samedi 15 juin 2019

Grotesques II, le retour






Salut amis de la Théo'agonie ! C'est comme cela que je vous accueillais il y plus de 5 ans pour vous présenter un article sur des grotesques pour ma Théo'agonie.
Cinq ans plus tard je remets le couvert avec une nouvelle fournée de ces abominations issues de l'esprit torturé de mes tourmenteurs.







Toujours sur la base de figurines Rackham de l'armée de Dirz, j'ai réalisé 6 grotesques pour compléter mon unité de 4. Cette fois j'ai un peu plus converti les figurines de départ. Sans doute moins de nostalgie et quelques figurines plastiques des heures les plus sombres de ce jeu, "l'âge du pré-peint"...

Pour les conversions "coterie", rien de mieux qu'un kit de la figurine du Talos. Il y a tellement de bitzs somptueux qu'il permet de convertir au moins 5 Grotesques tout en gardant la possibilité de monter le Talos lui même. Merci au petit gars qui à sculpté ce kit.

Quoi de mieux pour avoir l'inspiration que de potasser les oeuvres du maître en la matière ?



Pour la peinture rien de vraiment nouveau. La plus grosse difficulté étant de retrouver mon schéma de couleur après tant d'années.

Le bleu


Ce bleu était obtenu à l'origine avec un pistolet à peinture. Aujourd'hui j'utilise du matériel beaucoup plus précis.
 Sur la sous couche blanche zénithale, j'ombre les parties inférieures de la figurine avec du necron abyss fondation (heureusement j'ai du stock). Je viens ensuite faire la transition avec le blanc en utilisant du turquoise hawk (il ne m'en reste qu'un fond de pot pré dilué pour l'aérographe). A la suite de ça, j'encre les creux avec du pigment bleu foncé après avoir préalablement fait mes éclaircissements au blanc. Un petit avant/après en dessous.



C'est très subtil et peu visible sur la photo quand le pigment est sec ou non vernis. Ça redessine les contours de la figurine que le travail à l'aérographe a souvent tendance à rendre flou.


La carnation


macharius solar orange




macharius solar orange, bleached bone 1/3



macharius solar orange, bleached bone, blanc 1/3/3



Eclaircissements : macharius solar orange, bleached bone, blanc 1/3/6



Glacis dégradé encore frais de mephiston red



Glacis dégradé encore frais de liche purple


High light : macharius solar orange, bleached bone, blanc, astronomican grey 1/3/6/1

Beaucoup d'étapes mais la couche la plus pénible à passer est celle de départ. Il faut tout bien couvrir et ne surtout pas oublier un petit recoin. Les étapes suivantes sont de plus en plus rapides et flatteuses à effectuer. Même les éclaircissements sont très plaisants et rapides à faire avec une peinture bien diluée et un bon pinceau (ne jamais faire l'économie d'un bon pinceau).



Petite galerie des horreurs avant de se quitter :  


Dasyatis Clone 01




Un peu moins charismatique que son frère à la crête d'épines, il évoque tout de même beaucoup de brutalité.
J'ai modifié légèrement son hachoir pour le faire un peu mieux coller à l'esthétique Drukhari.
À part ça, quelques fioles de "produitrotromystérieux" dans le dos, une plaque protectrice sur l'avant bras droit et un masque de Talos.



#1 aberration plastique




Sans scrupule, j'ai dégagé tout ce que je pouvais. Tête et bras y sont passés pour être remplacés par des éléments de Talos. Notamment un monstrueux et disproportionné gantelet. Des chaînes à crochets sont suspendues pour estropier ce que la main n'aura pas agrippé. J'ai bricolé un bouclier pour représenter la capacité qu'ont les grotesques à tanker tout ce qu'on leur met dans la mouille. Sans oublier une queue parce que c'est toujours cool d'en avoir une... Et ça rendait la figurine dynamique.



Une seconde aberration métal, la mythique et détestée créature des enfers dans confrontation.




J'avais gardé la première que j'avais réalisée il y a 5 ans exempte de grosse conversion. J'y suis allé un peu plus franco sur celle-ci. Elle a également vu ses deux bras et sa tête remplacés au profit d'éléments de Talos (toujours). La tête est une conversion avec des mandibules de... Aucune idée, c'est mon pote Xav qui avait modifié cette tête. j'ai simplement mis de petites lames au bout des moignons. Un peu comme si ces derniers faisaient de rapides va et vient pour mutiler tout ce que cette bestiole croise.



#2 aberration plastique



Toujours les mêmes modifications sur cette aberration avec le remplacement des bras et tête. Son bras gauche est muni désormais d'une machine rotative sur laquelle sont attachées 4 lames acérées. On imagine une fois encore le spectacle d'horreur qui se produit lorsque cet outil, lancé à toute vitesse, touche de la matière organique.
J'ai voulu donner un aspect trapu et une attitude teigneuse à cette aberration.



#1 Clone centurus




Vraiment des figurines que j'adorais à l'époque et je suis bien content d'en avoir fait quelque chose. Peu de conversion à part la tête et quelques fioles. Le bras avec bouclier vient également de la gamme Dirz. Le plus gros boulot, lui donner une arme de grotesque, un hachoir. C'est une conversion sur base de hachoir Talos bidouillé avec de la tige de cuivre, de la carte plastique et de la green stuff.



#2 Clone Centurus




Les deux centurus forment une paire qui se veut être les gardes du corps du Haemonculus. Je trouvais que leur posture se prêtait bien à ce rôle "fluffique". Il a exactement les même conversions que sur le premier.





La horde se rue sur les pauvres victimes qui se retrouveront très vite mis en pièce par ce concentré de folie meurtrière...




Au final une unité sympa sur laquelle je me suis bien amusé à créer des figurines de cauchemar. C'est vraiment ce qui m'avait motivé à l'époque et c'est encore ce qui me plaît le plus dans cette armée.
Bientôt vous verrez passer un article sur des Wracks et une petite mise à niveau V8 de mon armée de la Théo'agonie.






3 commentaires:

  1. 10 Grotesques. Ca va faire très mal sur les tables de jeu ! :)

    RépondreSupprimer
  2. Elles/ils ont de la gueule tes grotesques.
    Comme à ton habitude, gros boulot de conversion, chapeau.
    Et ça fait plaisir de voir ton schéma "Theagonie" de retour :-)

    RépondreSupprimer
  3. Woha c'est génial ça !
    Javauzvoas vu les premiers à l'époque mais là je dis chapeau. Avec du Dirz En plus, quel homme de goût ;)

    RépondreSupprimer