samedi 29 octobre 2016

Painting nuances...



Salut tout le monde!

Un petit article au sujet de la peinture de nuances aujourd'hui. J'avais fait un demo-pod à ce sujet lors du dernier Warhammer Fest, et j'avais peint cette tête de Maw-Krusha en guise d'exemple.

Ce type d'exercice qui consiste à peindre des nuances sur la peau d'une créature pour lui insuffler plus de vie et de réalisme est très adapté aux gros monstres, ceux-ci offrant de larges zones sur lesquelles s'amuser. Passons au vif du sujet:



Sur une base de Nurgling Green, j'ai passé un lavis de Biel Tan shade légèrement dilué, puis un mélange de Biel Tan shade + noir en lining dans les creux (notamment autour des écailles).
C'est à ce stade là, entre ombrage et éclaircissements, que j'applique mes nuances.


J'ai utilisé différents Shades Citadel qui fonctionnent très bien pour ce genre d'effet. Ils permettent d'appliquer un filtre coloré que vous pouvez moduler simplement en ajoutant plus de couches.

J'ai appliqué du Carroburg Crimson tout autour des dents, des oreilles et des cornes. Je n'ai fait que deux passages autour des dents et des cornes, trois sur les oreilles que je voulais plus rosées.


Ensuite j'ai appliqué du Druchii Violet autour des cornes les plus grosses, pour simuler le fait que la zone est plus sollicité par la pousse d'une grosse corne (en plus, ce genre de corne/dent pousse très vite chez les créatures orcoïdes, la peau doit pas mal morfler dans ces zones)
Autour des yeux, je passe du Coelia Greenshade en deux passages, qui va donner une teinte légèrement plus turquoise.


Une fois les lavis secs, c'est le moment de passer aux éclaircissements. Cette partie là semble bizarre de prime abord, car on va utiliser la couleur de la couche de base pour éclaircir, même au dessus des zones qui maintenant sont d'une autre couleur.
Je reprends donc mon Nurgling Green, et je trace mes éclaircissements sur toutes les arêtes. C'est bizarre de prime abord comme impression, tu croirais t'être planté de pot, mais le fait de revenir par dessus avec la teinte de base va lier la nuance à l'ensemble, et va donner l'impression que celle-ci est sous la surface (ce qui est une très bonne chose car la peau est sensée avoir une légère transparence).


Je continue mes éclaircissements en ajoutant du Screaming Skull au Nurgling Green, puis Screaming Skull pur sur les arêtes les plus saillantes.

Vous pouvez également faire intervenir des nuances dans les éclaircissements. Je voulais que le tour de la bouche ressorte différemment du reste, simplement parce que ce sont des sortes de gencives et pas de la peau écailleuse comme sur le reste de la fig. J'ai donc fait mes éclaircissement en Kislev Flesh, en y ajoutant par après du Screaming Skull, de façon à obtenir une teinte proche de la peau humaine, et donner l'impression que cette zone est plus molle.

Par la suite, je peins le reste des détails: les cornes en noir, éclaircies au noir + Sotek green, puis Sotek pur, pour finir avec Sotek + Celestra Grey, et enfin des petits points de Celestra pur sur le bout des pointes.
Les yeux sont peints en Flashgitz Yellow, puis reçoivent une couche de Fuegan orange. Je les éclaircis ensuite au Flashgitz de nouveau, puis Flashgitz + blanc avant de finir par un point de blanc pur.


Edit explicatif sur le choix des teintes, par Alskayer:

"En effet, ici, au niveau de la peau, sur une base de vert plutôt chaud (car plus de jaune que de bleu), tu contrastes avec une teinte chaire (non-éloignée du rouge, sa complémentaire) qui donne un premier contraste, tout en donnant une palette chaude et claire à la peau.
En opposition, tu pars d'une base noire pour les dents et cornes, que tu éclaircis au bleu, une couleur froide.
Du coup, ca donne une belle opposition chaud/froid et clair/foncé, avec une transition au violet pour lier un peu les deux. Et l'oeil jaune-orange en point chaud ultime.
"


Voilà! Avec un peu de chance (mais surtout de pratique) ça vous permettra d’insuffler un peu de vie à vos monstres. Comme dit, c'est plus facile à mettre en place sur de grandes surfaces, mais ça marche aussi sur de plus petites figurines (le Skaven ci-dessous en a également reçu):


Bonne peinture!



7 commentaires:

  1. Merci pour ce tuto :)
    J'avais cru entendre que c'était toi qui l'avait sculptés cette fig. Légende ou pas ????
    Encore bravo a tous pour vos réalisation

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Réalité ! C'est dis dans l’article Work Stuff de Mai 2016. Son premier monstre (et l'un des plus beaux) !
      Et je ne t’oublie pas Morbäck. Très bel article que tu nous présente là avec pléthore de détails et de précisions. franchement bravo pour la peinture et merci de le partager avec nous d'autant qu'en ce moment je bloquait un peu niveau peinture et modélisme... Tiens si tu avais une idée de conversion Orques sauvages AoS tu me dirais quoi, parce que je suis à deux doigt de terminer mon armée et j'ai pas mal de rabiots dont je ne sais pas quoi faire. Si jamais une idée te viens, merci de bien vouloir la partager avec moi...
      Et encore bravo pour tout le travail que tu fournis pour la communauté !

      Supprimer
    2. Oui en effet ce monstre est de moi! ;-)

      Pierrotte pour tes idées de conversions orques sauvages, regarde dans ce qui se fait dans le reste de la faction destruction et que tu aurais envie de jouer! Des fois ça donne des idées!

      --
      morbäck

      Supprimer
  2. Hello Morbäck !
    Ton article est super, merci pour tous ces détails.

    Ceci dit, je pense que tu pourrais aller encore plus loin dans ton article, aller jusqu'au pourquoi du choix de tes couleurs. Parce qu'ils sont judicieux et moins d'être anodin, et c'est le choix de nuancer telles et telles couleurs ensemble, d'en opposer d'autres, etc,... Qui rend l'ensemble superbe et cohérent visuellement :)

    En effet, ici, au niveau de la peau, sur une base de vert plutôt chaud (car plus de jaune que de bleu), tu contrastes avec une teinte chaire (non-éloignée du rouge, sa complémentaire) qui donne un premier contraste, tout en donnant une palette chaude et claire à la peau.
    En opposition, tu pars d'une base noire pour les dents et cornes, que tu éclaircis au bleu, une couleur froide.
    Du coup, ca donne une belle opposition chaud/froid et clair/foncé, avec une transition au violet pour lier un peu les deux. Et l'oeil jaune-orange en point chaud ultime.

    Et c'est l'association des nuances et de tes choix de couleurs qui fait que ça marche si bien ;)

    Ceci dit, encore une fois, super article, et merci pour tous ces détails !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Alskayer!

      Tu as tout à fait raison, j'aurais du expliquer ce choix des teintes!
      Je ne l'ai pas fait simplement parce que ces choix ont été faits sans trop y réfléchir. Mais ton analyse est tout à fait pertinente, je me suis permis de l'intégrer au corpus de l'article pour que personne ne passe à côté (dis-moi si ça t'embête)

      Merci pour ton retour en tout cas!

      --
      morbäck

      Supprimer
  3. Merci pour cet article très intéressant. C'est toujours un plaisir de voir comment les "grands" font :-)
    Je pense que comme l'écrit la personne du dessus quelques explications sur le choix de couleurs compléteraient super bien cet article, en tout cas pour des peintres de mon niveau pour qui le choix des couleurs est pas toujours évident.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Julien!

      Comme dit au dessus, Alskayer a fait mouche, j'ai donc intégré son analyse à l'article.
      Si tu as d'autres questions quant au choix des teintes, n'hésite pas!

      --
      morbäck

      Supprimer