lundi 15 février 2016

Les 5 derniers jours...






6-344 était un ouvrier de la forge. Sa misérable vie avait toujours été ainsi, aussi loin qu’il se souvienne. Depuis quelques années, son dos le faisait souffrir, et il avait perdu sa main droite sous une presse à emboutir. Il devait cependant faire avec et continuer de travailler, il ne connaissait que trop bien le sort réservé aux ouvriers classés hors-service.


6-344 poussait un lourd chariot métallique rempli de recharges de découpeur à fusion. Après plusieurs centaines de mètres sous la pluie battante, il passait enfin les portes de la Forge d’où provenaient des cris. Là, dans une zone délimitée par des barrières de sécurité rétractables par vérins hydrauliques, une bande de Marines renégats des Deathbringers semblait passer du bon temps. Au centre de ce ring improvisé se tenait un Maulerfiend enchaîné. Les Marines avaient réglé leurs fuseurs sur la puissance minimale. Ils lui tiraient dessus. « Mais pourquoi faisaient-ils une chose pareille?! » se demanda 6-344. En temps normal, les Deathbringers construisaient ces chose-machines, ils ne les réduisaient pas en pièces. 


Les hurlements étaient insoutenables. L’ouvrier s’arrêta, à moitié caché par le chariot, il observa la scène un moment. Il se rendit alors compte d’une chose : malgré leur apparente décontraction, les Deathbringers opéraient des tirs précis et méthodiques sur les extrémités de la chose-machine. Ils la torturaient. Son attention fût attirée par d’autres cris plus éloignés à l’intérieur de la nef principale de la Forge. Sa vision avait du mal à s’adapter à l’obscurité, le flash incessant des tirs d’armes à fusion troublaient sa perception. En se protégeant les yeux de sa main valide, il se rendit compte que la même scène se répétait encore et encore, aussi loin que l’obscurité de la Forge s’étendait. Sans trouver aucun sens à tout ceci, il livra le contenu de son chariot aux Deathbringers et s’en alla sous la pluie en vue d’un nouveau chargement.







5 commentaires:

  1. Superbe effet de rouille sur les pâles du rotor, j'ai hâte de voir la fig en entier et je pense deviner à quoi elle va ressembler...
    Vistenholder

    RépondreSupprimer
  2. Super idée cette chronique, j'ai hâte de connaître la suite.

    RépondreSupprimer
  3. super série !! ça va être dur d'attendre la suite!

    RépondreSupprimer
  4. Décidément, que de suspens ! J'ai hâte de connaitre le dénouement ! et tout ces petit teaser ne font qu’attiser ma curiosité ! (vous me direz c'est à ça que servent les teaser ^^)

    RépondreSupprimer
  5. raahhhh et ce compteur sur le droite dit qu'il y aura une fin!!! Que c'est bon

    RépondreSupprimer

Conseil:

En fonction de la qualité de votre connexion, n'hésitez pas à mettre la vidéo en mémoire tampon pendant une à deux minutes pour un visionnage plus fluide ;-)