samedi 24 mars 2018

Pandemoium Genesis Plaguemarines reinforcement




Bonjour à tous, ce mois-ci je vous présente une petite mais néanmoins efficace extension pour ma nouvelle unité de plaguemarines qui sortiront sur les tables pour la sauterie des Kouzes à Lenton.


Une petite photo de groupe pour vous montrer la cohérence d'unité dans son ensemble. Le travail de Morbäck sur ces pesteux est superbe, les différents détails sont très agréables à peindre et certaines textures très plaisantes. Au final, la quantité de détails par figurine est exceptionnellement élevée.



Le premier ajout a été un plasma. La seule modification a été l'ajout d'une tête MK3 Forgeworld, bien que j'aurai préféré les nouvelles versions plastiques beaucoup plus symétriques. 



L'épée a été l'occasion de jouer un peu avec les effets. Ici, ce sont les Smokes et Clear Red de chez Tamiya qui ont été mis à profit. La texture donne une impression de plaie suintante et pourrie mélangée à une sorte d'huile... Dégoûtant!


Le tissu en cuir me paraissait approprié pour représenter la lourdeur du matériau associé à celle de la côte de maille. 



Le second ajout, avec simple bolter vient de la boîte Plague Bethrem. Après un moment de déjà vu, je me suis rendu compte qu'il s'agissait de figurine miroir de celles vues dans la boîte Dark Imperium. Malin et efficace, car quelques modifications mineures permettent une bonne différenciation.


Ce coup-ci la lame a été traité plus comme une chair irrité, donc plus "sèche" que la précédente. 




Mon troisième perso porte le fuseur de la bande. J'aime beaucoup ce look old school, avec les tuyaux latéraux.




L'un de mes détails préférés, c'est l'ajout d'embout de fuseur, comme si ce dernier pouvait être une pièce usable. Je les ai un peu rouillé pour donner l'impression qu'ils sont là depuis un moment déjà, contrairement à l'embout utilisé qui tire plus sur le noir brûlé.


Je vous ai déjà dit que ces figs avaient plein de supers détails? Passons un peu de temps sur quelques zooms.



Les cornes sont omniprésentes sur toutes les figs. Généralement je les enlève mais ici j'ai fais une exception car elle s'intégrait bien à la fig et donnait une hauteur particulière avec le personnage vue de face (cf plus haut). Pour les teintes, sur une base os, j'ai passé plusieurs bruns de plus en plus foncé, puis un ocre et un brun chaud pour saturer un peu les teintes. J'ai fini par du noir et un éclaircissement en blanc.


Ce visage est mon préféré de tous. Il rappelle les portepestes avec son oeil unique et est vraiment dans l'esprit que j'avais donné à mes premiers Pandemonium Genesis. À partir du vert désaturé de l'épaulette sensé rappeler la Death Guard, j'ai tiré les traits vers un vert plus vif et la corne vers du rose pour donner un aspect chair. La langue, après quelques jus de rose/rouge à reçu une couche de vernis brillante pour représenter une muqueuse. 


Les grenades un peu dans l'esprit grenade WW2 sont très différentes les unes des autres. C'est l'occasion de s'amuser un peu avec les nuances. Ici sur une base Elysean green, j'ai passé des wash Strong et Dark Tone, éclaircit au vert de base, puis en ajoutant progressivement du blanc pour finir par des micro points de blanc pur.


Difficile de ne pas tomber dans le patchwork quand on veut traiter tous les détails. J'ai traité les bulles comme des gros bubons. Pour renforcer cet aspect j'ai ajouté un semblant de vascularisation, comme si le corps du marine avait fusionné avec l'armure.



Le plasma part d'une base blanche et dont les arrêtes sont peintes en noir. Ensuite, un premier voile de vert est appliquée avant de recevoir 4 ou 5 glacis faits à base de pigment vert fluo et de médium.


Voici quelques détails supplémentaires de rouille ou de chair en putréfaction, le tout toujours agrémenté de nuances vertes ou chair. J'aime beaucoup ce mélange improbable de teinte tantôt saturée (tentacules, détails) tantôt désaturées (armures, chairs mortes). Les jeux d'oxydation entre les bronzes et les métaux ferreux sont autant de possibilité d'ajouter des nuances chaudes (rouille orangé) / froides (vert-de-gris).




Et voilà, cet article prend fin avec une petite mise en situation au milieu de leurs compères, avant une probable fin plus tragique mais néanmoins grandiose sur les splendides décors de Lenton. J'ai hâte!!!



4 commentaires:

  1. Riche idée que de me peindre l’armure de façon à ce qu elle transparesse un peu organique, ca marche très bien!

    RépondreSupprimer
  2. Bien beau travail sur ces marines. Tu as fort bien traité les détails si nombreux proposés par les figurines ( le père Morbäck nous a gratifié d'un boulot proprement exceptionnel).
    Comme relevé par mon VDD, la vascularisation autours des bubons fonctionne particulièrement bien. Le reste du traitement des détails est tout aussi réussi. Chapeau !
    J'espère que le boulot investi sur ces petits gars leur donnera envie de survivre plus longtemps sur la table ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci BadKarma,

      Je suis bien d'accord sur le travail de sculpture. Pour ce qui est de leur durée de vie sur les tables, ils ont fait leur baptème du feu ce WE et ils s'en sont bien sortis. Enfin mieux que les Pox et les cultistes.

      Supprimer