samedi 23 novembre 2019

The Red Golem


Salut les gladiateurs!

Aujourd'hui c'est le 4° volet de la série Colours of Evil, avec un Iron Golem à la livrée sanglante!


Pour la petite histoire, cette figurine est la toute première figurine Warcry qui n'ait jamais été peinte, avant même qu'Eavy Metal ne planche sur les schémas de couleur de ce jeu.
Le bruit courait que les Iron Golems allaient être peints en fer sombre, je décidais donc, pour ce schéma de variante, de partir sur un rouge vif. Au final, la livrée cuivre d'EM n'est pas si lointaine de ce schéma, mais c'est pas grave!



Je voulais tester la technique du clear rouge sur base métallique, dans le but de donner à ce guerrier un look un peu spectaculaire, le présentant comme un gladiateur des nombreuses arènes présentes dans les villes du Bloodwind Spoil.
Sur une sous-couche noire, j'ai donc brossé à sec l'intégralité de la figurine avec du Leadbelcher, puis du Stormhost Silver.
J'ai ensuite passé plusieurs fines couches de Blood for the Blood God légèrement dilué. (Le Angron Red Clear n'existait pas à l'époque).
J'ai enfin surligné certaines arêtes et éraflures en Stormhost Silver.


J'ai peint les aciers en Leadbelcher, ombré au Nuln Oil et éclairci au Stormhost. J'ai ensuite passé de légers glacis de Coelia Greenshade pour lui donner un aspect bleuté et offrir un plus fort contraste avec le rouge.
Le laiton est peint sur base d'un mélange de Retributor Armour et Hashut Copper, ombré avec du Chesnut Ink et éclairci en ajoutant du Stormhost à la teinte de base.



La cotte de maille a été brossée en Leadbelcher. J'ai ensuite passé des jus de Stormvermin Fur et Jokaero Orange pour figurer la rouille, avant de rehausser par endroit avec du Stormhost Silver.


J'ai peint la peau avec un mélange de Rakarth Flesh et d'une point de Tallarn Flesh. J'ai ensuite fait un lavis très dilué de Reikland Flesh, puis j'en ai passé d'autres, eux aussi très dilués, de Carroburg Crimson autour des articulations.
J'ai ensuite éclairci en ajoutant progressivement du White Scar à la teinte de base.
Le but était d'obtenir une peux laiteuse, peau contrastée et à l'aspect un peu transparent. J'ai ensuite fait de fines coupures avec un mélange de Red Ink et d'une pointe de Black Ink.




Le socle a été recouvert avec de l'Agrellax Earth. Une fois les craquelures faites et l'ensemble de la surface bien sèche, j'ai passé des jus d'Averland Sunset de façon localisée. Un brossage de Rakarth flesh vient rehausser le tout.
Les os sont peint en Rakarth Flesh, lavis Athonian Camoshade, puis éclaircis avec du Rakarth Flesh puis Rakarth + blanc.


La goutte de sang qui coule, c'est la technique classique du cheveux collé à la superglue, puis recouvert de Blood for the Blood God.

Voilà tout le monde!
J'espère que ce petit poète vous aura plu, et je vous dis à bientôt dans ce beau pays qu'est l'Omnipoint !

ps: je ne sais pas si vous l'avez remarqué, mais ces 4 premiers guerriers de la série Colours of Evil sont dans le bouquin Warcry! Saurez-vous les retrouver?..

11 commentaires:

  1. Merci pour tout ce partage morback, je fais partie des internautes discrets mais j'essaye très souvent les techniques astuces et autre que tu donne. Juste merci :)

    RépondreSupprimer
  2. Another lovely Warcry! Miniature 👍🏻
    Can I ask what you use to dilute Blood for the Blood God, for the armour? Is it water, lahmian medium or something else?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thanks Richard!
      I just use water, and apply multiple thin layers.

      Cheers

      --
      morbäck

      Supprimer
  3. C'est marrant, j'avais pas remarqué jusqu'ici, mais le marquage de l'épaulière ressemble à celui des anciens TS.
    Sympa cette peinture, j'aime beaucoup la peau claire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon? Ce n'est pas volontaire alors!
      Content que la peau te plaise!

      --
      morbäck

      Supprimer
  4. Pour l'agrellax earth, tu écris "une fois les craquelures faites". Tu veux dire par là que c'est toi qui les fais, ou que tu attends que ça sèche et les craquelures se font d'elles-mêmes ? (je cherche des solutions faciles pour des socles désertiques...). Super fig, sinon !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non non les craquelures se font d'elles-mêmes en séchant. Si tu mets une fine couche les craquelures seront petites et nombreuses, si tu en mets épais ça sera plus grossier. Personnellement j'aime bien moduler.
      C'est un super produit, je recommande chaudement.

      Et je suis content que la fig te plaise !

      --
      morbäck

      Supprimer
  5. La dominante rouge marche bien sur ce bonhomme. Le contraste avec la peu laiteuse est super bien vu.
    Concernant le rouge, c'est difficile de se rendre compte sur des photos mais est-ce qu'il est d'une certaine brillance ( avec la base métallique)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci BK!
      Oui le rouge est en fait très brillant, de part le métal qu'on voit en transparence, mais aussi le Blood God qui inclut un médium brillant.

      --
      morbäck

      Supprimer