samedi 31 octobre 2015

Sorcier Angkor Üsthil Fhalükejeulsus



"Notre seigneur Angkor Üsthil Fhalükejeulsus est notre guide dans la voie de la pestilence, de la contagion et des maux. C'est le hérault de Nurgle!" Extrait des écrits impies sur un monde déclaré Perditas par l'inquisiteur . NB: ces écrits ont été détruits et des copies scellées ont été conservé pour les besoins de la poursuite de ce renégat, agent du Chaos. 

Certains l'auront aperçu sur le billet du French Waaagh Day. Revenons un peu plus en détails sur ce personnage qui œuvre actuellement sur Pandéma. Et rien de tel que de commencer par une petite vidéo BDK 360 en HD.




"Le sorcier Angkor Üsthil Fhalükeujelsus est un ancien Space Marine qui serait directement issues de la légion Déchue de la Death Guard. Il aurait regroupé autour de lui un nombre restreint de Space Marines ayant juré allégeance à Nurgle et issus de différents chapitres sous la bannière d'un groupe nommé Pandemonium Genesis. Selon certains témoignages, Angkor Üsthil Fhalükeujelsus fût un temps le disciple de Lord Kortharis. 
Sa première apparition fût relevée au côté d'une phalange de machine démon de Lord Kortharis dans le secteur de Lenton. Il participa ainsi à l'éradication de l'éthéré Mhouz'Leu Sha, le tau qui ronchonnait dans les ténèbres. Son escorte et lui même terrassèrent également le Capitaine Salamander Jiaire. Lors de cet bataille, son groupe et les démons avaient été rejointes par les troupes renégates du Colonel Nykola et furent également opposé aux machines du techno-Vieux et de la Deathwing du Capitaine 'Ouze. 
Plus récemment, il subit une cruelle défaite dans le secteur de Thôur d'où il semble s'être retiré. Les derniers indices (non vérifiés) feraient état d'un retrait dans son secteur d'origine sur Pandéma."



Et voici toute la sublime horreur d'Angkor Üsthil Fhalükeujelsus en train de lancer une invocation.





Le port d'une amulette de Nurgle lui permet de s'attirer les faveurs de Grand Père Nurgle. En terme de jeu, il possède ainsi une marque de Nurgle: amulette, broche sur le torse, épaulière et bien  sûr les mouche. Je lui ai ajouté des dons de mutations représenté sur le torse par les tentacules. Le reste est Wysiwyg: grenades, armes de force et armure terminator.


Pour la peinture, de l'armure, je suis parti avec du Straken Green et du Loren Forest en lavis sur une base de Bleached Bone (os). De la même manière, j'ai appliqué différents lavis de couleurs chairs (Elf Flesh, Dwarf Flesh, Bronzed Flesh et Dark flesh) sur la même base os. J'ai ensuite dégradé chaque tentacule avec du Moot Green en insistant de plus en plus sur les pointes. Le reste de la chair a reçu des jus de bleu, violet, rouge, vert pour donner un peu de nuance. Le reste est très classique.




Sur le socle, je suis resté sobre, avec un vieux cerveau-crâne de l'adeptus mechanicus et un de nécron.


 Voici un 360° de la conversion. On se rend bien compte qu'il n'y a pas beaucoup de sculpture au final. Les seules difficultés de cette conversion ont consisté à trouver les jambes de terminator qui conviendrait bien au pagne du Gutrot Spume et d'intégrer le dos de terminator au même torse. J'y reviens plus bas.





La bannière avec la cloche et les mouches proviennent du Glottkin, tout comme l’amulette. L'arme de force est un bras avec marteau-tonnerre remplacé par le sceptre de sorcier du chaos et rallongé avec l'autre extrémité.







Sur ces éléments, les partis en rouge ont été supprimées. Les têtes de mort ont été séparées puis replacées une fois le corps placé.






L'ajustement du corps sur les jambes fonctionne seulement si la jambe droite était en arrière. Il a ensuite fallu placer la tête de façon à respecter un peu les proportions d'un homme. Le gros corps du Gutrot Spume convient bien avec la taille des jambes et corrigeait les disproportions des terminators classiques. Toute la conversion a été construite à partir de ce corps et des tentacules que j'avais immédiatement trouvé superbe lors de sa sortie. Les pieds ont également été épaissis par 1mm de carte plastique.





Comme il est parfois difficile de retaillé des pièces pour les ajuster ou pour les placer, j'utilise souvent une astuce qui consiste à placer des grosses boulettes de Greenstuff fraîche collante dans la pièce qui m'intéresse. J'applique ensuite la pièce sur les jambes. J'ai fait pareil avec la tête pour faciliter les orientations des différentes pièces. Le dos de terminator a été placé de la même façon pour l'ajuster, puis tout le dos  a été re sculpté autour.



