samedi 13 octobre 2018

Renegade Demon Knight of Slaanesh - part 2



Salut et bienvenue à tous.

Dans cet article, je continue de vous parler et de vous montrer l'évolution de mon travail de conversion du kit chevalier pour en faire un dévot Slaaneshi.

Pour ceux qui n'ont pas encore lu le premier article de cette série, c'est par ici .

Dans cette seconde partie, il sera surtout question du bras droit qui sera un canon sonique.
Une pièce somme toute importante qui m'a pris bien plus de temps que je ne pensais afin d'arriver à ce que je voulais.


J'ai commencé par faire des croquis préparatoires afin de me fixer des objectifs de sculpture.


Le croquis du haut est le premier sur lequel j'avais travaillé et après un essai à la green stuff,
il s'avérait être trop laborieux à réaliser et pas satisfaisant en terme de rendu.

Du coup en ayant jeté un coup d'oeil à ma figurine de Xanthos sur laquelle j'avais déjà eu l'occasion de confectionner l'arme avec une base de pièce elfe noir, je me suis dit que cette même pièce pourrait correspondre à la longueur du canon.


J'ai commencé par couper le multifuseur pour y coller un tube rectangulaire en carte plastique.
En fait il s'agit de deux tubes collés l'un sur l'autre afin d'obtenir la bonne taille.
J'ai ensuite rajouté une tête de canon de Ferrocentaurus dont j'ai coupé la mâchoire supérieure.
Le demi-tube en dessous provient du canon de ce kit de chevalier.


Voilà la fameuse pièce qui vient du kit de chaudron elfe noir et que j'avais utilisé dans l'autre sens pour Xanthos.


L'inconvénient est que j'avais besoin de cette pièce pour la plaquer sur les côtés du tube.
alors que celle-ci a deux côtés.


Du coup, j'ai utilisé deux fois la même pièce, que j'ai raboté du côté gauche pour l'un et du côté droit pour l'autre. Ceci en utilisant une pince pour enlever le plus gros.


Et à l'aide du plat de la lame de mon couteau de modélisme, j'ai raclé le plastique de façon
à obtenir des faces bien planes que je pouvais enfin encoller sur les deux côtés de mon canon.


J'ai ensuite commencé par sculpter les raccords entre les pièces de l'avant du canon.
J'avais besoin de savoir comment monter la structure de la grille de devant avant de continuer.


Comme vous pouvez le voir, j'ai collé un bout de carte plastique sur lequel j'ai collé
une grille réalisée à l'aide du fameux kit roller.


Sur les conseils de Mooz (Muzo la lime) que je vois lors de sessions de peinture, j'ai ajouté
cette ligne de carte plastique sur le dessus afin de "casser" l'effet de trop grande largeur.


La lame du dessus a été ajoutée pour amoindrir l'effet rectiligne de la longueur du tube
et accompagner les pièces de côtés. 


Afin de pouvoir sculpter les lames sur le bouclier du canon, j'ai collé des bouts de carte plastique
qui ont pratiquement la forme définitive. C'est une base bien solide sur laquelle s'appuyer lorsque
j'ai sculpté mes ornementations.
La partie haute du bouclier a été coupée et j'ai ajouté une nouvelle pièce du chaudron elfe noir.
Merci à Sylvain pour toutes ces pièces qui m'ont étés primordiales à l'achèvement de mes figurines.


Ci-dessus le schéma de départ et le bouclier de mon canon terminé.
Vous pouvez y voir certaines différences, mais comme je l'expliquais dans mon article précédent
lorsque j'arrive à mon étape de sculpture, je peux y voir une meilleur imbrication des éléments
si je sculpte certaines parties différemment.


Voilà un jeu des différences qui vous donne un aperçu de ce que l'on obtient en passant du croquis à la sculpture. 


Pour le dessous du canon, j'ai utilisé une nouvelle pièce elfe noir qui va du milieu et enchaîne avec le tuyau courbé.


