samedi 4 juillet 2020

Stingfighter Fastback



Stingfighter Fastback, un coupé cabriolet pour le baron cet Été !



Sans crier gare, une idée a germé dans mon esprit il y a quelques semaines. En me baladant sur Instagram, je suis tombé sur la photo d'un Ho 229. Petit chasseur bombardier allemand de la seconde guerre mondiale. J'ai eu un coup de foudre. Sa forme épurée et ses deux turbines de chaque côté du cockpit m'ont séduit.

Ce qui suit fut une évidence pour moi, il fallait que j'extrais cette idée de ma tête en donnant forme à ce qui m'obsédait désormais. Tout ce que je visualisais tombait sous le sens en observant la grappe d'éléments qui composent un Voïdraven. J'avais ce kit depuis plusieurs années pour un autre projet de conversion qui n'avait pas abouti. Mais cette fois-ci, ce serait la bonne !

Un seul point à vérifier, est-ce que la modification du fuselage est possible sans devoir trop charcuter de plastique ? Une fois encore, le destin allait dans mon sens, regardez plutôt.




Quand tout s'imbrique aussi facilement il n'y a plus de doute à avoir. Une fois ce point important dépassé, tout le reste de la conversion serait facile, long, mais facile.








Dans les grandes lignes la conversion est simple. J'ai raccourci le fuselage en supprimant le cockpit du pilote Voïdraven. J'ai trouvé un point de jonction qui me permettait de faire correspondre le fuselage et les entrées de réacteurs.

Je ne voulais pas de la queue en canard colvert mais une terminaison en pointe comme sur une Chevrolet Corvette Stingray Fastback de 1963. Cela me permettra de placer un gros pochoir avec l'emblème du baron.





Le cockpit ouvert permet de mettre en évidence le pilote en position de motard (faisant ainsi un rappel au fait que tout pilote de chasse Drukhari était pilote de jetbike à l'origine).
J'ai pu donner un vrai caractère au pilote en lui ajoutant un masque de diable (c'est un clin d'oeil à Michael Schumacher que l'on a longtemps surnommé "le diable rouge" lorsqu'il était au volant de sa Ferrari).






 Je lui ai également ajouté un ruban de ceinture Harlequin. Cela lui donne un caractère romantique et renvoie à l'image populaire du foulard de soie que les gens portaient dans les avions à cockpit ouvert ou au volant des cabriolets des années 50-60.






J'ai traité le socles comme pour le Swordfighter du baron. J'utilise une épave d'un véhicule de la Théo'agonie pour faire le lien avec le reste de l'armée.





L'armement est aimanté. J'utilise toujours le même sens de polarité pour tous mes véhicules ce qui me permet de les passer de l'un à l'autre. Utile quand on a qu'une paire de lances de ténèbres pour ce que je considère comme des Razorwings. 








Encore une série de photos sous un autres angles :








J'espère que ce nouveau jet vous plaira également.
Je vous laisse un lien pour la galerie complète de photos.






10 commentaires:

  1. Comme je ne connais pas le modèle de départ, je suis infoutu de voir ce qui est converti / ajouté / transformé. Ce qui est le signe d'une transformation réussie... Belle pièce !

    RépondreSupprimer
  2. Merci Jaeckel, c'est en effet un compliment pour moi.

    RépondreSupprimer
  3. C'est superbe! Ce sont tes conversions et tes eldars noirs qui me font vraiment me poser la question d'en ajouter à ma force eldar... Chapeau bas monsieur!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Zabu02. N'hésite pas, cette armée et ces figurines sont vraiment géniales.

      Supprimer
  4. Une superbe conversion qui me donne envie de la reproduire juste car je trouve que le rendu est vraiment superbe :D

    Et maintenant, que dire..... 3 mois sans nouvel article. Si celui-ci est le dernier, il clôture magnifiquement le Blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sébastien D. Si tu te lances dans une conversion je serai curieux et heureux d'en voir le résultat. Je t'y encourage.
      Heureusement ce n'est pas le dernier article.

      Supprimer