Pour finir, voici quelques photos des coulisses du Blog des Kouzes. On est parfois un peu seul pour choisir des postures ou des pièces. Ici, la tête de Chevalier gris a été choisie pour sa simplicité qui contrastait avec les difformités et qui rappelait un peu la tête de Typhus. La corne qui sera ajoutée provient du casque du Gutrot Spume à partir de la même inspiration.



La question du choix du bras se posait aussi. A partir des bras de totor, on peut représenter différents postures sur un figurine. Dans les cas A et B, le bras est balant et le poignet droit, suggérant plutôt un bras au repos. Avec un poignet cassé et l'ouverture du bras C, donne un bras issus d'un mouvement. Il confère une certaine dynamique qui correspond bien à l'idée où la figurine lance un sort dans la direction des tentacules. Le bras D souligne un sentiment de concentration sur le lancement d'un sort, et donc un bras droit relativement en position neutre. Le E donne l'impression d'être en garde avec les tentacules qui indique une direction plus qu'un mouvement suggérant le lancement d'un sort.



Voilà, j'espère que cet article vous aura apporté des indications sur comment j'ai construit ce bonhomme et la démarche que j'ai eu au cours de sa réalisation. 

A suivre...

9 commentaires:

  1. Amazing, this has really sold me on the Gutrot Spume model!

    RépondreSupprimer
  2. Très belle conversion et peinture, bravo !

    RépondreSupprimer
  3. Ahah énorme le nom du gus ! Très belle conversion et peinture aussi :) Bravo !

    RépondreSupprimer
  4. Jolie référence au Préfet de Lugdunum!

    RépondreSupprimer
  5. Juste dommage que le socle mette si peu la fig en valeur. J'oserais même dire que je le trouve assez moche et qu'il descend en flèche la qualité visuelle de l'ensemble. C'est vraiment dommage au vu du niveau esthétique de la peinture et de la conversion.

    RépondreSupprimer
  6. Merci à tous pour vos commentaires. Content que le nom du personnage ou que la conversion vous plaise.

    @Sphear: Tu n'es pas le premier a me faire cette remarque. Pourrais-tu préciser ce que tu n'aimes pas dans le socle? Les pigments? Les ajouts?
    Pour ma défense, il se trouve que j'ai eu à finir 5 Plague Marines, 10 cultistes, mon Prince Démon et ce Sorcier en à peine plus d'une semaine. Autant dire que c'était chaud, donc j'ai effectivement tiré sur la qualité des socles notamment.
    Pour ce perso, je reprendrais peut-être le socle, donc si tu as des suggestions, je suis preneur.

    RépondreSupprimer
  7. Oui, c'est essentiellement la couleur du ''sable'' qui ne va pas en ce qui me concerne. Cette couleur jaune-brun éteint tirant sur le kaki ne rend vraiment pas bien avec le vert et les autres couleurs presque saturées de la fig. On dirait que tu as soclé ton Fhalükeujelsus avec de la purée en fait, et pas avec de la terre ou de la boue. Les touffes d'herbes, au lieu d'ajouter du détail et du réalisme, renforce le côté ''fait à l'arrache''. C'est vraiment dommage.
    Bref, tu me demandes mon avis, perso j'aurais fait des socles qui auraient contrasté direct avec les figs, comme un sable tirant sur le rouge ou le orange (complémentaire du vert) ou quelque chose de très sombre, peut-être avec de l'ardoise... ou alors un socle qui aurait participé au camailleu de verts de l'armure, donc une espèce de boue verte avec du vert de gris sur le casque nécron et l'étoile du chaos en bronze très rouillé (orange pétard) pour le contraste. Je crois que pour le support qu'est le socle, il ne faut pas avoir peur de rester très classique, voire sobre -ça met d'autant plus la gurine en valeur- et de piquer les idées qui marchent. En espérant ne pas t'avoir trop saoulé et avoir pu t'être utile -

    RépondreSupprimer
  8. - Pas que tu n'es pas resté classique, mais j'ai l'impression que malgré le rush tu as essayé de trouver une couleur un peu originale, du moins qui sorte de l'ordinaire. Mais cette couleur ne rend vraiment pas justice à tes figurines. De loin comme de près on a pas le rendu d'un sol, même d'une planète-démon ou autres, mais bien l'impression que t'as pris les restes de purée de la veille et que tu les a étalé sur tes socles... Et vu la qualité de ta peinture sur les figs elle-même, on se dit que soit t'es devenu daltonien entre temps, soit tu t'en bats les valloches de tes socles... Et (pour la dernière fois), c'est vraiment dommage.

    RépondreSupprimer