vendredi 5 octobre 2012

La cavalerie a besoin de renfort...

###Protocole de téléportation terminé. Engagement de la menace la plus proche...###

Des fois, on se retrouve avec des envies d'achats... surtout avec le sortie de Dark Vengeance. Malheureusement, comme de nombreux hobbyistes, lorsqu'on fait le bilan de ce qu'il reste encore à peindre, on se trouve pris de vertige! De retour d'un séjour de pénitence assorti d'un pèlerinage à Lenton, une des résolutions prises à consister à ne pas acheter la nouvelle boîte de base avant d'avoir fini les figs de Black Reach. Ma motivation s'est tourné vers les pauvres terminators, pour changer un peu des motos, et pour apporter un surcroît de puissance feu. Ces figs accusant leur âge par leur position et n'ayant pas d'insigne particulier, il allait falloir les convertir un peu (mon neveux!!!)


  
Premier terminator réalisé et peint à partir de la figurine fournit dans le White Dwarf pour la sortie de Black Reach. Premier handicape, la posture. Seuls les bras avait un degré de liberté. Point positif, une des jambes donnait un semblant de mouvement. L'idée de départ a donc consisté à donner l'impression que le terminator marchait d'un pas décidé vers son objectif. J'ai repositionné les 2 avants bras en les tournants et en réadaptant les câbles. Les ailes sur le torse ont été supprimées et remplacé par des éclairs en milliput et une peau de bête a été sculpté à la taille, tout comme une dent pendant à l'épaulière gauche. La mise en peinture est calquée sur le reste de mon armée. En l'état, il faudrait que j'apporte un peu plus de couleur, soit sur l'écusson, soit sur le gantelet. A méditer! 


Fort de l'expérience de ce premier test, les termites de BR sont passés également sur l'établi. Pour celui-ci, les ailes sont remplacées par un éclair sur le côté gauche du torse. Deuxième handicape, avec le totor du Dwarf et ceux de BR, on se retrouve avec 3 modèles de jambes seulement pour 6 figurines. Pour les distinguer, une queue de cheval a été sculptée à la ceinture pour cacher les sceaux de pureté que l'on retrouvera sur un autre totor. Le glyphe ork provient de la planche de photo-découpe Forgeworld.


Deuxième totor: buste du sergent avec ajout d'une moustache et d'une queue de cheval sur la tête et ajout d'un poignard Space Wolf. 3 eme point sensible de ces figurines, la mauvaise définition des crux sur les épaulières gauches. Toutes celles issues de BR nécessitait d'être redéfinie sur le haut pour faciliter la peinture et la lisibilité. 


Voilà la puissance de feu. Pour lui, je lui ai laissé le choix entre un canon d'assaut ou un lance missile cyclone. Ce dernier est aimanté sur le dos du bestiau tandis que les bras droits sont justes clippés sur le téton d'origine. Le canon d'assaut s'est vu ajouté une queue de loup et une épaulière SW.


Le gantelet provient  également de la boîte de terminator SW. Enfin un collier de dent de loup a été sculpté sur le torse, et l'insigne sur la genouillère supprimé, toujours pour différencier au maximum les armures semblables.


Pour le 4eme larron, ajout d'éclair de chaque côté du torse, ajout d'un poing tronçonneur des totors classiques et d'un fulgurant SW. 


Enfin, le sergent Hal Orséphur Khan. C'est de loin mon préféré par l'utilisation d'un torse classique et l'ajout d'une tête de SW et d'une queue de cheval des motards SM du Chaos. La encore, ajout d'un fulgurant de SW et d'éclairs sur le torse. La partie la plus difficile de la conversion a été l'ajout d'une épée des anciens régiments de squelettes au bout de l'épée énergétique. Là aussi, la démarche se voulait dynamique mais posée, montrant la sérénité du soldat qui ajuste ses tirs.



Voilà une petite escouade prête pour la sous couche. A suivre. 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire