lundi 6 avril 2015

Médik chef Pên'In Vhiass

"Il s'adapte parfaitement, et puis ça vous ré haussera le teint. Oui, la couleur n'est pas tout a fait la même mais comme je vous le disais, vous serez unique au sein de la waaagh. Comment ça? Vous avez mal. Allons, une constitution comme la votre ne saurait souffrir. Schar-Küt, veuillez asséner un coup d'anesthésiant à notre hôte. BOUM. Un coup de scie par là, une suture par ci. Et voilà le travail!" Extrait de l'opération du Nobz Scar Eul'balafré par le médik Pên'In Vhiass.


Voici le médik-chef de mes orks. Après de nombreuse années à utiliser une vieille figurine de médiko faite pour accompagner mes kommandos, il était temps de donner un peu de stature à mon médik pour aller avec les statistiques de nob. Une pince, une scie, une grosse pikouze et voilà!


La peinture est un peu plus travaillée que sur mes dernières réalisations, personnage oblige. Le vert est laissé volontairement très vif pour contrasté avec les nombreuses parties métalliques et les plaies que je voulais sombres, violacées et rougeâtres.


Les métalliques sont traités comme le reste, en partant du plus clair, ici du Mithril Silver, en allant vers du noir mat, entrecoupé de quelques glacis de Nuln Oil. pour ternir certaines parties.  On revient ensuite au mithril pour surligner les arêtes et les impactes.


La seringue à reçu un mélange de verts sombres travaillés dans le frais pour donner l'impression d'un mélange dégoutant, propre à la race orkoïde. Une couche de vernis brillante souligne la matière transparente de la seringue. 


Le gantelet rouge est là en couleur complémentaire du vert, pour renforcer la lisibilité de l'ensemble. Dans le même ordre d'idée, le blanc du crâne de l'épaulière est là pour contraster avec le noir. Les couleurs vives des câbles et des vérins apportent d'autres touches colorées pour souligner les détails et contraster avec la couleur assez sombre du corps.


Voilà pour ce bestiau. En espérant qu'il vous plaise. J'espère qu'il apportera son lot de réussite de Feel No Pain à mes précieux nobz!

A suivre...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire