mardi 23 octobre 2012

Deus ex Machina

### SCS de reconnaissance en ordre de marche. Ouverture du sas. Objectif: artefact humain en activité. En avant!###


Il existe ainsi des univers qui font courir l'imagination dans tous les sens. Des humains mi-hommes mi-machines, dévoués à l'Esprit de la Machine, en quète de connaissances et d'objets disparus, d'outils, d'armes... Des cables de partout dans des atmosphères chargées de fumées, de cliquetis et d'étincelles. Une odeur d'huile chaude, de jet de vapeur et une multitude de serviteurs affairés sur des engins d'un autre âge...

Issus de cet imaginaire, des dessins font sens, par leur esthétiques ou leur précisions. C'est à partir de ces dessins qu'est né  ma troisième et dernière armée en cours: une force de l'adeptus mechanicus. La génèse de cette armée est dûe à un des thèmes d'un des FWD et du Codex Adeptus Mechanicus de la French Waaagh. Elle devrait atteindre les 1000 points bientôt. Dans un avenir proche, elle devrait en rester là, et faire parti d'un contingent allié avec mes Whites scars. Quoi de mieux qu'une force de frappe de l'Astartes ouvrant la route à une pléthore de tunique en quête d'artefact? 




Voici un des dessins qui m'a attiré vers le coté obscure de l'Omnimessie. Une sorte de skitarii, armée d'un pistolet laser et d'un foreuse. Aucune figurine existante ne me semblait correspondre à cette démarche. J'ai donc décidé de me lancer dans un petit projet de sculpture, sous la houlette d'un briseur de vitre bien connu.


Début du green, armatures et milliput.



Début de l'anatomie. Bon, la prochaine fois, il faudra viser un corps moins bodybuildé.


Début de la robe en fimo.





Après un peu de sueur sous la cravache de mon petit maître, mètre cinquante... 
Ce début de sculpture a attendu 1 an avant d'être reprise ces derniers jours pour la finir. A suivre. 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire