samedi 29 juin 2019

Deep in Ghyran...


Salut à toi, âme perdue des Royaumes Mortels!

Voici une figurine qui est une conséquence de l'excitation ambiante autour des peintures Contrast.
Oui j'avoue, même si je barbouille avec ces dernières depuis quelques mois déjà, comme tout hobbyiste je suis sensible et curieux au sujet de la hype qui entoure ces supers peintures. Je n'ai pas résisté à faire un test de schéma de couleur en les utilisant.
J'espère que cet article sera utile, ou à défaut instructif, à certains d'entre vous.

J'ai vu beaucoup de gens sur différents canaux (blogs, facebook, chaîne youtube...) essayer de peindre des figurines uniquement avec ces peintures. C'est tout à fait possible, mais de mon point de vue la meilleure manière de les intégrer à nos projets hobby est de ne pas laisser de côté ses acquis de hobbyiste et de les intégrer à ce qu'on sait déjà faire.

Lorsqu'on peint une armée, les étapes les plus fastidieuses/laborieuses/reloues/chiantes (rayez la mention inutile) sont souvent les bases, les linings dans les creux, et surtout, SURTOUT, les éclaircissements sur les arrêtes.
J'en sais quelque chose, ayant peint de nombreuses armées au cours de mon aventure de hobbyiste.
La figurine que je vous présente aujourd'hui est un résultat de tous ces constats:


Je me suis pris au jeu de peindre un Stormcast Eternal (ça aurait pu être un Space Marine, je voulais un fantassin emblématique) en guise de fig test, comme si je planifiais une nouvelle armée.
Lorsque je peins mes armées, j'utilise souvent des techniques dîtes "de voleur de poule", une expression fleurie qui veut simplement dire: "faire le minium syndicale mais détourner l'attention avec deux trois zone qui pètent pour donner l'impression que c'est bien peint".

Beaucoup me diront: "ouais, on connait!", et ils auront raison. C'est la base de la peinture d'armée tabletop + à laquelle on aspire tous.


Pour ce Stormcast, j'ai donc décidé de peindre la majorité de la fig avec les Contrast. Je choisissais au préalables les zones d'importance comme étant le casque, les épaulières et la hache comme point focal qui recevrait plus d'attention que le reste.

Ce que je fais sur la majeure partie de mes armées de toute manière. L'idée est juste de "démocratiser" le procédé et de l'adapter à ces nouvelles peintures. En avant !


J'ai sous-couché cette fig avec du Greyseer, car je voulais que mon noir soit un peu froid (pour contraster avec le socle très "chaud" du royaume de la Vie que j'avais en tête).
J'ai tout d'abord appliqué une couche généreuse de Black Templar sur toute l'armure (hormis le casque et les épaulières).


Bon ok, là vous allez dire que je parle trop et que ça fait trop de théorie !
Les peintures Contrast ont cette propriété de générer couche de base et ombrage / linings dans les creux en 1 passage. Fact!
Il me restait toujours les arrêtes, ô combien fastidieuses, à gérer.
Peignant avec ces techniques depuis des années, je sais que des fines couches de peinture adhèrent mal sur une sous-couche claire. J'ai donc décidé de tourner ça à mon avantage en employant une technique d'éclaircissement peur orthodoxe: J'ai frotté l'ensemble des surfaces noires avec de la paille de fer.


C'est tout bête et brutal, mais ça m'a permis de faire ressortir la majeure partie des arêtes de la figurine, en moins de 60 secondes. Vu que le rendu fait un peu "battle damage" (évidemment, on gratte littéralement la peinture!), j'ai aussi utilisé une pince de modélisme très fine pour faire des rayures autour des arêtes, en rayant la peinture pour de vrai.

Le pagne a reçu une couche d'Apothecary White, avant un passage de Militarum green dilué au médium en bas de celui-ci.
Le tour et le dos du pagne ont été peints en Khorne Red, ombré au Nuln Oil, avant d'ajouter du Grey seer  à la couche de base pour surligner les arêtes.



Fort de cette solide base plus que convaincante sur le noir et le pagne (effectuée en un rien de temps), j'ai entrepris de peindre les zones d'importance avec plus d'attention.
J'ai fait une couche de base de Khorne Red sur les épaulières, avant de faire de multiples éclaircissements successifs, dans le frais, d'Evil Sunz Scarlet. J'ai ensuite ombré ces zones en ajoutant du noir à ma couleur de base, avant de surligner les arêtes avec un mélange d'Evil Sunz Scarlet et de Jokaero Orange.
J'ai ensuite appliqué un glacis fait d'un mélange 3:1 de Contrast Medium et Blood Angels Red pour lier mes transitions et apporter de la profondeur à mon rouge.
Vous l'aurez compris, c'est une des zones qui a reçu le plus d'attention, même si sur une surface réduite comme celle-ci c'est finalement très rapide.



J'ai ensuite appliqué une couche de Gore-Grunta Fur sur le cuir du pommeau, et du Aethermatic Blue sur les symboles de comète de l'épaulière et de la hache.
Pour le doré, j'ai fait une base de Retributor Armor ( #troplove #meilleurdorédel'histoire #tagueleonn'estpassurinstagram) puis j'ai passé un lavis de Reikland Gloss. Comme j'aime  le doré 'Eavy Metal classique, j'ai passé un léger glacis de Chesnut Ink, mais c'est vraiment pour faire vibrer la corde nostalgie.
Après avoir peint tous les petits rivets de l'armure en Retributor Gold (un truc qui marche pas mal et que je fais de plus en plus: peindre les rivets d'une autre couleur pour apporter du contraste), j'ai uniquement éclairci les arêtes du casque avec un mélange de Retributor et Stormhost Silver.

Il est temps de passer au socle, pour lequel je vous ai fait un petit tuto:




L'idée était d'avoir un truc un peu marécageux/jungle, dans le style de ma table jungle.

J'ai commencé par faire des dômes en green stuff sur le socle.


Après avoir collé la fig en place, j'ai fait un mélange de Valhallan Blizzard (prêté par petit-Christian) et de Dark Angels green sur ces différents dômes.


J'ai ensuite passé une couche de Wraithbone dans les creux entre les dômes, en y ajoutant petit à petit du Dark Angels Green comme les surfaces s'étendaient. Honnêtement, vu le résultat final, cette étape était superflue (les aléas de la recherche!)


J'ai ensuite brossé les dômes au Camo Green (vieille référence, désolé. L'Elysean Green est probablement très proche?)


Pour les herbes hautes, j'ai utilisé les mêmes plantes d'aquarium que sur ma table.


J'en ai coupé des morceaux, collés sur les bords de la zone humide.


J'ai ensuite collé des touffes de cette poudre Life Color qui fait une mousse très convaincante, histoire d'apporter un peu de contraste.


Puis j'ai passé une grosse couche d 'Ardcoat mélangée avec du Warp Lighting:


Avant de répéter l'opération, après séchage, en remplaçant le Warp Lightning avec du Dark Angels green. La superposition des couches donne un effet de profondeur, comme sur mes socles Plaguebone.


Après peinture du tour du socle en noir (oui, je suis de cette école), la figurine est prête au combat!



J'entends beaucoup depuis qu'on a ces peintures au boulot: "en fait, c'est peindre comme Max il peint ses armées".
Ben ouais. Et ce qui aurait pu me saper le moral à me dire "tout le monde va facilement pouvoir reproduire les techniques que j'utilise" a finalement réussi à me mettre en joie.
Certes, ça facilite mon hobby au quotidien, mais c'est un nouvel outil qui participe à rendre possible ce que finalement, avec l'équipe du Blog, on travaille à accomplir depuis des années: rehausser le niveau Tabletop. Attraper la barre de ce qui est le standard de la peinture d'armée, et la remonter, à la force de notre coup de pinceau et de nos explications, pour que ce qui était un Tabletop + il y a 10 ans soit juste un Tabletop basique maintenant.

(Revenez un peu sur l'historique du Blog, et dites-nous!)

Maintenant, prenons notre Tabletop+ d'aujourd'hui, et transformons-le en le tabletop basique des années à venir. Pour que notre plaisir sur les tables de jeu, notre immersion, la dimension cinématique n'en soit que plus grandiose.

À vous, la communauté Warhammer, aussi Contrastée soit-elle!


12 commentaires:

  1. "un nouvel outil qui participe à rendre possible ce que finalement, avec l'équipe du Blog, on travaille à accomplir depuis des années: rehausser le niveau Tabletop. Attraper la barre de ce qui est le standard de la peinture d'armée, et la remonter, à la force de notre coup de pinceau et de nos explications, pour que ce qui était un Tabletop + il y a 10 ans soit juste un Tabletop basique maintenant."

    Une superbe et sincère profession de foi d'une telle générosité et d'une telle humilité quand beaucoup se perdent dans de stériles compétitions qu'elle éclaire notre loisir partagé d'une belle luminosité.
    Bravo pour la simplicité dont tu fais preuve avec tes comparses. Je crois que tu as mis le doigt (le pinceau ?) sur ce qui fait la richesse d'une passion commune : le partage désintéressé. Et le vôtre en particulier.

    Job's done :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien d'accord, Docteur Half. C'est tout l'intérêt des blogs 😉

      --
      morbäck

      Supprimer
  2. Very nice indeed. I like the black. Is it really just the black contrast paint rubbed with steel wool? Genius, I must try it.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thanks Kym.
      Yes, that's it.
      Give it a try, it is quick and fun to do!

      --
      morbäck

      Supprimer
  3. J'avoue, j'ai beaucoup de peine à peindre comme ça, étant toujours partie du sombre au clair, mais ça commence à changer!
    Malgré le temps qui passe, je suis toujours aussi impressionné par ce blog et c'est le partage des recettes, tutos et super astuces qui m'as donner l'envie de faire le mien à l'heure des patreons à foison.
    Merci pour ces supers articles en continue !
    Anamnesis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Anamnesis.
      Oui c'est une démarche très différente de la peinture sur sous couche noire. Mais c'est une technique qui a fait ses preuves.

      Quant aux patreons, une pratique qui m'attriste au plus au point. C'est la pure monétisation de quelque chose qui était juste du partage entre passionnés, et qui était gratuit il y a quelques années.
      On commence à être seuls dans cet océan de "new-web", à l'heure des 3000 likes pour 0 commentaires, ou de la photo à 10€... Mais on tient le coup!

      --
      morbäck

      Supprimer
    2. Et oui, sharing is caring comme dis darren latham, je trouve ça fort dommage quand même
      Ca ne m'empechera pas de continuer à lire tout ces articles avec grand plaisir !

      bonne continuation!

      Supprimer
    3. Merci pour ton soutien Anamnesis!

      --
      morbäck

      Supprimer
  4. Merci pour ton retour, C'est très intéressant. Vu comment je me suis fait chier avec le bleu de mes comètes, Je suis un peu dégoûté XD
    Si jamais tu voulais jeter un oeil : https://palabres-et-songes.blogspot.com/2019/06/contrast-le-retour-de-la-revanche.html?m=1 (En toute fin d'article, désolé !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Brauwan!
      Et oui souvent les techniques les plus simples sont celles qui marchent le mieux, et les peintures Contrast aident vraiment en ce sens.
      Tu t'en es bien tiré sur le lien que tu me donnes! Essaye cette technique que je décris, peut-être qu'elle te conviendra mieux !

      --
      morbäck

      Supprimer
  5. Commentaire tardif... Merci pour le tuto, c'est vrai que ces peintures contrastes que j'ai critiqué au début sont vraiment top et ajoutent des possibilités super intéressantes. Merci pour ce que tu fais sur ce blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais de rien Nausicaa, avec plaisir!

      --
      morback

      Supprimer