samedi 27 juin 2015

Scarabée Intrépide: "Painting of"

Burning Skies, Chapter IV


Salut à tous!

Aujourd'hui je reviens un peu sur la peinture du fameux Scarabée Intrépide histoire de vous faire part des couleurs et techniques utilisées.


J'ai commencé par sous-coucher tout ça en noir, avant de masquer toutes les parties "mécaniques" et de re-sous-coucher les plaques d'armure en blanc.
Le but est bien sur d'avoir des couleurs très éclatantes sur les plaques d'armure jaunes, là ou la structure de l'engin est sensée être plus en retrait.
J'ai ensuite appliqué 4 couches de Golden Yellow au pistolet à peinture sur ces plaques d'armure. J'ai utilisé le pistolet pour aller plus vite, mais aussi pour avoir une couche bien homogène.
Une fois cette couche de base bien sèche, on peut passer au traitement de ces zones avec les teintes ci-dessous:


Pour les ombres, j'ai simplement passé une multitude de glacis orange (Yellow glaze + Bloodletter) dilué au Lahmian Medium, de façon à générer des ombres toutes en douceur. J'en ai passé... je pense bien 7 ou 8, en réduisant à chaque fois la zone d'action et la dilution (pour que ce soit plus foncé). Les creux ont reçu des linings de Flesh Wash.

Les éclaircissements ont été réalisés sur ce même principe de glacis multiples, en ajoutant du White Scar à la couche de base. Dilution au Lahmian Medium toujours (avec un peu d'eau), les glacis font moins d'auréoles et les transitions sont plus faciles à estomper.
J'ai par la suite surligné les arêtes avec du White Scar dans lequel j'ai mis un soupçon de Golden Yellow, pour obtenir une sorte de blanc cassé.


Les zones bleues (de même que les marquages par la suite) ont reçu une couche de base de Stegadon Scale Green (trop belle cette couleur!). Les éclaircissements sont traités par la même technique de glacis plus ou moins dilués, en ajoutant du Space Wolf Grey à la teinte de base.
Pour les ombres, j'ai simplement ajouté du noir dans le Stegadon (ici du noir army painter, je l'ai simplement transvasé dans un pot à bouchon vissé car je hais ces pots-pipette de m*rde)



Voilà ce que donne la plaque de blindage centrale avant de recevoir le battle damage, et voici ce qu'elle donne après (je reviendrai sur les effets d'usure par après):


Tout ça pour dire que les effets d'usure rajoutent énormément de vie et d'intérêt aux surfaces, il ne faut pas être effrayé si votre blindage paraît un peu fade à ce stade.
Cependant, il ne faut pas tout miser sur ces effets qui ne masqueront jamais une peinture pauvre en dessous, aussi bien réalisés soient-ils.



La structure du vaisseau a été peinte en cuivre en utilisant les peintures ci-dessous:


Le Castellax Bronze a servi de couche de base. Je comptais l'appliquer en brossage intensif, mais c'est impossible. Ces peintures pour aérographe Forge World ne s'utilisent qu'à l'aérographe, soyez prévenus! J'ai donc appliqué cette base au pistolet.
Ensuite j'ai fait 3 ou 4 brossages très intensifs de Hashut Copper (probablement la meilleure peinture métallique que j'ai jamais utilisé, je la kiffe à un point si vous saviez! C'est simple, on a l'impression de peindre avec du métal liquide!), avant de finir par un léger brossage de Runelord Brass.

Pour le vert-de-gris, c'est simplement deux étapes: une première couche un peu large de Scaly Green (du Sotek green fait très bien l'affaire) bien dilué. Je fais ensuite un mélange 50/50 avec du blanc, tout en diluant moins, et je passe ça au pinceau de détail fin dans les creux.



Les turbines ont des formes relativement différentes de la partie centrale, j'ai donc choisi de les traiter de façon vaguement différente. J'ai adapté ma couche de base selon la technique dite du "facetting", en fonction de l'orientation de chaque panneau de blindage, comme sur l'image ci-dessous:

 

Cela permet à l'oeil de s'adapter et de lire le volume avec plus de facilité, dès la couche de base. Les éclaircissements et ombrages ont été traités de la même manière que détaillé précédemment.


Le pilote dans sont cockpit a été peint à part puis collé par la suite. Comme il était quasiment invisible avec la verrière, j'ai décidé d'intégrer une LED pour avoir un effet sympa et le mettre un peu plus en valeur.
D'habitude je suis pas fan de ce genre de gadget, mais positionné habillement, en éclairage indirect, l'effet peut être assez saisissant.
Le pilote en lui-même, étant baigné d'une douche de lumière verte, a été peint de façon sommaire avec les mêmes couleurs que sa version à pied, un aplat, un lavis, un éclaircissement.

Passons maintenant aux petits effets qui parcourent la coque du vaisseau:


Les éraflures sont réalisées au Charadon Granit dilué. Il est recommandé d'utiliser un pinceau fin, mais pas trop histoire d'avoir un peu de réservoir pour avancer relativement rapidement.
C'est la technique de battle damage la plus longue, mais incontestablement celle qui rend le mieux.

Sur les zones bleues, c'est la même technique en utilisant simplement le Golden Yellow de la couche de base. L'idée est de donner l'impression que la peinture bleue se décolle et révèle le jaune d'en dessous.


Les effets de brûlure suivent le même principe, ils sont juste un peu plus gros que les éraflures. Charadon Granit donc.
Après j'ai appliqué des glacis de Flesh Wash dilué au Lahmian Medium tout autour en essayant de fondre la transition avec la couleur de la coque. L'idée n'est pas d'avoir un dégradé parfait, quelques auréoles donnent souvent un rendu plus naturel.
Il faut répéter l'opération plusieurs fois, en réduisant la zone d'action autour de la grosse éraflure pour donner cette impression de brulé.


Le bout des canons laser est traité de la même manière. De l'encre noire vient terminer le dégradé à l'extrémité avant de surligner les arêtes avec une teinte métallique (ici du Ironbreaker).

Et voilà! N'hésitez pas si vous avez des questions ou si quelque chose n'est pas clair, je repondrai avec plaisir.

Les photos de la bête terminée sont dans l'article précédent, ou en cliquant sur cette image:




Buuuuuuurning Skies!!!!  :-)

5 commentaires:

  1. quelle patience... un enorme bravo

    RépondreSupprimer
  2. Merci beaucoup pour cet article, c'est incroyable de voir qu'on peut passer autant de couches diluées... Ça m'effraie un peu pour tout dire.

    Encore une fois superbe peinture, j'ai hâte de voir ce que tu nous réserves par la suite ;)

    +

    RépondreSupprimer
  3. Vraiment une belle bête!

    Aurais tu les rushes du montage de ta led, ou un petit tuto de "Comment utiliser une LED dans une figurine?"

    Surtout quel montage electrique et où se procurer les pièces...

    Parce qu'on trouve pas mal de tuto où on voit comment placer les LEDs dans le modèle mais pas comment faire le circuit, et pour ceux qui n'y connaissent pas grand chose en electronique, ça pourrait beaucoup aider ;)

    Bravo encore

    RépondreSupprimer

  4. Merci les chefs!

    c'est incroyable de voir qu'on peut passer autant de couches diluées... Ça m'effraie un peu pour tout dire.

    En fait ça permet surtout d'avoir plus de contrôle de l'effet que tu effectues. Si tu fais plus d'étapes tu vas pouvoir plus facilement te rendre compte du moment où il faut t'arrêter.

    Aurais tu les rushes du montage de ta led, ou un petit tuto de "Comment utiliser une LED dans une figurine?"

    Surtout quel montage electrique et où se procurer les pièces...


    Ca fait longtemps que j'avais ce kit LED, désolé je sais plus d'où il vient (un magasin de modélisme quelconque)
    Mais c'est un truc tout fait, je n'ai eu à faire aucune soudure ou aucun branchement.
    Google est ton amis!

    RépondreSupprimer
  5. Il est magnifique ce Scarabée !

    Petite question au passage : Par quelle peinture GW peut-on remplacer le Castellax Bronze ? Warplock Bronze ? Tin Bitz ? Autre chose ?

    Aller, j'en profite pour annoncer que je vais honteusement te voler le schéma de peinture de tes petits communistes pour l'appliquer à mon armée Ork à thème débile pour des Orks : aucun piéton ! ^^

    RépondreSupprimer

Conseil:

En fonction de la qualité de votre connexion, n'hésitez pas à mettre la vidéo en mémoire tampon pendant une à deux minutes pour un visionnage plus fluide ;-)