lundi 30 septembre 2013

Blood Axe: Kopters

"Alors tu vois là, si tu fais tourner les plaques suffisamment vite, et bien la machine se soulève. Et la petite hélice derrière, c'est pour empêcher que le bidule tourne au lieu de l'hélice du haut. Tu captes? " Démonstration de Kled'HOuze aux autres mécanos sur le concept du Kopta.

Ma boîte Black Reach commence a être bien vide... Il était temps vous me direz. Pour cette semaine, je me suis donc atteler à mes Kopters. Les figs de base me plaisaient déjà bien en l'état. Le seul vrai défaut que je leur trouvais était ces roquettes avec des plaques, des pointes, bref, des détails incongrus et pas franchement esthétiques. Et puis les pilotes manquaient aussi un peu de dynamisme. Et surtout, deux kopters identiques, ça ne le faisait pas.


Le premier kopter s'est juste vu enlever ses roquettes et remplacer par des roquettes classiques dupliquées à partir des kombi-roquettes de la boîte de nobz. Comme la conversion était légère, j'ai aussi changer le bras droit par un bras avec un pistolet, et ajouter un bout de guidon de moto ork. Le socle a reçu une vieille ruine moulé en greenstuff (Merci Djé pour ce morceau).




Et comme c'est devenu une habitude, j'ai également joué avec les aimants pour pouvoir jouer mon kopter avec roquettes ou groflings. Une version Mega-blasta verra certainement le jour.



Le second kopter, à partir de la même base que le précédent a été plus lourdement converti. Je lui ai ajouté une grosse bombe à partir d'une vieille roquette de Chockboys et d'une portière de Land Speeder.



L'arrière est découpé proprement et allongé avec des profilés plastiques. Un arbre de transmission est ajouté pour permettre la rotation de l'hélice. Le pot d'échappement est également remplacé par un autre provenant de la grappe de moto. La tête est issu du kit du Dakkajet.







Un glyphe en photodécoupe Forgeworld est ajouté, et le grofling modulable fabriqué à partir du bolter double de la grappe de la Ravenwing.




Pour le dernier kopta, je voulais une énorme scie circulaire. A partir d'une illustration d'un kopter dans l'Imperial Armour sur Kastorel Novem et d'un engrenage récupéré chez un copain (qu'il se dénonce!) ou d'une foire au bitz, j'avais mon idée de base.




Les amortisseurs sont des profilés aluminium de 2 et 3 mm, un ressort coupé en deux et un peu de feuille d'alu (sur le goulot des bouteilles de vins). Le moyeux de la roue est fait à partir d'une rondelle de Stormtalon (rappelez vous, la pièce ronde qui permet la rotation des moteurs), d'un moteur de kikoup et de chute de plastique. De la carte plastique et de la photo-découpe habille le reste.




Pour donner un peu de vie à l'ensemble, il fallait que la scie serve à quelque chose. Un pauvre drone Tau est donc là pour l'aiguiser. La plaque au sol est là 
pour permettre entre autre une bonne tenue de l'ensemble dans cette position. Enfin, des petits étincelles sont matérialisées par des fibres de chardon récupéré dans un champs. La particule incandescente éjectée est une goutte de colle PVA. D'autres étincelles seront ajoutées sur le drone au cours de la mise en peinture.





Avec les Gros Flings jumelés d'une moto ork, voilà ce que ça donne. Et pour finir, une petite photo de famille avant peinture. Dans l'ensemble, la dynamique de l'ensemble fonctionne plutôt bien, mais le plus dur reste à venir: trouver le schéma de couleur...




A suivre...



Aucun commentaire:

Publier un commentaire