2 ou 3mm jusqu'à 15 ou 20mm sans problème.


Pour finir la surface et boucher quelques creux d'assemblage, j'ai appliqué un jus de Milliput (du Milliput frais avec de l'eau).




J'ai fait de telle manière que le bras soit symétrique et qu'il me soit possible de l'utiliser à droite comme à gauche. J'ai est eu qu'à fabriquer un seul bras de cette manière et de le mouler pour obtenir une paire.




Je voulais donner un côté organique à ce revenant et apporter un peu de détaille à l'ensemble. J'ai commencé par tracer une colonne vertébrale stylisé avant de la sculpter au Dremell. J'ai accentué l'effet par la suite en faisant sortir des durites et autres tuyaux des vertèbres.




Mettre en position une figurine aussi grosse et lourde est un véritable challenge.  Oubliez la patafix, elle n'a pas assez de résistance mécanique. Il m'a fallu tiger, coller, décoller, re-tiger, Green Stuffer (oui je sais celui-ci n'existe pas).



Pour coller à l'esthétisme de l'EVA 09 il fallait que je remplace le visage du titan par un œil unique et massif. J'ai commencé par remplir la tête du titan de mon mélange Green/Milliput et la coller solidement. Une fois la pâte solidifiée, j'ai tracé l'emplacement et j'ai percé fébrilement...



Pour les aillerons verticaux des réacteurs j'ai une nouvelle fois utilisé un gabarit en carte plastique avec le profil de ma forme que j'ai galbé en deux ou trois fois à la Green/Milliput.



Une fois toutes les pièces du titan façonnées, customisées j'ai pu procéder à l'assemblage quasi définitif. Quasi parce que  je n'ai pas collé certaines parties pour me faciliter le travail de peinture.




Un de mes gros problèmes était de faire tenir les jambes dans la position voulu. Une tige passe de par en par du bassin pour tenir les anches entre elles. Puis, pour verrouiller l'angle des cuisse, j'ai tigé les têtes de fémur en travers du bassin.





Il me fallait redonner une arme au 09. Après croquis et concertation avec les amis j'ai opté pour une arme à mi chemin entre une faux et une hache. Pour les formes je me suis beaucoup inspiré des armes des waithguard et de ce qu'avait réalisé Morbäck.





Le manche est réalisé en carte plastique et corde de basse pour la prise de main. La partie cylindrique  est composée d'une tige PMMA et la lame en trois couches de carte plastique.



Le soclage n'était pas non plus piqué de hannetons. Le bestiaux pèse son poids et ne touche pas le sol...



J'ai utilisé une tige de métal que j'ai courbé. Je vous passe les multiples essais pour le positionnement. La partie recourbé passe dans le creux du socle après meulage. Avec le poids de la figurine le socle plastique fléchissait vers l'arrière. Pas grave j'avais prévu de coller une grande ardoise façonnée en ovale. Avec la rigidité et le poids de la pierre le problème était réglé.



 Pour représenter des projections dues aux deux explosion j'ai déposé des goûtes de glue sur l'ardoise.



Après avoir déposé quelques morceaux choisis, j'ai saupoudré de bris d'ardoise le socle.




Je voulais représenter un effet de lave en refroidissement au niveau des impacts. Je voulait obtenir un maximum de craquelure. J'ai donc procédé à des testes sur un socle.
Au final, le meilleur résultat est obtenu sur une surface lisse et fraichement vernis en brillant.



C'était enfin l'heure de la peinture... J'ai composé des ensembles et sous-ensemble de pièces que j'ai placé sur un support peinture.



Au fur et à mesure que j'avançais sur la mise en couleur, je procédais à des testes d'assemblage pour voir si ces couleurs se mariaient bien entre elles.



Et ce fut enfin l'assemblage final. J'ai utilisé un mélange de glue et de super glue pour les parties les plus lourdes à coller. Ça m'a permis d'avoir un peu plus de temps pour le positionnement. Je pense que j'ai laisser sécher cette colle 24h avant de toucher à la figurine.
C'était un projet très fastidieux à cause de la nature du matériaux. Beaucoup de ponçage, rebouchage et enfin le poids qui complique pas mal les choses.
Aujourd'hui j'ai beaucoup de plaisir à regarder mon revenant dans sa vitrine. Cette figurine m'a fait de l’œil depuis plus de 10 ans et je suis très content de la compter dans ma collection.

J'espère que mon retour d'expérience vous aura plus et peut-être un peu inspiré. Je vous laisse maintenant avec la galerie de photos.


Plus de photos dans la Galerie :







31 commentaires:

  1. C'est impressionnant ce travail, une sacré réalisation que voila.
    Surtout pour la sculpture intégrale du bras à partir d'un patron. Oo
    Les Eva 01 et 02 vont-ils suivre ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Stéphane. Oui les trois EVA majeures sont prévues dans le projet. Quand ? Je ne sais pas encore mais elles sont bien présente dans mon esprit ;-)

      Supprimer
    2. haha vivement la suite :) C'est vrai que l'esthétique des Eldars si prête bien ... pour peut qu'on est ton niveau ^^

      Supprimer
  2. Pourrais-tu nous dire comment tu t'y es pris pour façonner la plaque d'ardoise ? Notamment pour les deux explosions qui ont des contours bien marqués. J'ai tendance à littéralement exploser les miennes lorsque j'essaye d'obtenir une découpe "propre" :/

    Sinon, j'envisage de mettre mon matériel à jour (sous-entendu de faire des achats ^^), aurais-tu quelques conseils concernant le choix de la Dremel et du matériel indispensable pour l'accompagner ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux pas éditer mon propre message du coup, voici une suggestion de sujet à publier :

      Un sujet commun à tous les Kouzes dans lequel chacun regroupe son matériel "spécial" (autre que pinceaux et peintures ^^) du genre : aérographe, compresseur, Dremel, Tube Tool, mini étau , etc etc :)

      Ca pourrait donner une bonne base à tous ceux qui comme moi veulent aller plus loin dans la personnalisation des armées :)

      Supprimer
    2. Salut Sébastien. C'est assez simple pour l'ardoise. Les trous ont été réalisé avec une scie cloche. Ca se découpe assez facilement. Pour la forme général du socle, je façonne au marteau et burin comme un tailleur de pierres. Je pose mon ardoise sur un support qui la cale (planche de bois + chiffon) puis je frappe gentiment l'ardoise en suivant mon tracé. Je casse en suite l'ardoise à la pince.

      Pour la Dremel, personnellement j'utilise un outil similaire mais bas de gamme. Un jour j'investirai dans la marque Dremel mais pour le moment j'arrive à faire ce que je veux avec ma perceuse miniature.

      Bonne idée l'article sur le matos des kouzes, on va y réfléchir.

      Supprimer
  3. Et ben je reste bouche bée!
    Quel boulot et quelle évolution depuis 12 ans ;)
    Ça me laisse rêveur et un peu jaloux je dois avouer...

    Mais je ne perd pas espoir de pouvoir un jour affronter les successeurs des Blood Angels bien connus de mes modestes Dark Angels.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut mon ami ! Je pense beaucoup à toi en ce moment. Figures toi que je me lance dans le Age of Sigmar... Comme quoi tout arrive ;-)

      Ca serait un plaisir de te revoir et de pousser le pitou en ta compagnie.

      Supprimer
  4. Tiens, toi qui est fan à la fois de titan eldars à l'apparence organique et d'Evangelion, qu'as tu pensé des titans du trailer de Dawn of War III ?

    RépondreSupprimer
  5. J'EN SUIS FANNNN !!!

    Je trouve que c'est une idée absolument géniale d'avoir donné ce côté Giger à la moelle spectrale. Ca renforce bien la nature organique de la matière. Ca tranche bien avec certaines parties qui sont visiblement en acier corrodé. C'est simple on est vraiment à la limite de l'eldar noir.
    Bref, il y aurait un gros boulot pour sculpter les surfaces des waithknights Games Workshop mais l'effet serait vraiment magnifique. C'est un boulot pour Daouide ce genre de projet ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui sait, peut être qu'on sera tout les deux chanceux et que la phrase "C'est un boulot pour Daouide ce genre de projet ;-)" tombera pas dans l'oreille d'un sourd ! :D

      Supprimer
  6. Quand j'avais vu les photos de la fig, je me disais...ouais elle est très bien peinte mais après avoir vu ton topic, je dis bon sang quel boulot!
    Toutes tes modifs s'intègrent parfaitement et on a l'impression d'avoir une fig que l'on pourrait acheter en boutique tellement c'est bien fait. Bref, félicitations pour l'idée et le résultat final.
    vistenholder

    RépondreSupprimer
  7. Super article qui montre pleinement le travail de longue haleine ayant débouché sur cette "Masterpiece". Au vu de la pièce peinte, on ne pourrait pas forcément se douter de tout le boulot en amont, et pour moi c'est le signe d'une super conversion. Bravo !

    RépondreSupprimer
  8. Félicitation pour cette article qui montre l'énorme boulot réalisé que ce soit sur la conception, le montage ou la peinture de la bête!!!

    RépondreSupprimer
  9. Bravo, belle réalisation et bon 'pas à pas', merci de nous faire partager ton aventure et tes techniques. Je n'aurai jamais pensé à mélanger green stuff et milliput de même que glue et super glue (quoi comme glue ?) mais je vais essayer.La peinture est superbe,comme le reste....respect !!

    RépondreSupprimer
  10. Ops, juste un truc: tant de travail mériterait un fond uniforme (papier coloré) pour les photos du final !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Phil. Oui les petits trucs et astuces servent toujours 😉. Ma glue est une glue de modélisme ferovière. Malheureusement l'étiquette s'est barrée il y a un bon moment et je ne me souviens plus de la marque. Elle venait de chez Micromodèle.com.
      Les photos finish sur fond uni sont sur l'article précédent 😉

      Supprimer
  11. Beautiful. Fantastic work, you are an inspiration. I'm sorry I don't speak French to express my admiration in your native language, but always enjoy your blog regardless.

    RépondreSupprimer
  12. Autant parce que je suis bien incapable de peindre une pièce de cette taille et de cette qualité que parce que j'admire le travail de conversion de l'ensemble, je te tire mon chapeau pour cette énorme boulot.
    Travailler sur des conversions à partir du plastique dur est éjà impressionnant, le faire sur la résine de Forgeworld est juste une prouesse incroyable qu'accentue encore la pose dynamique que tu as donné à ton titan. Je trouve par ailleurs que l'arrondi de l'arme se marie parfaitement aux courbes douces du titan eldar.

    Une petite question cependant : pourquoi n'avoir pas gardé un peu de l'imagerie "piques et cuves" qui colle beaucoup à tes eldars noirs ? Je trouve ce titan étonnamment 'propre' et assez peu dérangeant au regard de certaines des références de ton armée (le piou-piou ou les ravageurs).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Docteur Half. C'est un choix assumé depuis le départ de ce projet. Une page de la théo'agonie se tourne avec ce Revenant. Toutes les figurines Eldar qui seront ajoutées à ma faction seront dans la même veine. Ceci dit, il y aura sans doute de nouveaux projets Eldar Noir avec le style qui leur correspond ;-)

      Supprimer
  13. C'est... titanesque ! ^^
    Les idées mais surtout la mise en oeuvre de cette paire de bras et de l'arme sont tout bonnement brillants.

    Le travail sur le bassin est sympa quoique très (trop ?) discret. C'est pas vraiment ce qui saute aux yeux vu l'emplacement et les zones flashy attirent tellement nos yeux avides de bôôôô dégradés !

    Je n'ose même pas imaginer ton état d'esprit au moment du perçage de l'orbite cyclopéen... Avec quoi as-tu percé ? A la Dremel par étapes ou comme un barbare à la perceuse classique avec mèche à bois de 12 ? :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Igor. Pour le perçage il s'est effectué en plusieurs temps. Premièrement je l'ai marqué avec un crayon. Puis je l'ai gravé avec un emporte pièce du bon diamètre. Je l'ai percé avec un foret à métaux d'un diamètre légèrement inférieur. Enfin j'ai réalisé la fin du perçage avec une fraise sur la mini-perceuse.
      C'est toujours un peu stressant ce genre d'étape mais l'important est de ne pas se précipiter. Le plus compliqué fut de décider de modifier le visage du revenant pour en faire un cyclope. Malgré des croquis, je n'étais pas du tout sur que ça fonctionnerait esthétiquement.

      Supprimer
  14. Salut ! Magnifique travail, titanesque !
    J'ai également un titan et les bras que tu as moulés me font de l'oeil: accepterait tu de me mes mouler moyennant finance ? Sébastien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup nausicaä.
      Malheureusement ces deux bras sont les seuls que j'ai pu tirer de mon moule. Ce dernier s'est déchiré et malgré mes réparations je n'ai jamais pu en retirer quelque chose correcte. Si je venais à réaliser un deuxième Revenant peut-être que je referai un moule mais pour le moment ce n'est pas le projet.

      Supprimer
  15. Ok. Merci d'avoir répondu en tout cas ;). Bonne continuation.

    RépondreSupprimer

Conseil:

En fonction de la qualité de votre connexion, n'hésitez pas à mettre la vidéo en mémoire tampon pendant une à deux minutes pour un visionnage plus fluide ;-)