Par rapport au croquis, j'ai ajouté quelques pointes sur certaines surfaces que je trouvais trop lisses.


J'ai travaillé la partie arrière du canon en m'inspirant du destructeur sonique.
Sur la gauche j'ai ajouté des crânes du canon du kit Ferrocerberus, sur lesquels j'ai collé des pièces Eldar noir pour simuler des injecteurs de drogues de combat.
Pour la partie droite, j'ai enlevé la partie supérieure de la cuve pour la remplacer par un réseau de tubes. 


Le plus laborieux a été de refaire la sculpture du côté gauche identique au côté droit.



J'avais peur des proportions, mais finalement cela fonctionne plutôt bien et correspond à l'idée d'un destructeur sonique adapté à la taille d'un chevalier.

En ce qui concerne les autres pièces, j'ai eu l'occasion de terminer les épaulettes en leur rajoutant des pointes. Celles-ci proviennent des colliers Bloodcrushers de Khorne.



Je n'ai pas sous-estimé l'arrière des épaulettes en leur rajoutant des rivets. Ces parties seront relativement visibles et la peinture serait trop lisse sans ce genre de détails.


L'épaulière sur votre gauche se verra affublée d'un Freehand comme à mon habitude.
Je vais essayer de faire un pas à pas dans un futur article. Je sais je radote, mais promis...


Il manquait juste un signe de Slaanesh pour finir d'ornementer cette jambière


Ce sont les parties d'armures qui viennent sur le haut des articulations de jambe.
un simple visage hurlant pour remplacer le lys d'origine.


J'ai également retravaillé les tuyères pour les "chaotiser".J'avais déjà fait ce genre de chose sur mon Land Raider. Les parties hautes viennent du kit Ferrocentaurus / Cerberus. Le plus gros inconvénient est qu'il n'y a pas de symétrie entre les parties droites et gauches. J'ai préféré garder une certaine symétrie pour éviter d'avoir un déséquilibre au rendu final. Il a fallut sculpter certains crânes.


Pour finir, voilà la lame du bras gauche finie. 
Les guerriers de Slaanesh ont tendances à utiliser des lames acérées plutôt que des lames tronçonneuses et c'est ce que j'ai voulu adapter à mon chevalier. Reste à ornementer la jonction entre la lame et le bloc moteur et ce sera OK.


Cette lame est faite d'une double épaisseur de carte plastique que j'ai entièrement travaillé à la lame de scalpel.


Qui sait quelles seront les victimes du tranchant de cette lame ?

Voilà c'est terminé pour cet article et j'espère vous retrouver au plus vite pour l'achèvement de cette expérience de conversion ardue mais si plaisante.










22 commentaires:

  1. Que dire, autrement que le travail accompli est déjà magnifique et laisse pantois ! Je suis impressionné par la finesse, la régularité et l'incroyable précision du travail de sculpture. Les Emperor's Children sont l'une de mes factions favorites, et j'ai déjà eu l'occasion d'en peindre plusieurs figurines, et de voir tes réalisations donnent envie de s'y remettre. D'autant qu'on mentionne ci et là un come-back de Slaanesh pour les prochains mois ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sebastien. Oh moi aussi j'espère un come-back de Slaanesh, de nouveaux kits pour de nouvelles conversions, chouette.

      Supprimer
  2. What an incredible job! Your Renegade Knight is already looking amazing, I can't wait to see the finished miniture. I am very jealous of your sculpting talent!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thanks to you System Syn.
      You don't have to be jealous, my life is depraved and doomed to Slaanesh.

      Supprimer
  3. Super cool tes greens !!!

    Coup de chapeau pour le choix de la symétrie. C'est toujours super risqué.

    Merci à toi de partager des dessins préparatoires. C'est très intéressant et didactique.

    Petite question, quelle est ta méthode pour faire les picots pyramide sur le champ du bouclier? Comment tiennent ils?

    Perso j'ai 3 techniques :
    - je fais les pyramides à part, puis les rapporte en les collants. Inconvénient: le liseret de colle difficile à contrôler.
    - je fais un pré-trou sur l'emplacement, je bourre de matière, avec un volume excessif. Je coupe au scalpel un fois sec.
    - je fais un pré trou, je tige, je coupe court. Sur cette base je sculpte le volume.

    La troisième étant ma préférée car l'élément sculpté ne se décollera pas et je peux corriger tous les éléments dans le frais.

    Quelle est la tienne?

    Encore bravo, c'est beau!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Baramyne. Pour répondre à ta question j'y vais comme un sagouin, je pose ma pâte direct sur le plastique et je sculpte ma pointe. Comme ça si je dois décaler je n'ai pas "d'encrage" apparent.

      Supprimer
  4. Salut, ô Seigneur de la Dépravation et des Plaisirs obscènes, grand convertisseur devant l'éternel !

    Ton travail sur ce Chevalier corrompu (comme sur le reste de ton armée) est vraiment incroyable ! Je trouve que tu as su très bien marier les formes très pleines et simples des marines et de ce chevalier avec celles, plus éffilées et fines, des eldars noirs, trouvant un juste équilibre.

    J'adore ton schéma de couleur que j'ai découvert dans white dwarf (à l'époque bénie de la "version" française) à l'occasion du rapport de bataille t'opposant aux khorneux de Bruno Rizzo (souvenirs, souvenirs ;), et il me tarde avec impatience de voir ce béhémoth l'arborer !

    Bonne continuation et merci pour le partage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je relisais ton article sur ton Land Raider, et je m'aperçois qu'on est une flopée à se souvenir de ce fameux rapport de bataille. Vous nous aviez fait rêver.

      Supprimer
    2. Merci Sphear. C'est vrai que les kits eldars noirs ou elfes noirs fonctionnent pas mal, en revanche je me retrouve souvent à refaire une pièce parce qu'elle fait trop "eldar" justement.
      Et je suis également les conseils avisés de mes kouzes qui me conseillent au cas ou je penche trop d'un côté.

      Supprimer
    3. Ce rapport de bataille a été une joie immense de hobbyiste avec des souvenirs plein la tête. Allez je continue ultra motivé.

      Supprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  6. C'est très gna. Tu vas bientôt pouvoir passer à la peinture, mine de rien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas si gna que ça il reste encore quelques "détail" qui prendront leur temps pour ne pas bâcler.

      Supprimer
  7. C'est bien évidemment un super travail que tu réalises.
    Tu vas nous faire une "masterpiece" formidable :-)
    C'est particulièrement intéressant de voir le projet débuter sur papier et se concrétiser peu à peu. Merci de partager tout ça avec nous.

    RépondreSupprimer
  8. Merci Badkarma. En effet ce genre de projet nécessite des croquis préparatoires et je suis bien content de pouvoir les partager sur le blog. Je commence à voir le bout du projet.

    RépondreSupprimer
  9. Bravo Daouide c'est toujours aussi classe !

    Ca faisait un bail que j'avais rien posté ici mais ce chevalier sauce slaanesh m'oblige à sortir du silence.

    Je reste toujours aussi admiratif de ton travail. Au delà de la régularité des formes, j'adore le fait de pouvoir "lire" tes sculptures. On voit plus ou moins les étapes. Y'a juste la découpe des certains détails que je trouve complètement barré et que je n'arrive pas à m'imager dans leur conception : genre, les arabesques partant de part et d'autre de la bouche, sur l'épaulière.

    Cool que tu radotes pour les free hands, du coup j'ai pas à de nouveau quémander comme un misérable un futur tuto... *wink wink*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Igor.
      J'avoue, le "fameux" tuto free hand est une arlesienne pour l'instant, mais je pense pouvoir le faire lors de la peinture de l'épaulette de ce chevalier qui est bientôt fini. Vivement bientôt...

      Supprimer
  10. Le travail de conversion et de design est impressionnant, c'est vraiment beau à voir, ça donne envie de voir la suite !!

    RépondreSupprimer
  11. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer